Ouvrir le menu principal

Mangroves du plateau de la Sonde

Mangroves du plateau de la Sonde
Écorégion terrestre - Code IM1405[1]
Description de cette image, également commentée ci-après
Mangroves du parc national de Bako,
dans le Sarawak à Bornéo.
Classification
Écozone : Indomalais
Biome : Mangroves
Global 200[2] : Mangroves des grandes îles de la Sonde
Géographie et climat
Superficie[3] :
37 280 km2
min.max.
Altitude[3] :m1 286 m
Température[3] :26 °C29 °C
Précipitations[3] :58 mm756 mm
Écologie
Espèces végétales[4] :
250
Oiseaux[5] :
267
Mammifères[5] :
174
Squamates[5] :
46
Espèces endémiques[5] :
1
Conservation
Statut[5] :
Critique / En danger
Aires protégées[6] :
18,4 %
Anthropisation[6] :
37,2 %
Espèces menacées[6] :
65

Localisation

Description de l'image Missing map.svg.

Les mangroves du plateau de la Sonde forment une écorégion terrestre définie par le Fonds mondial pour la nature (WWF), qui appartient au biome des mangroves de l'écozone indomalaise. Elle est constituée de multiples zones le long des côtes de Bornéo et du Nord de Sumatra.

L'écorégion fait partie de la liste « Global 200 » du WWF sous le nom de « mangroves des grandes îles de la Sonde ».

FauneModifier

Les mangroves abritent notamment plusieurs oiseaux comme le Chevalier gambette, le Pélican à bec tacheté et le Martin-chasseur gurial, deux crocodiles, le Gavial de Schlegel et le Crocodile marin, ainsi qu'un cétacé, le Dauphin de l'Irrawaddy. C'est également l'un des habitats principaux du nasique Long nez.

MenacesModifier

 
Restauration d'une mangrove à Ulmera dans le Timor oriental, par la population locale

Peu affectées par l'exploitation forestière à grande échelle jusqu'en 1975, ces mangroves constituent désormais les forêts les plus menacées de l'archipel. Sumatra possède de vastes mangroves le long de sa côte orientale, mais l'île continue à perdre de sa végétation naturelle plus rapidement que n'importe quelle autre région en Indonésie. Les mangroves de Kalimantan sont un peu plus intactes, mais sont également menacées par l'agriculture, le développement et les établissements humains. La dégradation des océans, le montée du niveau marin et les risques de pollution marine contribuent aussi à la dégradation de cet habitat. Localement des opérations de restauration existent, sans lien à ce jour avec le Défi de Bonn[7].

Liens externesModifier

RéférencesModifier

  1. (en) D. M. Olson, E. Dinerstein, E. D. Wikramanayake, N. D. Burgess, G. V. N. Powell, E. C. Underwood, J. A. D'Amico, I. Itoua, H. E. Strand, J. C. Morrison, C. J. Loucks, T. F. Allnutt, T. H. Ricketts, Y. Kura, J. F. Lamoreux, W. W. Wettengel, P. Hedao et K. R. Kassem, « Terrestrial Ecoregions of the World: A New Map of Life on Earth », BioScience, vol. 51, no 11,‎ , p. 935-938.
  2. (en) D. M. Olson, E. Dinerstein, R. Abell, T. Allnutt, C. Carpenter, L. McClenachan, J. D’Amico, P. Hurley, K. Kassem, H. Strand, M. Taye et M. Thieme, The Global 200 : A representation approach to conserving the earth's distinctive ecoregions, Washington DC, Conservation Science Program, World Wildlife Fund-US, (lire en ligne)
  3. a b c et d (en) World Wildlife Fund, « The Terrestrial Ecoregions of the World Base Global Dataset », sur http://worldwildlife.org (consulté le 29 septembre 2012). Disponible alternativement sur : Loyola RD, Oliveira-Santos LGR, Almeida-Neto M, Nogueira DM, Kubota U, et al., « Integrating Economic Costs and Biological Traits into Global Conservation Priorities for Carnivores », PLoS ONE, (consulté le 20 octobre 2012), Table S1. Les données de température et de précipitations sont les moyennes mensuelles minimales et maximales.
  4. (en) G. Kier, J. Mutke, E. Dinerstein, T. H. Ricketts, W. Küper, H. Kreft et W. Barthlott, « Global patterns of plant diversity and floristic knowledge », Journal of Biogeography, vol. 32,‎ , p. 1107–1116 (DOI 10.1111/j.1365-2699.2005.01272.x, lire en ligne), données et carte consultables dans the Atlas of Global Conservation.
  5. a b c d et e (en)World Wildlife Fund, « WildFinder: Online database of species distributions », , données et carte consultables dans the Atlas of Global Conservation.
  6. a b et c (en) J. M. Hoekstra, J. L. Molnar, M. Jennings, C. Revenga, M. D. Spalding, T. M. Boucher, J. C. Robertson, T. J. Heibel et K. Ellison, The Atlas of Global Conservation : Changes, Challenges, and Opportunities to Make a Difference, Berkeley, University of California Press, (lire en ligne), données et carte consultables dans the Atlas of Global Conservation.
  7. acteurs du Défi de Bonn (liste susceptible d'être mise à jour, consultée le 14 avril 2019