Louis-Henri de Rochefort d'Ally

prêtre catholique français

Louis-Henri de Rochefort d'Ally
Biographie
Naissance Vers 1710
Château de Thiolent (Diocèse du Puy)
Décès
Dijon
Évêque de l'Église catholique
Consécration épiscopale par
Paul d'Albert de Luynes
Évêque de Chalon-sur-Saône

Blason
(en) Notice sur www.catholic-hierarchy.org

Louis-Henri de Rochefort d'Ally, né vers 1710 au Château de Thiolent, mort à Dijon le 13 juin 1772, ecclésiastique, fut évêque de Chalon-sur-Saône de 1753 à 1772.

BiographieModifier

Louis-Henri de Rochefort, issu d'une noble famille d'Auvergne, nait vers 1710 au château de Thiolent dans le diocèse du Puy[1]. Il est le fils de Pierre, seigneur de Prades, de Thiolent et d'Ally, et de Thérèse de Voguë († 1715).

Docteur de la Sorbonne, chanoine-comte de Brioude et de Saint-Claude et grand vicaire de l'évêché de Saint-Claude, il est nommé évêque de Chalon en 1753, confirmé le 1er avril 1754 et consacré en avril suivant par l'archevêque de Sens. Le 8 octobre 1761, il adresse une correspondance au Chancelier de France pour prendre la défense de l'Ordre des Jésuites. En 1772 il assiste à Dijon aux États de Bourgogne et meurt le jour de leur clôture le 13 juin. Son oraison funèbre est prononcée à Chalon-sur-Saône le 18 août suivant par l'abbé Bérard[2].

Notes et référencesModifier

  1. R.P. Charles-Louis Richard et Giraud, Bibliothèque sacrée ou Dictionnaire universel, historique, dogmatique, canonique, géographique et chronologique des sciences ecclésiastiques, Paris, 1828, tome XXVIII, p. 234.
  2. Armand Jean, Les évêques et les archevêques de France depuis 1682 jusqu'à 1801, Paris et Mamers, 1891, p. 225.