Ouvrir le menu principal

Mort en déportation

mention honorifique française portée en marge de l'acte de décès

L'attribution de la mention « mort en déportation » est une opération relative à l'état civil, qui fait l'objet de l'article L. 272[1] du Code des pensions militaires d'invalidité et des victimes de la guerre.

Le , le président de la République française François Mitterrand, promulgue la loi 85-528[2] qui dispose que pour toute personne déportée et décédée durant la Seconde Guerre mondiale, la mention « mort en déportation » soit portée sur l'acte de décès.

Notes et référencesModifier

Voir aussiModifier