Louis Royer (résistant)

résistant français (1897-1945)

Louis (Auguste-Hippolyte) Royer, né le à Vivoin (Sarthe) et mort en déportation le , est un résistant français et un militant de Combat Zone Nord[1].

Louis Royer
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 47 ans)
LiberecVoir et modifier les données sur Wikidata
Nom de naissance
Louis Auguste Hippolyte RoyerVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activité
Autres informations
Distinctions

BiographieModifier

Chef d'équipe aux usines aéronautiques Caudron d'Issy-les-Moulineaux, il est contacté par Louis Durand et Charles Le Gualès de la Villeneuve. Ayant accepté de diffuser des journaux clandestins dans l'établissement, il recrute Marcel Florein.

Arrêté le par la Geheime Feldpolizei, il est emprisonné à Paris, puis déporté à la prison de Sarrebruck, en vertu du décret Nacht und Nebel. Le , il est condamné à 5 ans de travaux forcés par le 2e sénat du Volksgerichtshof.

Le , il meurt d'épuisement à la prison de Reichenberg, dans les Sudètes (aujourd'hui Liberec, en Tchéquie).

DistinctionsModifier

RéférencesModifier