Maki F101

Maki F101
Maki F101
Maki F101 lors du Festival de vitesse de Goodwood 2014.
Présentation
Équipe Maki Engineering Racing Team
Constructeur Drapeau du Japon Maki Engineering Racing Team
Année du modèle 1974
Concepteurs Kenji Mimura
Masao Ono
Spécifications techniques
Châssis Monocoque en aluminium
Suspension avant Ressort, double fourche et câbles
Suspension arrière Ressort, double fourche et câbles
Nom du moteur Ford Cosworth DFV
Cylindrée 2 993 cm3
Configuration 8 cylindres en V
Orientation du moteur 90°
Boîte de vitesses Hewland
Nombre de rapports 5 vitesses
Système de freinage Freins à disque
Dimensions Empattement : 2540 mm
Pneumatiques Firestone
Histoire en compétition
Pilotes Drapeau de la Nouvelle-Zélande Howden Ganley
Début Grand Prix automobile de Grande-Bretagne 1974
CoursesVictoiresPoleMeilleur tour
0 (4 non-participations)000
Championnat constructeur nc.
Championnat pilote nc.

Chronologie des modèles (1974)

La Maki F101 est une monoplace de Formule 1 de l'écurie Maki Engineering Racing Team conçue par les japonais Kenji Mimura et Masao Ono afin de courir une partie du championnat du monde de Formule 1 1974 avec le pilote néo-zélandais Howden Ganley.

Caractéristiques techniquesModifier

Comme toutes les kit-cars de l'époque, la Maki F101 dispose d'un châssis monocoque en aluminium sur lequel est greffé un moteur Ford-Cosworth V8 DFV. Bien que la structure soit en aluminium, le principal défaut de la monoplace est une surcharge pondérale qui handicape le Ford-Cosworth. L'aérodynamique reste sommaire avec une prise d'air très volumineuse au-dessus du cockpit pour refroidir le moteur très à la peine et une partie arrière quasiment pas carénée qui ne permet pas à l'aileron de fonctionner à plein rendement[1].

HistoriqueModifier

 
La Maki F101 lors du Festival de vitesse de Goodwood 2014.
 
La Maki F101 en exhibition sur le Fuji Speedway en 2014.

La F101 est pilotée par Howden Ganley, un pilote néo-zélandais qui a commencé la saison chez March Engineering et décide de tenter sa chance dans la jeune structure japonaise[2]. La Maki F101 doit faire ses débuts au Grand Prix automobile de Monaco 1974, sixième course de la saison mais l'écurie déclare finalement forfait, la monoplace n'étant pas finalisée[3].

Les premiers tours de roues ont lieu pour le Grand Prix de Grande-Bretagne où Ganley réalise le 32e temps des qualifications à quatre secondes de la pole position de Niki Lauda alors que la grille de départ n'accepte que 25 concurrents[4].

Lors de la course suivante, en Allemagne, sur le grand Nurburgring, Ganley est victime d'une rupture de suspension qui provoque sa violente sortie de piste pendant les qualifications[5]. Les deux chevilles brisées, il met fin à sa carrière en Formule 1 alors qu'il était inscrit pour le Grand Prix d'Autriche deux semaines plus tard[6].

Après ces deux expériences malheureuses, Maki se retire du championnat du monde. L'écurie conçoit néanmoins une évolution de sa monoplace, la Maki F101C destinée à être engagée pour la saison 1975.

Résultats en championnat du monde de Formule 1Modifier

Tableau synthétique des résultats de la Maki F101 en Championnat du monde de Formule 1
Saison Écurie Moteur Pneumatiques Pilotes Courses Points
inscrits
Classement
1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15
1974 Maki Engineering Ford-Cosworth DFV V8 Firestone ARG BRÉ AFS ESP BEL MON SUÈ P-B FRA GBR ALL AUT ITA CAN USA 0 Non classé
Howden Ganley Forf Nq Nq Forf

Notes et référencesModifier

  1. « Maki F101 », sur statsf1.com (consulté le 19 novembre 2017)
  2. « Howden GANLEY - Engagement », sur statsf1.com (consulté le 19 novembre 2017)
  3. « Monaco 1974 - Engagés », sur statsf1.com (consulté le 19 novembre 2017)
  4. « Grande-Bretagne 1974 - Qualifications », sur statsf1.com (consulté le 19 novembre 2017)
  5. « Allemagne 1974 - Qualifications », sur statsf1.com (consulté le 19 novembre 2017)
  6. « Autriche 1974 - Engagés », sur statsf1.com (consulté le 19 novembre 2017)

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :