Ouvrir le menu principal

Maglev

page d'homonymie d'un projet Wikimédia

Maglev est l'acronyme anglais pour Magnetic levitation signifiant sustentation électromagnétique qui désigne généralement les trains à sustentation magnétique, par exemple le JR-Maglev[1].

Sommaire

HistoireModifier

En 1934, Hermann Kemper imagine le premier train à sustentation magnétique et brevette son idée mais l'idée est abandonnée en 1978 au profit du Transrapid[2].

En 1984, à Birmingham, au Royaume-Uni, l'AirRail Link, reliant l'aéroport de Birmingham, à la gare internationale, utilise la technologie Maglev. Elle est remplacée en 2003 par un système de câble tirant les wagons.

En 2008, l'Allemagne renonce à son Transrapid en raison des coûts excessifs[3].

LignesModifier

Lignes ouvertesModifier

Ouvert en 2004, le Transrapid de Shanghai est la première ligne au monde utilisant cette technologie, reliant sur 30,5 km la station du métro Longyang Road à l'aéroport international de Shanghai en effectuant des pointes à 431 km/h, ce qui en fait la ligne la plus rapide utilisée en transport régulier.

Le , la ligne de 6,1 km reliant la station Yongyu à l'aéroport d'Incheon en Corée du Sud est mise en service[4].

Depuis avril 2016, 18,6 km de ligne Maglev express sont ouverts à Changsha, en Chine, reliant la gare de Changsha-Sud, gare TGV, à l'aéroport international de Changsha Huanghua, situé à l'ouest de la ville[5].

La ligne S1 du métro de Pékin circule depuis décembre 2017 sur 8,25 km dans le district de Mentougou, situé dans l'ouest de la capitale chinoise.

Ligne en projetModifier

Le Japon développe un projet de train appelé Shinkansen Chūō dont le premier tronçon doit être mis en service entre les villes de Tokyo et Nagoya en 2027. Sur une ligne d'essai de 18,4 km, située dans la préfecture de Yamanashi, le prototype atteint 590 km/h le [6], puis 603 km/h le 21 avril suivant[7].

Notes et référencesModifier

  1. Principes de Fonctionnement, sur wordpress.com consulté le 13 août 2016.
  2. Le Transrapid, sur tpe-facile.fr, consulté le 13 août 2016.
  3. « L'Allemagne enterre son train à sustentation magnétique », sur lexpress.fr, 27 mars 2008, consulté le 13 août 2013.
  4. « Incheon Airport Maglev OPENS », sur Kojects, (consulté le 13 septembre 2016).
  5. (en) Keith Barrow, « Changsha airport maglev line opens », .
  6. Claude Fouquet, « Un train à lévitation japonais atteint la vitesse record de 590 km/h », sur Les Échos, (consulté le 13 septembre 2016).
  7. « Japon : un train atteint la vitesse record de 603 km/h », Le Monde, .

Articles connexesModifier