Longin de Sélinonte

dirigeant isaurien durant la guerre isaurienne
Longin de Sélinonte
Biographie
Naissance
Sélinonte (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Décès
Activité

Longin de Sélinonte (latin : Longinus Selinuntius né à Selinus en Isaurie (auj Gazipaşa, Turquie) au début du Ve siècle - mort en 498) est un dirigeant militaire isaurien de la guerre isaurienne de 492-497.

BiographieModifier

On ne connaît pas grand-chose au sujet de la vie de Longin, à part le fait qu'il est né dans la ville isaurienne de Selinus. Il a été l'un des chefs de file de la révolte isaurienne qui a éclaté après la nomination du haut fonctionnaire Anastase Ier en tant que successeur de l'empereur de Zénon, empereur byzantin de 474 à 475 et 476 à 491. Après deux défaites majeures (en 492 et en 493), les rebelles isauriens se sont,  à partir de 494 et jusqu'en 497, enfermés dans leurs forteresses des montagnes isauriennes, où ils recevaient de l'approvisionnement de Longin par le port d'Antioche[1].

En 497, la guerre s'est terminée avec la mort de ses dirigeants, et un an plus tard, Longin a été capturé à Antioche Lamotis par le général romain Jean le Bossu, envoyé à Constantinople pour être exhibé lors de la célébration de victoire Anastase, puis torturé et décapité à Nicée en Bithynie.

RéférencesModifier

  1. Joan Mervyn Hussey, Cambridge medieval history, CUP Archive, 1967, p. 479-480.

BibliographieModifier

  • Jones, Arnold Hugh Martin, John Robert Martindale, John Morris, "Longinus of Selinus 4", The Prosopography of the Later Roman Empire, volume 1, Cambridge University Press, 1992, (ISBN 0-521-07233-6), p. 688