Lycée Antoine-Bourdelle

établissement scolaire public de Montauban (Tarn-et-Garonne, académie de Toulouse)
Lycée Antoine-Bourdelle
Description de l'image Logo lycée Bourdelle.jpg.
Description de cette image, également commentée ci-après
Vue sur l'entrée du lycée.
Histoire et statut
Fondation 1962
Type Établissement public local d'enseignement (EPLE)
Administration
Académie Toulouse
Proviseur Ludwig ROPERT
Études
Population scolaire Environ 2 800 élèves
Formation CPGE, CAP, BTS
Options Section européenne anglais
Langues anglais, allemand, espagnol, italien
Localisation
Ville Montauban
Pays France
Site web http://bourdelle.entmip.fr/
Coordonnées 44° 00′ 47″ nord, 1° 22′ 12″ est
Géolocalisation sur la carte : Montauban
(Voir situation sur carte : Montauban)
Lycée Antoine-Bourdelle
Géolocalisation sur la carte : Tarn-et-Garonne
(Voir situation sur carte : Tarn-et-Garonne)
Lycée Antoine-Bourdelle
Géolocalisation sur la carte : France
(Voir situation sur carte : France)
Lycée Antoine-Bourdelle

Le lycée Antoine-Bourdelle est un établissement d’enseignement secondaire et supérieur, situé 3 boulevard Édouard-Herriot à Montauban. C'est le plus grand lycée de l'Académie de Toulouse avec 3 000 élèves en 2017.

LocalisationModifier

GéographiqueModifier

Le lycée Antoine-Bourdelle se situe sur le boulevard Édouard Herriot de la ville de Montauban, dans le département de Tarn-et-Garonne. L'établissement se situe aux portes du centre-ville, entre la place Prax-Paris et La Fobio, et au-delà la clinique du Pont de Chaume et l'autoroute A20. Il est situé à proximité du lycée Jules-Michelet, l'autre lycée général et technologique public de la ville.

Bassin de recrutementModifier

Le recrutement du lycée général en lui-même s'étend uniquement sur le département de Tarn-et-Garonne, et plus particulièrement sur l'est de la ville de Montauban, ainsi que l'est du département, autour des villes de Villebrumier, Saint-Nauphary, Monclar-de-Quercy et Vaïssac[1]. Cependant, les élèves de filière L sont redirigés vers le lycée Jules-Michelet, le lycée Antoine-Bourdelle ne proposant de filière littéraire. Pour ce qui est des filières technologiques et professionnelles, le bassin de recrutement est largement élargi, jusqu'au nord de la Haute-Garonne (autour de Fronton et Villemur-sur-Tarn) notamment.

HistoireModifier

Antoine Bourdelle, né Émile Antoine Bourdelles le à Montauban, et mort le au Vésinet, est un sculpteur, peintre français du XXe siècle.

En 2015, l'espace Bernard-Maris est créé dans le Bâtiment du Foyer, rendant hommage à Bernard Maris, auteur et journaliste, tué lors de l'attentat contre Charlie Hebdo en janvier 2015 qui était père de Raphaël, élève du lycée[2].

En 2016, suite à l'état d'urgence et au plan Vigipirate, le lycée a renforcé sa sécurité en mettant en place de nouveaux portiques d'entrée fonctionnant avec une Carte-Pass dont bénéficient tous les élèves et tout le personnel du lycée[3].

Le , alors que des preuves du baccalauréat doivent avoir lieu, plusieurs élèves, enseignants et parents d'élèves se rassemblement devant le lycée pour s'opposer à la réforme. Plusieurs fois dans la journée, certains de ces manifestants s'introduisent dans le lycée pour y déclencher l'alarme incendie et y allumer des fumigènes. La direction du lycée est critiquée pour ne pas avoir fermé le lycée et pour avoir désactivé l'alarme incendie alors que plusieurs centaines d'élèves étaient dans les bâtiments[4].

Initiatives pédagogiques et technologiquesModifier

Années 1970Modifier

En 1975, dans un objectif novateur d'initiation à l'informatique des élèves et enseignants intéressés, le lycée Antoine-Bourdelle, à Montauban fut éligible pour l'opération ministérielle dite « Expérience des 58 lycées »[5] : utilisation de logiciels et enseignement de la programmation en langage LSE[6], en club informatique de lycée[7], pour 58 établissements de l'enseignement secondaire[8]. À cet effet, dans une première phase, quelques professeurs du lycée, enseignants de diverses matières, furent préalablement formés à la programmation informatique. Puis, dans une seconde phase, l'établissement fut doté d'un ensemble informatique en temps partagé comportant : un mini-ordinateur français Télémécanique T1600[9] avec disque dur, un lecteur de disquettes 8 pouces, plusieurs terminaux écrans claviers Sintra TTE, un téléimprimeur Teletype ASR-33 (en) et le langage LSE implémenté[10] ; tout ceci ayant permis de mettre en œuvre sur le terrain cette démarche expérimentale, avec du matériel informatique ultra-moderne pour l'époque.

Formations proposéesModifier

Enseignement secondaireModifier

Le lycée général et technologique Antoine-Bourdelle compte

  • 15 classes de Secondes générales et technologiques avec 32 élèves en moyenne par classe.
  • 19 classes de Premières, dont :
    • 2 classes en ES ;
    • 4 classes de S SVT ;
    • 2 classes de S SI ;
    • 3 classes de ST2S ;
    • 2 classes de STI2D AC, 1 classe de STI2D EE, 2 classes de STI2D ITEC, 2 classes de STI2D SIN ;
    • 1 classe de STL SPCL, 1 classe de STL Biotechnologies ;
    • 3 classes de STMG.
  • 19 classes de Terminales, dont :
    • 2 classes en ES ;
    • 3 classes de S SVT ;
    • 2 classes de S SI ;
    • 2 classes de ST2S ;
    • 1 classe de STI2D AC, 1 classe de STI2D EE, 2 classes de STI2D ITEC, 2 classes de STI2D SIN ;
    • 1 classe de STL SPCL, 1 classe de STL Biotechnologies ;
    • 1 classe de STMG Mercatique, 1 classe de STMG GF, 1 classe de STMG RH.

Le nombre d'élèves en , s'élève à 3 000 environ, ainsi que 290 professeurs et 80 agents d'entretiens et d'agents administratifs, ce qui fait de ce lycée le plus important en taille de l'Académie de Toulouse[11].

Année Nombre d'élèves
2017 3 000
2016 2 677
2015 2 550

Enseignement supérieurModifier

CPGEModifier

Le lycée propose deux Classe Préparatoire aux Grandes Écoles, l'une étant une CPGE Maths sup PTSI et l'autre Maths spé PT. Elles sont très sélectives et ne sont accessibles qu'aux élèves issus d'une filière S.

BTSModifier

Les Brevets de Techniciens Supérieurs proposés au lycée Antoine-Bourdelle sont au nombre de 8.

RésultatsModifier

Résultat du baccalauréat des différentes séries générales - technologique entre 2012 et 2017[12],[13].

Séries 2017 2016 2015 2014 2013 2012
ES 86% 81% 72% 78% 83% 84%
S 94% 94% 85% 92% 88% 93%
STMG 92% 87% 88% 85% 84% 82%
STI2D 93% 93% 89% 87% 92% 76%
STL 100% 88% 88% 91% 85% 85%
ST2S 91% 100% 100% 90% 88% 85%
TOTAL N.C 91% 86% 87% 87% 84%

Le lycée s'affiche 1 567e sur 2 277 lycées au classement national et 3e au classement départemental[12].

Notes et référencesModifier

  1. « Nouvelle sectorisation des Lycées - Rentrée 2018 et évolution de la carte des formations », sur Académie de Toulouse (consulté le )
  2. « Montauban s'est tu », sur ladepeche.fr (consulté le )
  3. « A Bourdelle, des nouveautés et des certitudes », sur ladepeche.fr (consulté le )
  4. « [VIDEO] À Montauban, les épreuves reportées au lycée Antoine-Bourdelle », sur ladepeche.fr (consulté le )
  5. Jacques Baudé, « L’expérience des « 58 lycées » », « 1024 » : bulletin de la Société informatique de France, Société informatique de France, no 4,‎ , p. 105-115 (DOI 10.48556/SIF.1024.4.105, lire en ligne [PDF], consulté le )
  6. Jacques Baudé, « Le système LSE », « 1024 » : bulletin de la Société informatique de France, Société informatique de France, no 7,‎ , p. 41-56 (DOI 10.48556/SIF.1024.7.41, lire en ligne [PDF])
  7. Daniel Caous, « Témoignage d'un ancien élève sur l'ambiance d'un club informatique « 58 lycées » des années 1975 », EPInet : la revue électronique de l'EPI Association, Association Enseignement public & informatique (EPI), no 231,‎ (ISSN 2429-3067, lire en ligne, consulté le )
  8. EPI Association, « Liste des 58 lycées », sur epi.asso.fr, Enseignement public et informatique, (consulté le )
  9. Association pour un conservatoire de l'informatique et de la télématique, « Collection ACONIT, les mini-ordinateurs français Télémécanique T1600 et CII Mitra 15 », sur db.aconit.org (consulté le )
  10. Daniel Caous et Jacques Baudé, « Les mini-ordinateurs « Éducation nationale » de la décennie 1970 », « 1024 » : bulletin de la Société informatique de France, Société informatique de France, no 19,‎ , p. 41-48 (DOI 10.48556/SIF.1024.19.41, lire en ligne [PDF], consulté le )
  11. « Un nouveau proviseur au lycée Bourdelle », sur ladepeche.fr (consulté le )
  12. a et b « Classement 2016: 1567 sur 2277 - Lycée Bourdelle », sur LExpress.fr (consulté le )
  13. « LYCEE BOURDELLE - Montauban - Classement des lycées 2018 », sur www.letudiant.fr (consulté le )