Mangouste brune

espèce de mammifères

Crossarchus obscurus

Crossarchus obscurus
Description de cette image, également commentée ci-après
Mangouste brune photographiée au zoo de Plzeň (Tchéquie)
Classification
Règne Animalia
Embranchement Chordata
Sous-embr. Vertebrata
Classe Mammalia
Ordre Carnivora
Famille Herpestidae
Sous-famille Herpestinae
Genre Crossarchus

Espèce

Crossarchus obscurus
(Cuvier, 1825)
Description de cette image, également commentée ci-après
Répartition approximative de la mangouste brune

Statut de conservation UICN

( LC )
LC  : Préoccupation mineure

La mangouste brune ou crossarche brune (Crossarchus obscurus) est une espèce de la famille des mangoustes. Elle est décrite en 1825 par Frédéric Cuvier.

Description[1],[2]Modifier

C’est une mangouste grassouillette, au nez et à la tête assez allongés (plus que la mangouste rayée dont l'allure est assez semblable), et aux fortes griffes. Elle a la lèvre supérieure et le nez très proéminents par rapport à la lèvre inférieure. La fourrure est généralement sombre (brun foncé à brun noir) ébouriffée, hirsute et dense bien que le pelage soit court sur la tête, la gorge et plus clairsemé sur le ventre. Son sous-poil est plus clair. Elle mesure 45 à 70 cm de long, comprenant une queue de 15 à 25 cm, pour un poids de 1-1,5 kg. Elle se nourrit d’insectes, de vers, d’escargots, de mille-pattes, de crabes et d’autres invertébrés et d’œufs. Elle est vive et énergique à la chasse. Les individus maintiennent le contact par de fréquents gazouillis et vibrations. Quand elle se sent menacée elle hérisse ses poils et grogne. Elle a une vue, une ouïe et un odorat excellents.

Hauteur : 15 à 25 cm, envergure : 18 à 20 cm

Répartition et habitatModifier

Elle habite les forêts pluvieuses entre la Sierra Leone et le Nigeria. Elle n’est donc présente que sur une petite zone des pays côtiers de l’Afrique de l’Ouest. Elle évolue sur le sol de la forêt, notamment dans les zones de sous-bois épais jusqu'à 2000 m environ.

ActivitéModifier

Elle est diurne elle passe la nuit dans des terriers à plusieurs issues, souvent des anciennes termitières.

PrédateursModifier

C'est la proie des grands carnivores et rapaces diurnes comme les léopard ou les aigles couronnés. Elle est aussi chassée par l'Homme, localement, pour être consommée en tant que viande de brousse, et accessoirement pour sa fourrure.

AlimentationModifier

Elle se nourrit de vers, de cloportes, de millepattes, de scolopendres, d'araignées, d'insectes, d'escargots, (qui sont flairés et déterrés) de crabes, de poissons, de batraciens, de serpents (même venimeux), de petits mammifères et d'oiseaux, de fruits et autres substances végétales, et des œufs.

Comportement socialModifier

En groupes familiaux jusqu'à une douzaine d'individus.

ReproductionModifier

La période de gestation est de 10 semaines. La portée est de 2 à 4 petits (généralement 4). La période de reproduction est indépendante de la saison. En une année il y a 2 à 3 portées possibles.

La mangouste brune commence à s'accoupler à 9 mois.

Elle vit 4 ans et demi en captivité.

AnnexesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et référencesModifier

  1. Jonathan Kingdon, Guide des mammifères d'Afrique : plus de 300 espèces illustrées, Delachaux et Niestlé, (ISBN 978-2-603-02014-2 et 2-603-02014-5, OCLC 938199604, lire en ligne)
  2. Tom Jamonneau et Robin Zarour, Le livre naturaliste de la Dodo, non publié