Ouvrir le menu principal
Louis Domairon
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 61 ans)
ParisVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activité

Louis Domairon, né à Béziers le et mort à Paris le , est un grammairien et homme de lettres français.

BiographieModifier

Après avoir été élève au collège des Jésuites de Béziers, il commence son noviciat à Toulouse, où il reste jusqu'à l'expulsion de l'ordre en 1763. Il est pendant quelque temps précepteur à Montauban, puis vient à Paris où il travaille au Journal des beaux-arts et publie en 1777 Le Libertin devenu vertueux, un roman d’apprentissage et de mœurs. En 1788, il est nommé professeur à l'École royale militaire, où il enseigne jusqu'à la Révolution. Napoléon Bonaparte fut l'un de ses élèves. Lors du rétablissement du collège de Dieppe, il obtient la place de principal et la chaire de professeur de belles-lettres. Devenu membre de la commission des livres classiques, il est nommé inspecteur général de l'Instruction publique en 1802.

Ses Principes généraux des belles-lettres, publiés en 1784, ainsi que ses Rudiments de l'histoire, parus en 1801, ont eu de nombreuses éditions.

PublicationsModifier

  • Le Libertin devenu vertueux, ou Mémoire du Cte d'***, roman d’apprentissage et de mœurs (1777)
  • Recueil historique et chronologique de faits mémorables pour servir à l'histoire générale de la marine et à celle des découvertes (2 volumes, 1781)
  • Principes généraux des belles-lettres, 3 volumes, Deterville, 1807 disponible sur Gallica disponible sur Gallica disponible sur Gallica
  • Le Voyageur français, ou la Connoissance de l'ancien et du nouveau monde (volumes 29 à 42 par Louis Domairon, 1788-1795)
Texte en ligne 29 30 31 32 33 34 38 42
  • Les Rudiments de l'histoire, ou Idée générale et précise des peuples les plus célèbres, tant anciens, que modernes (4 volumes, 1801)
  • Rhétorique française. Première année du cours des belles-lettres (1804)
  • Poétique française. Seconde année du cours des belles-lettres (1804)

SourceModifier

  • Henri Julia, Histoire de Béziers, ou Recherches sur la province de Languedoc, Maillet, Paris, 1845, p. 392-393, et Pierre Larousse, Grand Dictionnaire universel du XIXe siècle, vol. VI, 1870, p. 1046.

Liens externesModifier