Louis Rendu

prélat catholique

Louis Rendu
Image illustrative de l’article Louis Rendu
Biographie
Naissance
à Meyrin (Suisse)
Ordination sacerdotale
Décès
Annecy
Évêque de l’Église catholique
Consécration épiscopale
par Mgr Billiet
Dernier titre ou fonction Evêque d'Annecy
Evêque d'Annecy
Autres fonctions
Fonction laïque
Secrétaire perpétuel de l'Académie des sciences, belles-lettres et arts de Savoie (1839-1842)

Blason
(en) Notice sur www.catholic-hierarchy.org


Louis Rendu, né le à Meyrin, alors du bailliage de Gex, et mort le à Annecy (alors du Royaume de Sardaigne), est un homme d'Église savoisien, évêque d'Annecy (1842-1859), qui est également géologue et glaciologue.

BiographieModifier

Louis Rendu naît le à Meyrin, situé alors dans le Pays de Gex, et dont la paroisse appartenait au diocèse de Genève[1].

Il intègre le séminaire de Chambéry, où il a failli être refusé, en 1807[1]. Il devient rapidement professeur[1]. Roger Devos et Charles Joisten le qualifie d'« autodidacte »[1]. Durant ses congés, il est précepteur dans les familles nobles de la région, tout d'abord auprès des Saint-Bon, puis des Costa de Beauregard[1].

Il est ordonné prêtre le [1]. Il intègre de suite le Collège Royal de Chambéry où il enseigne la littérature[1]. En 1821, il enseigne également les mathématiques et la physique[1],[2]. Il fait publier un ouvrage sur cette dernière en 1823[1]. Le Collège royal passe aux Jésuites ce qui a pour conséquence la perte de sa chaire en 1829[1]

Passionné de géologie et de glaciologie[3], il fonde en 1844 la Société d'histoire naturelle de la Savoie[2].

Contemporain de Mgr Billiet, archevêque de Chambéry, il devient l'un des quatre collaborateurs des fondateurs de l'Académie de Savoie[4],[5].

Il est l'auteur d'une « enquête religieuse mais aussi folklorique ou plutôt ethnographique, effectuée auprès des curés du diocèse d'Annecy »[6]. L'enquête a été envoyée le et 109 réponses sur 290 paroisses ont été obtenues[6]. L'ensemble a fait l'objet d'une publication en 1978 par l'Académie salésienne et le Centre alpin et rhodanien d'ethnologie[6].

Il est considéré comme un « fougueux polémiste auquel Mgr Billiet dut fréquemment prêcher la modération après 1848 »[7].

Attaché à la maison de Savoie, il meurt avant que ne s'engagent les débats sur l'Annexion de la Savoie à la France, le à Annecy

AnecdotesModifier

Les glaciers Rendu (Alaska) et le mont Rendu (en) (Antarctique) portent son nom[8].

PublicationsModifier

  • Traité : De l'influence des mœurs sur les lois et des lois sur les mœurs
  • Théorie des glaciers de la Savoie, 1840.
  • Mémoire sur le prolétariat, 1845, envoyé à SA Charles-Albert de Sardaigne
  • Lettre à S.M. le roi de Prusse (Frédéric-Guillaume IV), 1848 (Lettre demandant la conversion du roi de Prusse). [1]
  • Des efforts du protestantisme en Europe, et des moyens qu'il emploie pour pervertir les âmes catholiques, 1855. [2]

Notes et référencesModifier

  1. a b c d e f g h i et j Roger Devos et Charles Joisten, Mœurs et coutumes de la Savoie du Nord au XIXe siècle : L'enquête de Mgr Rendu, Pringy, Académie salésienne - Centre alpin et rhodanien d'ethnologie, , 502 p. (ISBN 978-2-901102-01-4, lire en ligne), p. 11-12.
  2. a et b Robert Fritsch, Camille Costa de Beauregard : fondateur de l'Œuvre des Jeunes du Bocage à Chambéry, 1841-1910 : chronique d'une œuvre dans la Savoie du XIXe siècle, La Fontaine de Siloé, , 371 p. (ISBN 978-2-84206-066-4, lire en ligne), p. 14.
  3. Jacques Lovie, Le diocèse de Genève-Annecy, t. 1, Éditions Beauchesne, coll. « Histoire des diocèses de France », , 331 p. (ISBN 978-2-7010-1112-7, lire en ligne), p. 209.
  4. Jean-Pierre Leguay (sous la dir.), T4 – La Savoie de Révolution française à nos jours, XIXe-XXe siècle, Evreux, éd. Ouest France, 4 tomes, (ISBN 2-85882-536-X), p. 206.
  5. « Etat des Membres de l'Académie des Sciences, Belles-Lettres et Arts de Savoie depuis sa fondation (1820) jusqu'à 1909 », sur le site de l'Académie des sciences, belles-lettres et arts de Savoie et « Académie des sciences, belles-lettres et arts de Savoie », sur le site du Comité des travaux historiques et scientifiques - cths.fr.
  6. a b et c Roger Devos et Charles Joisten, Mœurs et coutumes de la Savoie du Nord au XIXe siècle : L'enquête de Mgr Rendu, Pringy, Académie salésienne - Centre alpin et rhodanien d'ethnologie, , 502 p. (ISBN 978-2-901102-01-4, lire en ligne), p. 9-10.
  7. André Palluel-Guillard, La Savoie de Révolution française à nos jours, XIXe-XXe siècle, Ouest France Université, (ISBN 2-85882-536-X), p. 187, Deuxième partie, chap.IV.
  8. (en) « Rendu, Mount », sur data.aad.gov.au, Australian Antarctic Data Centre (consulté le )

AnnexesModifier

Articles connexesModifier

Liens externesModifier