Lil Pump

rappeur américain
Lil Pump
Description de cette image, également commentée ci-après
Photographie d'identité judiciaire de Lil Pump datant de 2018.
Informations générales
Surnom Pump
Nom de naissance Gazzy Garcia
Naissance (20 ans)
Miami, Floride
Drapeau des États-Unis États-Unis
Activité principale Rappeur, producteur, compositeur
Genre musical Hip-hop, trap, SoundCloud rap, mumble rap
Instruments Voix
Années actives Depuis 2016
Labels The Lights Global, Warner Bros.
Influences Chief Keef, Smokepurpp

Lil Pump, de son vrai nom Gazzy Garcia, né le à Miami, en Floride, est un rappeur, producteur et compositeur américain[1] d'ascendance colombienne[2].

BiographieModifier

JeunesseModifier

Gazzy est d'origine Colombienne de par ses parents.

Adolescent, il est un élève à problèmes. En effet, Garcia est viré d'un de ses anciens collège pour y avoir vendu de la drogue. Il est ensuite viré d'un autre pour avoir frappé une camarade parce qu'elle ne partageait pas son goût pour Don't Like  de Chief Keef. Il est enfin exclu d'une "école de la deuxième chance" pour avoir déclenché une émeute[3].

CarrièreModifier

Pump commence à rapper au collège sous l'influence de son ami Smokepurpp. Il diffuse ses premiers morceaux sur la plateforme Soundcloud avec plusieurs freestyles[4].

Il atteint la célébrité grâce à la chanson Gucci Gang qui atteint la deuxième place du Billboard Hot 100[5] et a été certifiée disque de platine aux États-Unis[6].

Le 9 juin 2017, il signe un contrat chez le label Warner Bros contre une avance de financement pour son premier album estimée à 350 000 dollars.

Le , il publie son premier album studio, Lil Pump. Ce projet comporte de nombreux featurings avec nottement la présence de Lil Yachty, 2Chainz, Smokepurpp, Gucci Mane ou encore Chief Keef. Il participe également à la bande originale du film Deadpool 2[7].

Il représente, avec d'autres rappeurs comme XXXTentacion,Ski Mask The Slump God, Smokepurpp, Trippie Redd et Ronny J, une nouvelle génération de rappeurs et producteurs issus de la plateforme de distribution audio en ligne SoundCloud[8]. En 2018, il est considéré par le New York Times comme l'une des figures montantes de la scène rap américaine[8].

En mars 2018, il rompt son contrat avec Warner. Ses avocats jouent alors sur le fait qu'il était mineur à la signature de son contrat. Ce contrat n'a donc jamais été certifié[9].

Il annonce quelques semaines plus tard retourner chez son ancien label contre la modique somme de 8 millions de dollars, ce qui multiplie par 4 le montant initial de son contrat[10].

Problèmes judiciairesModifier

Le 29 août 2018 il est condamné à plusieurs mois de prison pour avoir conduit une Rolls-Royce sans permis et y avoir attaché la plaque d'immatriculation d'une Mini-Cooper. Il enfreint ensuite les conditions de liberté conditionnelle auxquelles il est restreint à la suite de cet incident et est condamné à plusieurs mois de prison[11].

Le 4 décembre 2018 alors qu'il est en tournée au Danemark, il est arrêté par la police locale pour consommation de canabis. Il est alors emmené au poste avec ses amis dans un véhicule de police où il a l'idée de lancer un live sur Instagram. Lors de ce live il fait un doigt d'honneur dans le dos d'un officier, ce qui lui vaut une nuit au poste et l'annulation de son concert[12].

Vie privéeModifier

Gazzy Garcia est né en Floride de parents originaires de Colombie. Ces derniers ont divorcé 6 ans après sa naissance.

Il est dyslexique[13].

En octobre 2020 il annonce publiquement soutenir le président sortant Donald Trump pour la présidentielle américaine de la même année. Lors du dernier meeting de Trump, Pump le rejoint sur scène. Le président sortant le nomme alors "Little Pimp"[14] ce qui provoque une vague de moqueries à l'encontre du jeune rappeur, son soutien au président, qui perdra finalement l'élection au profit de Joe Biden, étant peu apprécié dans l'opinion publique.

DiscographieModifier

Albums studioModifier

SinglesModifier

RemixModifier

Notes et référencesModifier

  1. (en) « Lil Pump Is Making Beats Now », PigeonsandPlanes,‎ (lire en ligne, consulté le 15 février 2018)
  2. J. Cole, « J. Cole x Lil Pump Interview at The Sheltuh », (consulté le 16 août 2018)
  3. https://www.mouv.fr/rap-us/le-bulletin-scolaire-de-lil-pump-324588
  4. https://www.rollingstone.com/music/music-features/look-at-me-the-noisy-blown-out-soundcloud-revolution-redefining-rap-123887/
  5. « Lil Pump – Chart History: Billboard Hot 100 », Billboard (consulté le 30 octobre 2017)
  6. « Gucci Gang now gets platinum certified », sur XXL Mag
  7. « Lil Pump levels up with self-titled debut album », sur XXL Mag,
  8. a et b (en-US) The New York Times Magazine, « 25 Songs That Tell Us Where Music Is Going », The New York Times,‎ (ISSN 0362-4331, lire en ligne, consulté le 5 juin 2018)
  9. https://www.hhut.fr/lil-pump-quitte-warner-chasse-majors-lancee/
  10. https://www.mouv.fr/rap-us/lil-pump-empoche-8-millions-de-dollars-en-signant-chez-warner-1533201681
  11. https://www.20minutes.fr/arts-stars/people/2331363-20180908-video-lil-pump-va-faire-peu-prison
  12. https://www.mouv.fr/rap-us/lil-pump-arrete-au-danemark-apres-un-doigt-d-honneur-la-police-346329
  13. https://www.vladtv.com/article/246104/lil-pump-says-he-cant-read-gucci-mane-book-will-be-his-first
  14. https://www.msn.com/fr-fr/divertissement/celebrites/donald-trump-invite-son-soutien-lil-pump-sur-sc-c3-a8ne-mais-l-e2-80-99appelle-e2-80-a6-little-pimp/ar-BB1aFPWH

Liens externesModifier