Ouvrir le menu principal

Louis V le Fainéant

roi des Francs
(Redirigé depuis Louis V de France)

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Louis V.

Louis V
Illustration.
Louis V
(enluminure du XIVe siècle).
Titre
Roi des Francs
(Francie occidentale)

(1 an, 2 mois et 20 jours)
Couronnement à l'abbaye Saint-Corneille de Compiègne
Prédécesseur Lothaire
Successeur Hugues Capet
Biographie
Dynastie Carolingiens
Date de naissance vers 967
Date de décès
Lieu de décès forêt d'Halatte près de Senlis (France)
Père Lothaire
Mère Emma
Conjoint Adélaïde d'Anjou (982)
Enfants Aucun
Résidence Château de Compiègne

Louis V, dit « le Fainéant », né vers 967 et mort le [1],[2], est roi des Francs de mars 986 à mai 987. Fils de Lothaire et d'Emma, arrière-petit-fils de l'arrière-petit-fils de Charlemagne, il est l'ultime monarque d'Europe à appartenir à la dynastie carolingienne, le pouvoir en France passant ensuite aux Capétiens.

BiographieModifier

Le dimanche de Pentecôte , son père Lothaire l’associe au trône, et le fait couronner à l'abbaye Saint-Corneille de Compiègne par Adalbéron, archevêque de Reims. En 982, à Vieille-Brioude (entre Clermont-Ferrand et le Puy), son père lui fait épouser Adélaïde d'Anjou, qui a presque vingt ans de plus que lui. Sœur de Geoffroy Grisegonelle et de l'évêque du Puy Guy d'Anjou, Adélaïde, aussi appelée « Blanche », est la fille du comte d'Anjou, Foulques II le Bon. Déjà veuve par deux fois, elle a épousé une première fois le comte de Brioude, Étienne de Gévaudan, puis Raymond, comte de Toulouse. Cette union est éphémère : la trop grande différence d’âge et les débauches du jeune époux sont la cause de leur divorce deux ans plus tard.

Son père meurt le . Louis V a seulement le temps de convoquer une assemblée de Francs à Compiègne afin de juger l'archevêque de Reims Adalbéron, qui a soutenu Otton II dans sa querelle contre Lothaire. Mais, la veille de la réunion, le , Louis V meurt d'une chute de cheval lors d'une partie de chasse[3] sur les terres d’Hugues Capet dans la forêt d'Halatte près de Senlis. Il est inhumé en l'abbaye Saint-Corneille de Compiègne. Mort sans héritier, Louis V est le dernier roi de la lignée des Carolingiens.

L'assemblée qui se réunit au mois de juin suivant à Senlis choisit un nouveau roi en élisant Hugues Capet, fils aîné d'Hugues le Grand. Le nouveau roi est sacré en la cathédrale de Noyon par Adalbéron de Reims.

GénéalogieModifier

Pour des articles plus généraux, voir Généalogie des Carolingiens et Carolingiens.

Louis V de France est né vers 967 et est mort le à Compiègne. Il est séparé d'Adélaïde d'Anjou en 983 et divorce en 984, et meurt un peu plus d'un an après son père sans avoir eu de descendance. Il a comme successeur sur le trône de France Hugues Capet, fils de Hugues le Grand et petit-fils, par sa mère Hedwige de Saxe, d'Henri l'Oiseleur.

           ┌─ Louis IV d'Outremer (921-† 954), roi des Francs (936-954). 
┌─ Lothaire (941-† 986), roi des Francs (954-986). 
│         └─ Gerberge de Germanie (v. 913/914-† 969 ou 984) 
│
Louis V de France
│
│         ┌─ Lothaire II (†950), roi d'Italie (945-950). 
└─ Emma († ap. 988), 
           └─ Adélaïde († 999).

Notes et référencesModifier

NotesModifier

RéférencesModifier

  1. Histoire de France du moine Richer disponible sur Gallica, Gallica BNF, p. 147.
  2. (en) Généalogie de Louis V sur le site Medieval Lands.
  3. Richer de Reims, Histoire de son temps, vol. 2, Société de l'histoire de France, Jules Renouard et cie, 1845, p. 147 [lire en ligne].

BibliographieModifier

Sur les autres projets Wikimedia :