Louis de Joyeuse

Louis de Joyeuse, né vers 1450, mort le au château de Saint-Lambert en Rethélois, fut comte de Chartres, seigneur de Bouthéon[1], Bansac, Saint-Geniez, Rochefort, La Roche-sur-Yon et Champigny. Il fonda la branche des Joyeuse, comtes de Grandpré.

Louis de Joyeuse
Titre de noblesse
Comte
Biographie
Décès
Activité
AristocrateVoir et modifier les données sur Wikidata
Père
Armoiries de Louis de Joyeuse

Il était le fils de Tanneguy de Joyeuse, vicomte de Joyeuse, et de Blanche de Tournon. Il avait pour frères aînés le vicomte Guillaume Ier et l'évêque Charles.

BiographieModifier

Selon le Père Anselme[2], Louis fut conseiller et chambellan des rois Louis XI, Charles VIII et Louis XII.

À partir de 1477, pendant la minorité de son beau-frère, le comte François de Bourbon-Vendôme, il assura sa tutelle, celle des autres enfants de feu le comte Jean VIII, ainsi que le gouvernement du comté de Vendôme.

Louis fut également lieutenant au gouvernement de Paris, Île-de-France, Senlis, Beauvoisis, Vermandois, Champagne, et Brie. Il fut gouverneur de Mouzon et de Beaumont-en-Argonne. Le roi Louis XI lui donna la seigneurie de Marvejols et La Roche-sur-Yon en 1481.

FamilleModifier

Louis épousa, le 3 février 1477, Jeanne de Bourbon-Vendôme (1460-1487), dame de Rémalard, Préaux et La Roche-sur-Yon, fille aînée de Jean VIII et d'Isabelle de Beauvau, dame de La Roche-sur-Yon. Ils eurent[2] :

  • François, seigneur de Bouthéon et de Préaux, marié le 5 novembre 1504 à Anne de Gaste, fille de Louis de Gaste et Alix de Saporis. Ils eurent :
  • Anne, mariée le 3 octobre 1497 à Gabriel de Levis, baron de Couzan, bailli du Forez.

Veuf, il se remaria à Isabeau de Hallwin, comtesse de Grandpré, fille de Jean de Hallwin et de Jeanne de la Clite, dame de Commines (Jeanne de La Clyte-Commynes descendait des anciens comtes de Grandpré). Ils eurent :

  • Robert, comte de Grandpré, marié le avec Marguerite de Barbançon, dame de Montgobert, issue des anciens comtes de Grandpré,
  • Jean, abbé de la Honce et de Belleval (ou Belval),
  • Madeleine, femme de Jean d'Illiers, baron des Adrets, gouverneur de Vendôme.

AncêtresModifier

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Randon Ier Baron de Joyeuse
 
 
 
 
 
 
 
Louis Baron de Joyeuse
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Flora of Caylus
 
 
 
 
 
 
 
Randon II Baron de Joyeuse
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Pierre baron of Saint-Didier
 
 
 
 
 
 
 
Thiburge de Saint-Didier
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Philippa maleton
 
 
 
 
 
 
 
Louis II Vicomte de Joyeuse
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Guillaume Aubert
 
 
 
 
 
 
 
Etienne Aubert lord of Montel
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Isabelle de Rochechouart
 
 
 
 
 
 
 
Catherine Aubert
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Robert de Chaslus Lord of Entraigues
 
 
 
 
 
 
 
Marie de Chaslus
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Louise d'Auvergne
 
 
 
 
 
 
 
Tanneguy Vicomte de Joyeuse
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Jean Louvet lord of Taix
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Jeanne Louvet
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Louis de Joyeus
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Guillaume Lord of Tournon
 
 
 
 
 
 
 
Guillaume Lord of Tournon
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Marguerite de Thoire
 
 
 
 
 
 
 
Guillaume Lord of Tournon
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Decan III Vicomte d'Uzès
 
 
 
 
 
 
 
lasie d'Uzès
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Agnes of Baux
 
 
 
 
 
 
 
Guillaume Lord of Tournon
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Aymar de Grolée lord of luys
 
 
 
 
 
 
 
Archemand de Grolée seigneur de Vassalieu
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Isabelle de Grolée
 
 
 
 
 
 
 
Helmorgia de Grolée
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Hugues de La Tour du Pin Lord of Vinay
 
 
 
 
 
 
 
Billette de Vinay
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Blanche de Tournon
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Armand de la Rouë
 
 
 
 
 
 
 
Pierre de la Rouë
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Alix de Rochebaron
 
 
 
 
 
 
 
Armand de la Rouë
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Armand de Langeac
 
 
 
 
 
 
 
Bellone de Langeac
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Antoinette de la Rouë
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
G uiot de Chalencon
 
 
 
 
 
 
 
William III lord of Chalencon
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Isabeau d'Auvergne
 
 
 
 
 
 
 
Isabelle de Chalencon
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Notes et référencesModifier

  1. Bo(u)théon, dans la plaine du Forez, était venu aux Joyeuse par une alliance avec les Chalus, eux-mêmes issus des dauphins et des comtes d'Auvergne, des anciens sires de Bourbon, des sires de Mercœur... Louis avait la propriété des terres mais le château avait été racheté depuis 1462 par Jean II, duc de Bourbon
  2. a et b Père Anselme, Histoire de la Maison Royale de France, et des grands officiers de la Couronne, t. III, Paris, Compagnie des Libraires, (lire en ligne), p.840 et suiv.
  3. Christophe Mathevot, Le château de Bouthéon et les Bourbon : in Colloque Forez et Bourbon, Montbrison, La Diana, (lire en ligne), p. 119