Lothar Bolz

personnalité politique allemande

Lothar Bolz
Illustration.
Lothar Bolz en 1953.
Fonctions
Ministre est-allemand
des Affaires étrangères
Prédécesseur Anton Ackermann
Successeur Otto Winzer
Biographie
Date de naissance
Lieu de naissance Gleiwitz (Empire allemand)
Date de décès (à 83 ans)
Lieu de décès Berlin-Est
Nationalité Flag of East Germany.svg Est-allemand
Parti politique NDPD
Profession Avocat

Lothar Bolz

Lothar Bolz, né le à Gleiwitz et mort le à Berlin-Est, est un homme politique allemand. Entre 1953 et 1965, il est ministre des Affaires étrangères au sein du gouvernement de la RDA.

BiographieModifier

Lothar Bolz est né à Gleiwitz en Haute-Silésie, aujourd'hui Pologne, dans la famille d'un horloger[1].

Il étudie le droit aux universités de Breslau et de Kiel[2]. Après ses études, il travaille comme avocat à Breslau[1]. En 1930, il rejoint le Parti communiste d'Allemagne (KPD). Après l'arrivée au pouvoir des nazis en 1933, il n'est plus autorisé à exercer sa profession en raison de son affiliation politique[1]. Réfugié à Moscou, Bolz prend un emploi d'enseignant à l'Institut Marx-Engels et, à partir de 1941, il enseigne dans des écoles antifascistes destinées aux prisonniers de guerre allemands. Pendant son séjour en Union soviétique, il devient citoyen soviétique et conserve la double nationalité[3].

En 1947, Bolz retourne en Allemagne et rejoint le Parti socialiste unifié d'Allemagne (SED). En 1948, il est l'un des fondateurs du Parti national-démocrate d'Allemagne (NDPD), créé à l'instigation du SED pour intégrer d'anciens nazis « peu condamnables » et d'anciens officiers de la Wehrmacht. Bolz préside le NDPD de 1948 à 1972. En 1949, il est élu député de la Chambre du Peuple et de 1949 à 1953, il est ministre de la Construction. De 1950 à 1967, il est l'un des vice-premiers ministres de la RDA. En 1953, successeur du ministre des Affaires étrangères Anton Ackermann, il reste en fonction jusqu'en 1965. De 1950 à sa mort, il fait partie du Présidium du Front national de la République démocratique allemande. Il est également président de la Société pour l'amitié germano-soviétique de 1968 à 1978[3].

Bolz meurt le à Berlin-Est à l'âge de 83 ans[2].

Notes et référencesModifier

  1. a b et c (en) Policy Reports Secretary, Office of the U. S. High Commissioner for Germany, Elections and Political Parties in Germany, 1945-1952, Salisbury, NC, Documentary Publications, , 116 p. (lire en ligne), p. 28
  2. a et b (en) « Deaths elsewhere. Lothar Bolz », Toledo Blade, (consulté le 15 décembre 2020)
  3. a et b (de) Archives biographiques internationales, « Lothar Bolz », sur www.munzinger.de, (consulté le 15 décembre 2020)

Liens externesModifier

Articles connexesModifier