Mack Stengler

Mack Stengler
Description de cette image, également commentée ci-après
Nom de naissance Macklyn Stengler
Surnom Mack
Naissance
Lieu non-connu
Wisconsin, États-Unis
Nationalité Drapeau des États-Unis Américaine
Décès (à 66 ans)
Los Angeles (Hollywood)
Californie, États-Unis
Profession Directeur de la photographie
Films notables The Sunset Legion (1928)
Sous le ciel des tropiques (1930)
Le Monstre de minuit (1942)
The Ape Man (1943)
Séries notables The Lone Ranger (1949-1951)
Gunsmoke (1955)
Leave It to Beaver (1958-1962)

Macklyn « Mack » Stengler, né le dans le Wisconsin (lieu exact à préciser), mort le à Los Angeles — Quartier d'Hollywood (Californie), est un directeur de la photographie américain, membre de l'ASC.

BiographieModifier

Mack Stengler est chef opérateur sur près de cent-trente films américains sortis entre 1926 et 1949, principalement de série B et notamment dans les genres du western et du film d'horreur. En particulier, vers la fin des années 1940, il collabore à la série cinématographique des Hopalong Cassidy, avec William Boyd dans le rôle-titre (ex. : Le Mystérieux Visiteur (en) de George Archainbaud en 1947). Signalons aussi une série de courts métrages produits (parfois réalisés) par Mack Sennett, sortis en 1930 et 1931 (ex. : No, No, Lady d'Edward F. Cline en 1931, avec Andy Clyde).

Parmi ses films notables, mentionnons The Sunset Legion de Lloyd Ingraham et Alfred L. Werker (1928, avec Fred Thomson), Sous le ciel des tropiques d'Henry King (1930, avec Lupe Vélez et Jean Hersholt), Le Roi des zombies de Jean Yarbrough (1941, avec Joan Woodbury et Mantan Moreland), Le Monstre de minuit de Wallace Fox (1942) et The Ape Man de William Beaudine (1943), ces deux derniers avec Béla Lugosi.

À partir de 1949 et jusqu'en 1962 (année de sa mort d'une crise cardiaque), Mack Stengler travaille pour la télévision sur dix-huit séries. Citons les séries-westerns The Lone Ranger (78 épisodes, 1949-1951, avec Clayton Moore dans le rôle-titre) et Gunsmoke (trois épisodes, 1955, avec James Arness), ainsi que la sitcom Leave it to Beaver (cent-quarante-deux épisodes, 1958-1962, avec Barbara Billingsley et Hugh Beaumont). S'y ajoute un téléfilm diffusé en 1957.

Filmographie partielleModifier

Au cinémaModifier

 
The Ape Man (1943) : Louise Currie et Béla Lugosi (photo promotionnelle)

À la télévision (séries)Modifier

Liens externesModifier