Line Ouellet

historienne canadienne
Page d’aide sur l’homonymie Pour les articles homonymes, voir Ouellet.
Line Ouellet
FILAF 2013 - Line Ouellet.jpg
Line Ouellet au FILAF en 2013
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (61 ans)
Nationalité
Activité

Line Ouellet, née à Beauport (Québec, Canada) le , est présidente du Conseil du patrimoine culturel du Québec[1], après avoir été directrice et conservatrice en chef de 2011 à 2018 du Musée national des beaux-arts du Québec (MNBAQ), à Québec. Elle a également occupé le poste de directrice des expositions de 1999 à 2011 au sein de cette même institution.

BiographieModifier

Line Ouellet est détentrice d’un baccalauréat (1980) et d’une maîtrise (1984) en histoire de l’Université Laval (Québec, Canada) et a obtenu, en 1983, un Certificate of Proficiency in English (CPE) de l’université de Cambridge (Angleterre).

Entre 1984 et 1988, au sein du magazine Continuité, une publication destinée au patrimoine québécois, elle a occupé tour à tour les postes de responsable des communications et de rédactrice adjointe avant de devenir la directrice et la rédactrice en chef du magazine.

C’est en 1988 qu’elle devient chargée de projet au service des expositions thématiques du musée de la civilisation de Québec. À partir de 1993 et jusqu’en 1999, elle assure la direction du service des expositions thématiques, puis celle du service de l’éducation avant de quitter en 1999 le musée de la civilisation pour le musée national des beaux-arts du Québec à titre de directrice des expositions. L’éducation s’ajoute à cette direction, entre 2000 et 2006. C’est à compter de 2006 qu’elle quitte la direction de l’éducation pour piloter les publications scientifiques du musée, tout en demeurant à la tête de la direction des expositions. En 2011, elle obtient la direction générale du musée national des beaux-arts du Québec.

Line Ouellet est membre des comités organisateurs du North American Exhibition Organizers (NAEO) et du International Exhibition Organizers (IEO).

Elle est membre du jury du Festival international du livre d'art et du film à Perpignan en [2].

Expositions et publicationsModifier

 
Line Ouellet, à gauche, au cours de l'inauguration officielle du pavillon Pierre-Lassonde du Musée national des beaux-arts du Québec le 24 juin 2016

Au cours de sa carrière, Line Ouellet a notamment participé à une vingtaine de conférences et a rédigé une trentaine d’essais et articles. Enfin, elle a supervisé plus de soixante-dix expositions ainsi qu’une quarantaine de publications.

Liste des expositions présentées sous la direction de Line Ouellet au MNBAQModifier

Art canadien historiqueModifier

  • Napoléon Bourassa. La quête de l’idéal, présentée du au .
  • Marc-Aurèle Fortin. L’expérience de la couleur, présentée du au .
  • Le Nu dans l’art moderne canadien, présentée du au et mise en circulation au Canada.
  • Québec et ses photographes, 1850-1908. La collection Yves Beauregard, présentée du au .
  • Clarence Gagnon, 1881-1942. Rêver le paysage, présentée du au . Exposition également présentée au musée des beaux-arts du Canada, du au .
  • Inuit. Quand la parole prend forme, présentée du au . Exposition organisée en collaboration avec le Muséum d’Histoire Naturelle de Lyon et le musée de la Miniature de Montélimar.
  • Edmond-Joseph Massicotte, illustrateur, présentée du au .
  • Antoine Plamondon (1804-1895). Jalons d’un parcours artistique, présentée du au et mise en circulation au Canada.
  • Riopelle. Impressions sans fin, présentée du au .
  • Hommage à Jean Paul Lemieux, présentée du au . Exposition organisée avec la collaboration du musée des beaux-arts du Canada.
  • André Biéler, dessinateur et graveur, présentée du au et mise en circulation au Canada.
  • Suzor-Coté, 1869-1937. Lumière et matière, au . Exposition organisée en collaboration avec le musée des beaux-arts du Canada, à Ottawa, où elle a également été présentée du au .
  • Le Fil de l’art. Les broderies des Ursulines de Québec, présentée du au .
  • Madeleine Arbour. Espaces de bonheur, présentée du au .
  • Louis-Philippe Hébert, 1850-1917. Sculpteur national, présentée du au . Exposition également présentée au Musée des beaux-arts du Canada, du au .
  • Henri Hébert, 1884-1950. Un sculpteur moderne, présentée du au .

Art contemporainModifier

  • Chimère/Shimmer, présentée du au .
  • Emporte-moi/Sweep me off my feet, présentée du au . Exposition présentée en collaboration avec le MAC/VAL, musée d’art contemporain du Val-de-Marne, où elle a également été présentée du au .
  • C’est arrivé près de chez vous. L’art actuel à Québec, présentée du au .
  • Intrus/Intruders, présentée du au .
  • Habiter : les œuvres d’Isabelle Hayeur, présentée du au . Exposition organisée en collaboration avec Oakville Galleries.
  • Michel de Broin. Machinations, présentée du au . Exposition organisée en collaboration avec la Galerie de l’UQAM.
  • Fernand Leduc. Libérer la lumière, présentée du au .
  • Œuvres de la collection Larivière du musée national des beaux-arts du Québec, présentée du au .
  • Raconte-moi, présentée du au . Exposition organisée en collaboration avec le Casino Luxembourg – Forum d’art contemporain, où elle a également été présentée du au .
  • Marie-Claude Pratte – H.A.C. (histoire de l’artiste contemporain), version revue et augmentée, présentée du au .
  • Au fil de mes jours, présentée du au et mise en circulation au Canada.
  • Avancer dans le brouillard, présentée du au .
  • Frottements. Objets et surfaces sonores, présentée du au .
  • Alain Paiement. Le monde en chantier, présentée du au .
  • Double jeu. Identité et culture, présentée du 1er avril au .
  • Mimi Parent et Jean Benoît. Surréalistes, présentée du 1er avril au .
  • Rita Letendre. Aux couleurs du jour, présentée du au et mise en circulation au Canada.
  • David Blatherwick. En pensant à toi, présentée du au et mise en circulation au Canada.
  • Viva Vittorio, présentée du au et mise en circulation au Canada.
  • Doublures. Vêtements de l’art contemporain, présentée du au .
  • Diane Borsato. Le projet Tic, présentée du au .
  • L’Emploi du temps. Acquisitions récentes en art actuel, présentée du au et mise en circulation au Canada.
  • Ellipse. L’art sur le Web, présentée du au .
  • Massimo Guerrera. Darboral, présentée du au .
  • Annie Thibault. Cercle de sorcières (version suspendue), présentée du au .
  • Patrick Coutu. Œuvres spatiales, présentée du au .
  • Denis Juneau. Ponctuations, présentée du au .
  • Ana Rewakowicz. A Perfect Gift [Un cadeau idéal], présentée du au .
  • Bill Vazan. Ombres cosmologiques, présentée du au et mise en circulation au Canada.
  • Le Ludique, présentée du au . Exposition également présentée au musée d'art moderne Lille Métropole, Villeneuve-d'Ascq, France, du au .
  • Diane Landry. Les sédentaires clandestins, présentée du au .
  • Abondance difficile à regarder, présentée du au .
  • La Nature des choses, présentée du au et mise en circulation au Québec.
  • Madeleine Arbour. Espaces de bonheur, présentée du au .

Art internationalModifier

  • Dans l’intimité des frères Caillebotte, peintre et photographe, présentée du au .
  • Du Greco à Dalí. Les grands maîtres espagnols de la collection Pérez Simón, présentée du au . Exposition organisée en collaboration avec la Fondation JAPS, Mexico, et le musée Jacquemart-André à Paris.
  • Haute couture. Paris, Londres, 1947-1957. L'âge d'or, présentée du au . Exposition mise en circulation par le Victoria and Albert Museum, Londres.
  • Ingres et les modernes, présentée du au . Exposition organisée en collaboration avec le musée Ingres, Montauban, et le musée du Louvre.
  • Zao Wou-ki. « Hommage à Riopelle » et peintures récentes, présentée du au .
  • Le Louvre à Québec. Les arts et la vie, présentée du au . Exposition organisée en collaboration avec le musée du Louvre.
  • Paris 1900. Collections du Petit Palais, Paris, présentée du au . Exposition organisée en collaboration avec le Petit Palais, musée des beaux-arts de la Ville de Paris.
  • La Joie de vivre. Picasso au Château d'Antibes, présentée du au . Exposition organisée en collaboration avec le musée Picasso à Antibes.
  • De Cranach[Lequel ?] à Monet. Chefs-d’œuvre de la collection Pérez Simón, présentée du au . Exposition organisée en collaboration avec la Fondation JAPS.
  • L’Univers baroque de Fernando Botero, présentée du au . Exposition mise en circulation par Art Services International.
  • De Caillebotte à Picasso. Chefs-d’œuvre de la collection Oscar Ghez, présentée du au . Exposition organisée en collaboration avec le Petit Palais de Genève.
  • Camille Claudel et Rodin : la rencontre de deux destins, présentée du au . Exposition organisée en collaboration avec le musée Rodin, à Paris, et présentée au Detroit Museum of Art, du au , et à la Fondation Pierre Gianadda, à Martigny, en Suisse, du au .
  • Copyright Rubens. L’art du grand imagier, présentée du au . Exposition organisée en collaboration avec le musée royal des beaux-arts d’Anvers.
  • Charles Cordier (1827-1905), sculpteur. L’autre et l’ailleurs, présentée du au . Exposition organisée en collaboration avec le musée d’Orsay, à Paris, et présentée au musée d'art Dahesh, à New York, du au .
  • Picasso et la céramique, présentée du au . Exposition organisée en collaboration avec le Gardiner Museum of Ceramic Art, à Toronto, où elle a été présentée, du au , et présentée également au musée Picasso, à Antibes, du au .
  • Vénus et Caïn. Figures de la préhistoire, 1830-1930, présentée du au . Exposition organisée en collaboration avec le musée d'Aquitaine, à Bordeaux.
  • Marquet au fil de l’eau, présentée du au . Exposition organisée avec la collaboration du musée des beaux-arts de Bordeaux.
  • Alechinsky : 50 ans d’imprimerie, présentée du au . Exposition organisée en collaboration avec le Centre de la Gravure et de l’Image imprimée, La Louvière.
  • Bourdelle, présentée du au . Exposition organisée en collaboration avec le musée Bourdelle, à Paris.
  • Les Génies de la mer. Chefs-d’œuvre de la sculpture navale du musée national de la Marine à Paris, présentée du au . Exposition organisée en collaboration avec le musée national de la Marine, à Paris, où elle a été présentée, du au , et présentée également à l’Australian National Maritime Museum, à Sydney, du au .
  • Le Retour des trésors polonais, présentée du au . Exposition organisée en collaboration avec le château royal du Wawel, à Cracovie, en Pologne.

Honneurs et distinctionsModifier

En 2005, Line Ouellet recevait le prix d’excellence de l’Association des musées canadiens, dans la catégorie « Publications », pour Camille Claudel et Rodin : la rencontre de deux destins, parue aux Éditions Hazan en 2005, ainsi que le prix Publication de la Société des musées québécois pour Design d’exposition. Dix mises en espace d’expositions au musée national des beaux-arts du Québec, une publication du musée national des beaux-arts du Québec éditée en 2003. En 2009, le prix d’excellence de la Société des musées québécois lui a été décerné, dans la catégorie « Institution », pour l’exposition Le Louvre à Québec, alors qu’en 2010, elle recevait l’insigne de chevalier de l’ordre des Arts et des Lettres, une décoration honorifique française qui récompense les personnes ayant contribué au rayonnement des arts et des lettres en France et dans le monde.

RéférencesModifier

BibliographieModifier

Liens externesModifier

Site officiel du Musée national des beaux-arts du Québec

Sur les autres projets Wikimedia :