Luigi Ruffo-Scilla

prélat catholique

Luigi Ruffo-Scilla
Image illustrative de l’article Luigi Ruffo-Scilla
Biographie
Naissance
Sant'Onofrio
Ordination sacerdotale
Décès
Naples
Cardinal de l'Église catholique
Créé
cardinal

par Pie VII
Titre cardinalice Cardinal-prêtre de Ss Silvestro e Martino ai Monti
Évêque de l'Église catholique
Consécration épiscopale
Fonctions épiscopales Archevêque titulaire d'Apamea
Gouverneur de Rome
Nonce apostolique dans le Grand-duché de Toscane
Nonce apostolique en Autriche
Archevêque de Naples

(en) Notice sur www.catholic-hierarchy.org

Luigi Ruffo-Scilla (né le à Sant'Onofrio, dans l'actuelle province de Vibo Valentia, en Calabre, alors dans le Royaume de Naples et mort le à Naples) est un cardinal italien du XIXe siècle.

BiographieModifier

Luigi Ruffo-Scilla exerce diverses fonctions au sein de la Curie romaine, notamment comme gouverneur de Rome et régent de la « chancellerie apostolique. »

Il est nommé archevêque titulaire d'Apamea en 1785 et est envoyé comme nonce apostolique dans le Grand-duché de Toscane, puis en Autriche en 1793.

Il est transféré comme archevêque de Naples en 1802, mais il est expulsé par les Français en 1806 et fait partie des « cardinaux noirs. »

Le pape Pie VII le crée cardinal lors du consistoire du . Il revient à Naples en 1815. Il participe au conclave de 1823, lors duquel Léon XII est élu pape, et à ceux de 1829 (élection de Pie VIII) et de 1830-1831 (élection de Grégoire XVI).

Les autres cardinaux de la famille Ruffo-Scilla sont : Tommaso Ruffo (1706), Antonio Maria Ruffo (1743), Fabrizio Dionigi Ruffo (1791) et Fulco Luigi Ruffo-Scilla (1891).

Voir aussiModifier

Articles connexesModifier

SourceModifier

Liens externesModifier