Maia Morgenstern

actrice
Maia Morgenstern
Description de cette image, également commentée ci-après
Maia Morgenstern au festival du film roumain à Seattle (États-Unis), en 2018
Nom de naissance Maia Morgenstern
Naissance (59 ans)
Bucarest, (Roumanie).
Nationalité Drapeau : Roumanie Roumaine
Profession Actrice
Films notables La Passion du Christ.

Maia Morgenstern, née le à Bucarest, est une actrice roumaine. Elle commence sa carrière d'actrice en 1983 au cinéma, grâce au film roumain Prea cald pentru luna mai.

BiographieModifier

Famille et identitéModifier

Maïa Emilia Ninel Morgenstern naît dans une famille juive[1] ; son père, Asher Morgenstern, est enseignant en mathématiques et originaire de la ville de Ren en Bessarabie et sa mère, Sarah née Rapaport, originaire de Dorohoi. Ses grands-parents ont été déportés en Transnistrie (où son grand-père est mort) et à Auschwitz pendant la Shoah.[2] Son père en est un survivant qui est plus tard mis encore dans un camp de travail stalinien[2].

Elle-même entend sa première remarque antisémite à son égard par un camarade de classe quand elle a 9 ans[2].

Ses parents lui enseignent l'histoire et la philosophie juives, ce qui pique sa curiosité pour les rites juifs et l'incite à fréquenter la synagogue de Bucarest lors des offices de Yom Kippour où elle apprécie le « son de la langue hébraïque »[2].

CarrièreModifier

 
Maia Morgenstern en 2012

À la fin de son adolescence, elle auditionne pour le Théâtre d'État juif et commencé à jouer des pièces en yiddish[2].

Elle poursuit ses études et sort diplômée de l'Académie Théâtre et Film à Bucarest en 1985. Maia Morgenstern étudie ensuite le théâtre au Teatrul Tineretului (Théâtre de la jeunesse) jusqu'en 1988, et au Teatrul Evreiesc de Stat (Théâtre juif d'État) de Bucarest de 1988 à 1990. De 1990 à 1998, elle a été membre du Théâtre National de Bucarest, et depuis 1998 de Teatrul Bulandra.

Morgenstern a joué dans une trentaine de films roumains et européens de l'est et est très connue dans son pays[2]. Elle parle couramment l'anglais.

 
Maia Morgenstern en concert, chantant des chansons juives, Timișoara, 25 mai 2010

En 2004, elle joue Marie dans le film américain de Mel Gibson, La Passion du Christ, où les acteurs doivent s'exprimer en araméen, en le mémorisant phonétiquement. Il se trouve que son nom Morgenstern signifie « étoile du matin », un titre donné à la Vierge[3]. Elle défend La Passion du Christ dans les interviews qu'elle donne contre les nombreuses allégations d'antisémitisme[4],[2].

Depuis 2012, elle dirige le Théâtre d'État juif de Bucarest.

À la fin de l’année 2013, au théâtre d'État juif (en) de Bucarest, elle fait un discours d'introduction devant de nombreuses personnalités et hommes d’affaires, pour l'artiste Jana Gertler[5],[6] pour l'exposition de ses œuvres avec le concours de Adrian Buga[7].

En 2017, elle joue au théâtre la pièce Empire, sous la direction du metteur en scène suisse Milo Rau, où elle raconte une partie de sa vie.

Vie privéeModifier

Morgenstern a été mariée deux fois au cours de sa vie : en 1983–1999 à l'acteur de théâtre Claudio Estodor avec lequel elle a eu l'acteur Tudor Istodor et une fille nommée Eva Leah Kabiriya, et en 2001–2015 au Dr Domitro Belciano avec lequel elle a eu une autre fille nommée Anna Isdora.

FilmographieModifier

FilmsModifier

TélévisionModifier

RéférencesModifier

  1. (ro) « Analize vigilente pe produse și servicii | Gardianul.ro 2021 » (consulté le )
  2. a b c d e f et g (en)Naomi Pfefferman, « Jewish Actress Proud to be Mel Gibson’s Virgin Mary », 2003, Archived 2006-06-28 at the Wayback Machine, The Jewish Journal, November 1, 2003. Reproduced on the New American Media, Archived 2008-08-28 at the Wayback Machine site, a site focusing on ethnic journalism. Accessed online December 20, 2007.
  3. (en) « USATODAY.com - J.C., 'morning star' and Mel Gibson », sur usatoday30.usatoday.com (consulté le )
  4. (en)'Passion' actress: Film not anti-SemiticArchived 2008-07-25 at the Wayback Machine, CNN, February 4, 2004.
  5. (en) Jeana Gertler-Zalman, publié en 2014 par Luiza Barcan, sur le site de la Fundatia Culturala META (consulté le 12 août 2018)
  6. (ro) Vitraliile doamnei Gertler (trad : Le vitrail de Mme Gertler), publié le 25 novembre 2016 par Georgiana Ciofoaia, sur le site de Forbes România (consulté le 12 août 2018)
  7. (ro) Consultanța în artă : Adrian Buga, un ochi atent la detalii (trad : Conseil en art. Adrian Buga, un œil attentif aux détails), publié le 28 janvier 2014 par Loreta Popa, sur le site Jurnalul Național (en) (consulté le 12 août 2018)

Liens externesModifier