Ouvrir le menu principal

Wikipédia β

Liste des opérateurs de réseau mobile en France

page de liste de Wikimedia

Fin septembre 2013, les opérateurs de réseau mobile en France comptaient environ 72,5 millions d’abonnés mobiles actifs dont 11 % chez les opérateurs de réseau mobile virtuel (MVNO), soit un taux de pénétration de la population d'environ 114 %[1] ; certaines personnes ont plusieurs abonnements et ce chiffre inclut aussi les abonnements non téléphoniques (tablettes ou clés 3G/4G par exemple).

Sommaire

France métropolitaineModifier

La répartition en parts de marché des opérateurs de réseau mobile en France métropolitaine était la suivante à la fin du troisième trimestre 2013[2],[3], puis en 2015[4] et en 2016[5] :

Rang Opérateur (marque) Technologies commercialisées Abonnés au réseau mobile 2015
(en millions)
Abonnés au réseau mobile 2016
(en millions)
Parts de marché 2013 Parts de marché mars 2015[4] Parts de marché au 31 décembre 2015 Propriétaire (Groupe)
1 Orange GSM, UMTS, LTE 28,424 (décembre 2015)[6] 29,50[5] (septembre 2016) 36,6 % 35,6 % 35,54 % Orange
2 SFR GSM, UMTS, LTE 21,94 (décembre 2015) 19,92 (septembre 2016)[5] 29,0 % 28 % 27,44% SFR
3 Bouygues Telecom GSM, UMTS, LTE 11,89 (décembre 2015)[7] 12,99 (décembre 2016) 15,2 % 14,2 % 14,87 % Bouygues
4 Free mobile UMTS, GSM (via itinérance Orange), LTE 11,685 (décembre 2015)[8] 12,7 (décembre 2016) 10,2 % 13,2 % 14,61% Iliad
5 MVNOs GSM, UMTS, LTE 6,9 (septembre 2013) 10,8 %[1] 8,7 % 7,55% divers
Total France métropolitaine Près de 80 millions fin 2015[9] contre environ 73 millions[1] en 2013

MVNOModifier

Les MVNOs sont des opérateurs virtuels qui utilisent les réseaux des trois premiers opérateurs historiques français, mais qui appliquent leurs propres tarifs souvent considérés comme agressifs pour se démarquer de la concurrence. Le premier MVNO à avoir proposé ses offres aux particuliers en France est Debitel en 2005.

MVNO généralistesModifier

Suite aux succès des MVNO, certains grands groupes de la distribution ont suivi en lançant leur offres mobiles :

MVNO spécialisésModifier

Certains MVNO se sont spécialisés dans des secteurs spécifiques:

  • Bell Mobile, Bell Canada : spécialisé dans les solutions mobile 4G LTE destiné au marché du BtoB, des collectivités locales, professionnels et grands comptes.
  • Altitude Telecom, Netcom Group : spécialisé dans les offres professionnelles
  • Bazile Telecom : spécialisé dans les offres destinées aux seniors
  • Legos (Local Exchange Global Operation Services) : Spécialisé dans l'offre de services mobile et fixe en marque blanche auprès des professionnels [10]
  • Mobisud : spécialisé dans les appels émis vers l'Afrique du Nord
  • Transatel : propose des offres préférentielles pour les voyageurs et transfrontaliers

AutresModifier

Certaines marques sont des accords de licence de marque, parfois anciennement MVNO. Ce sont des offres mobiles lancées par l'un des trois opérateurs historiques mobilisant un nom uniquement commercial, principalement vers un public spécifique : les jeunes

Attribution des codes réseaux pour la FranceModifier

En France, les codes réseaux permettant d'identifier les opérateurs sont gérés par l'état (via l'ARCEP), qui attribue aux différents opérateurs : un numéro MCC (Mobile Country Code), commun à tous les opérateurs d'une même zone géographique et un numéro MNC (Mobile Network Code) propre à chaque opérateur[12]. Ces 2 codes permettent d'identifier le réseau (PLMN) et les antennes-relais de l'opérateur. Ils constituent aussi les 5 premiers chiffres du code IMSI inscrit dans la carte SIM qui identifie chaque abonné.
On peut ainsi avoir, par exemple, un abonné « Free Mobile » dont la carte SIM inclut un MNC "Free Mobile", connecté en itinérance au réseau GSM de Orange identifié par un code MNC « Orange France ».

Certains MVNO ou MVNE qui n’ont pas besoin de code réseau pour identifier leurs antennes (car n’ayant pas de réseau radio en propre) ont aussi obtenu de l'Arcep des codes « MCC+MNC » pour servir de préfixe aux identifiants IMSI de leurs abonnés ; ces codes IMSI permettent aux antennes des autres opérateurs d'identifier à quel opérateur (réel ou virtuel) correspondent les mobiles présents dans les zones couvertes par leurs antennes.

Opérateurs réelsModifier

Les zones considérées pour les opérateurs ayant un réseau radio (appelés aussi MNO « Mobile Network Operator ») sont : la Métropole (208), les Antilles françaises et la Guyane (340), Saint-Pierre-et-Miquelon (308), la Nouvelle-Calédonie (546), la Polynésie française (547) et la partie Française de l'Océan indien (647).

Codes MCC+MNC des opérateurs disposant d’un réseau (terrestre ou satellite) et de fréquences hertziennes attribuées par l’ARCEP[13],[14] :

Zone MCC+MNC Décision Opérateur
Métropole 208-01 01-0722 Orange France, GSM, UMTS et LTE (code principal)
Métropole 208-02 03-0327 Orange France, (itinérance zones blanches)
Métropole 208-05 03-0530 Globalstar Europe, (satellite)
Métropole 208-06 03-0530 Globalstar Europe
Métropole 208-07 03-0530 Globalstar Europe
Métropole 208-08 16-0134 SFR (anciennement Completel)
Métropole 208-09 06-0480 Neuf Cegetel / SFR
Métropole 208-10 01-0725 SFR, GSM / UMTS / LTE (code principal)
Métropole 208-11 02-0568 SFR, UMTS (femtocells)
Métropole 208-13 03-0680 SFR, GSM / UMTS (zones blanches)
Métropole 208-14 04-0383 RFF GSM-R (réseau privé)
Métropole 208-15[15] 10-0264 Free Mobile UMTS, LTE (code principal)
Métropole 208-16[16] 12-0980 Free Mobile
Métropole 208-20 01-0720 Bouygues Télécom, GSM / UMTS / LTE (code principal)
Métropole 208-21 01-0720 Bouygues Télécom (expérimental)
Métropole 208-28 11-1197 Astrium SAS (satellite)
Métropole 208-88 03-1029 Bouygues Télécom, GSM / UMTS (zones blanches)
Saint-Pierre-et-Miquelon 308-01 01-0726 Saint-Pierre-et-Miquelon Télécom
Saint-Pierre-et-Miquelon 308-02 12-0853 Globaltel, GSM[17]
Antilles françaises et Guyane 340-01 01-0721 Orange Caraïbes Mobiles
Antilles françaises et Guyane 340-02 01-0724 Outremer Telecom (Only)
Antilles françaises et Guyane 340-03 02-0099 UTS Caraïbes
Antilles françaises et Guyane 340-08 02-1094 Dauphin Telecom (Amigo GSM)
Antilles françaises et Guyane 340-10 08-0766 Guadeloupe Téléphone Mobile. L'ARCEP a retiré la licence de l'opérateur en juillet 2015[18].
Antilles françaises et Guyane 340-11 08-0764 Guyane Téléphone Mobile. L'ARCEP a retiré la licence de l'opérateur en juillet 2015[18].
Antilles françaises et Guyane 340-12 08-0762 Martinique Téléphone Mobile. L'ARCEP a retiré la licence de l'opérateur en juillet 2015[18].
Antilles françaises et Guyane 340-20 01-0720 Digicel Antilles Françaises, Guyane
Nouvelle-Calédonie 546-01 01-???? Mobilis, (OPT)
Polynésie française 547-20 01-0723 Vini, (Tikiphone S.A.)
Polynésie française 547-15 01-???? Vodafone Polynésie, (Pacific Mobil Communication)
France de l'Océan Indien 647-00 01-0723 Orange Réunion
France de l'Océan Indien 647-01 11-1365 BJT Partners (Mayotte)
France de l'Océan Indien 647-02 15-0670 Free mobile Réunion anciennement Only anciennement Telco OI[19] (ex: Outremer Telecom), La Réunion
France de l'Océan Indien 647-03  ??-???? Free mobile Réunion
France de l'Océan Indien 647-10 01-0727 SFR Réunion

Opérateurs virtuelsModifier

Dans ce cas de figure, les codes MNC sont attribués à certains MVNO (les full « MVNO ») ou à des MVNE et le code MCC+MNC sert seulement d’identifiant (préfixe du n° IMSI) pour les cartes SIM vendues par ces opérateurs ou par les MVNO associés.

Zone MCC + MNC[14] Décision Opérateur
Métropole 208-03 12-0495 MobiquiThings (full MVNO)
Métropole 208-04 12-0496 Sisteer (MVNE, full MVNO)
Métropole 208-08 13-0119[20] Completel, intégré à SFR
Métropole 208-12 14-0228 HP France
Métropole 208-17 13-0927 Legos (full MVNO)
Métropole 208-18 14-0282 Voxbone[19] (numéros virtuels)
Métropole 208-19 16-0091 Altitude infrastructure[14]
Métropole 208-22 06-1109 Transatel (MVNE et full MVNO)
Métropole 208-23 10-1204 Omea Telecom et Virgin Mobile (full MVNO)
Métropole 208-24 15-1410 MobiquiThings
Métropole 208-25 11-0303 Lycamobile et GT-MOBILE (full MVNO)
Métropole 208-26 11-0865 NRJ Mobile (MVNO et full MVNO)
Métropole 208-27 17-0195 Coriolis Télécom (MVNO et full MVNO)
Métropole 208-29 12-0154 International Mobile Communication (disparu), MNC annulé
Métropole 208-30 12-0356 Syma Mobile (full MVNO)
Métropole 208-31 12-0487 Mundio Mobile (MVNE)
Métropole 208-93 16-0165 Thales communications
Métropole 208-98 16-1395 Société Air France

Réseaux expérimentauxModifier

Dans ce cas de figure, le code MNC est généralement attribué par l'Arcep pour une courte durée (2 ans) à un opérateur qui veut déployer localement un réseau mobile expérimental (généralement en 2012/2015 des réseaux 4G/LTE/LTE Advanced).

Zone MCC + MNC Décision Opérateur
Métropole 208-89 10-1204 Omea Telecom (test)
Métropole 208-90 11-0327 Association Images et Réseaux (test)
Métropole 208-91 12-0442 Orange France (test)
Métropole 208-92 11-0755[21] Association Plate-forme Telecom (test)
Métropole 208-94 15-0564 Halys[19] (?)

RéférencesModifier

  1. a, b et c Les chiffres de pénétration du mobile en France Arcep, octobre 2013
  2. Recrutement client mobile sur les 9 premiers mois 2013 lesnumeriques.com, 23 novembre 2013
  3. Bilan des opérateurs télécoms français : Orange, SFR, Iliad et Bouygues Pcinpact.com, novembre 2013
  4. a et b http://www.journaldunet.com/ebusiness/telecoms-fai/parts-de-marche-du-mobile-en-france.shtml
  5. a, b et c Clientèle mobile : nextinpact.com, 17 novembre 2016
  6. « Hammett on Twitter », sur Twitter (consulté le 20 mars 2016)
  7. « Hammett on Twitter », sur Twitter (consulté le 20 mars 2016)
  8. « Hammett on Twitter », sur Twitter (consulté le 20 mars 2016)
  9. « Hammett on Twitter », sur Twitter (consulté le 20 mars 2016)
  10. « legos | leading », sur www.legos.fr (consulté le 25 septembre 2015)
  11. « M6 Mobile by Orange disparaît au profit de Sosh », Clubic.com,‎ (lire en ligne)
  12. MNC / IMSI attribués Arcep, liste datant de 2010
  13. [PDF] liste des MCC/MNC pour n° IMSI attribués par l’Arcep Arcep, aout 2012
  14. a, b et c Numérotation : Publication des ressources attribuées et gelées - Fichier excel MAJMNC : Liste des codes MCC-MNC (IMSI) attribués arcep.fr, mars 2017
  15. [PDF] « Free, décision no 2010-0264 de l’Autorité de régulation des communications électroniques et des postes », Arcep,
  16. [PDF] Free Mobile, attribution du n° MNC 16 Arcep, juillet 2012
  17. [PDF] Globatel, autorisation de fréquences GSM 900 à SP&M Arcep, juin 2012
  18. a, b et c L'Arcep sanctionne des opérateurs vraiment virtuels en outre-mer Le Figaro du 17/07/2015
  19. a, b et c [xls] Numérotation - Formulaires de gestion des ressources : Liste des codes MCC-MNC (IMSI) attribués Arcep.fr, 25 septembre 2015
  20. [PDF] attribution de n° MNC à Completel Arcep, février 2013
  21. [PDF] attribution de n° IMSI - Association plate-forme Telecom Arcep, juin 2012