Ouvrir le menu principal
'Liebelei'
Titre original Liebelei
Réalisation Max Ophüls
Scénario Kurt Alexander
Max Ophuls
Hans Wilhelm, d'après Arthur Schnitzler
Acteurs principaux
Pays d’origine Allemagne
Genre drame romantique
Durée 82 minutes
Sortie 1933

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Liebelei, sorti en 1933, est le dernier film réalisé en Allemagne par Max Ophüls. C'est l'adaptation d'une pièce d'Arthur Schnitzler du même nom, Amourette (de).

Ophüls en a ensuite réalisé une version française, en gardant une grande partie de la distribution, sous le titre de Une histoire d'amour. En 1958, Pierre Gaspard-Huit en réalise un remake, Christine.

SynopsisModifier

Le film dresse un tableau de la société viennoise d'avant la Première Guerre Mondiale.

Le lieutenant Fritz Lobheimer entretient une relation amoureuse avec la baronne Eggersdorf. Par le biais de son ami Theo Kaiser, il va faire la connaissance de Christine, la fille d'un musicien de chambre. Les deux jeunes gens tombent amoureux.

Mais le passé de Fritz va le rattraper: le mari de la baronne va découvrir des preuves de leur relation adultère. Le baron Eggersdorf est un homme ancré dans les conventions: il réclame réparation. L'aristocrate va exiger que l'affaire soit réglée par un duel. Au risque de perdre sa position, Theo tentera de convaincre la direction militaire d'intervenir dans cette affaire; en vain. Lors du duel, Fritz est mortellement blessé.

Dégoûté par les codes de l'honneur vieillis et absurdes qui ont coûté la vie de son ami, Theo quitte l'armée et revient à la vie civile. Quand lui et sa petite amie, Mizzi, annoncent à Christine la mort de son bien-aimé, celle-ci, par désespoir, se jette d'une fenêtre.

Fiche techniqueModifier

DistributionModifier

  • Wolfgang Liebeneiner : le Leutnant Fritz Lobheimer
  • Willy Eichberger : l'Oberleutnant Theo Kaiser
  • Magda Schneider : Christine Weyring (Christl)
  • Luise Ullrich : Mizzi Schlager
  • Gustaf Gründgens : le baron von Eggersdorf
  • Olga Tschechowa : la baronne von Eggersdorf
  • Paul Hörbiger : Hans Weyring, père de Christine
  • Paul Otto : le commandant Leopold von Eggersdorf
  • Antonie Jaeckel : son épouse
  • Werner Finck : Binder
  • Werner Pledath : Oberst Placzek
  • Ekkehard Arendt : Leutnant von Lensky
  • Else Reval : Propriétaire du magasin de gants
  • Lotte Spira
  • Walter Steinbeck
  • Fred Goebel
  • Michael von Newlinski

VersionsModifier

Le film a été tourné en français sous le titre Une histoire d'amour, avec Abel Tarride (le vieux Weyring), Simone Héliard (Mizzi Schlager), George Rigaud (Théo), Georges Mauloy (le colonel), André Dubosc (le concierge) ; dialogues d'André Doderet[1] ; photographie, Ted Pahle ; directeur de production, Ralph Baum.

Réception critiqueModifier

Selon les 807 votes sur l'IMDb (www.imdb.com) [1], ce film a obtenu la note de 7,7/10.

Notes et référencesModifier

  1. André Doderet (1879-1949), notice BnF no FRBNF12728673

Liens externesModifier