Lewis Wallace

avocat, général de l'Armée de l'Union lors de la Guerre de Sécession, et auteur de Ben Hur

Lewis Wallace
Lewis Wallace
Lewis Wallace en 1862.

Surnom « Lew »
Naissance
Brookville (Indiana)
Décès (à 77 ans)
Crawfordsville (Indiana)
Origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Allégeance États-Unis d'Amérique
Union
Arme Infanterie
Grade Major général
Conflits Guerre de Sécession

Lewis Wallace, dit Lew Wallace, né aux États-Unis le à Brookville dans l'Indiana et mort le à Crawfordsville (Indiana), a exercé plusieurs professions : avocat, juriste, diplomate, général de l'Armée de l'Union lors de la guerre de Sécession, gouverneur du territoire du Nouveau-Mexique de 1878 à 1881. De 1881 a 1885, il est ambassadeur des États-Unis dans l'Empire ottoman.

BiographieModifier

Lewis Wallace naît à Brookville dans l'Indiana le [1]. Avant celle d'écrivain à succès, il connaît plusieurs vies, exerçant les professions d'avocat, juriste, diplomate, général de l'Armée de l'Union lors de la guerre de Sécession, gouverneur du Nouveau-Mexique de 1878 à 1881 puis, en 1881, ambassadeur en Turquie[1].

En tant que gouverneur du territoire du Nouveau-Mexique, il s'oppose au fameux bandit Billy the Kid dont il met la tête à prix à 500 dollars[1],[2],[3].

Passionné de littérature, il est également écrivain et devient célèbre pour son roman historique Ben-Hur, publié en 1880 et qui, en 1900, devient aux États-Unis le livre le plus vendu du XIXe siècle, devançant La Case de l'oncle Tom de Harriet Beecher Stowe[4],[5].

Le , Lewis Wallace meurt à Crawfordsville (Indiana) à l'âge de 77 ans.

ŒuvreModifier

  • The Fair God (Le Dieu Juste); or, The Last of the 'Tzins: A Tale of the Conquest of Mexico, Boston : James R. Osgood and Company, 1873.
  • Commodus: An Historical Play, Crawfordsville, publié à titre privé, 1876 (révisé et réimprimé la même année).
  • Ben-Hur: A Tale of the Christ, New York : Harper & Brothers, 1880.
  • The Boyhood of Christ, New York : Harper & Brothers, 1888.
  • Life of Gen. Ben Harrison (lié à Life of Hon. Levi P. Morton de George Alfred Townsend), Cleveland : N. G. Hamilton & Co., Publishers, 1888.
  • Life of Gen. Ben Harrison, Philadelphie : Hubbard Brothers, Publishers, 1888.
  • Life and Public Serives of Hon. Benjmain Harrison, President of the U.S. With a Concise Biographical Sketch of Hon. Whitelaw Reid, Ex-Minister to France (by Murat Halstad), Philadelphie : Edgewood Publishing Co., 1892.
  • The Prince of India; or, Why Constantinople Fell, New York : Harper & Brothers Publishers, 1893. 2 volumes
  • The Wooing of Malkatoon [and] Commodus, New York : Harper and Brothers Publishers, 1898.
  • Lew Wallace: An Autobiography, New York : Harper & Brothers Publishers, 1906. 2 volumes.

Notes et référencesModifier

  1. a b et c Olivier Tosseri, Lucky Luke Le far west du crime et de la justice : Billy le p'tit caïd - une main sur Billy, l'autre sur Ben Hur..., Historia, coll. « Historia BD », , 130 p. (ISBN 979-10-90956-38-4), p. 93-95
  2. Cyrille Louis, « Grâce posthume en vue pour Billy the Kid », sur lefigaro.fr, (consulté le 26 septembre 2020)
  3. Marc Messier, « Qui est Lewis Wallace, l'auteur de Ben-Hur ? », sur europe1.fr, (consulté le 26 septembre 2020)
  4. (en-US) Lew Wallace, Ben-Hur: A Tale of the Christ, with a New Introduction by Tim LaHaye, Signet Classic, (lire en ligne), vii
  5. (en-US) Barbara Olenyik Morrow : From Ben-Hur to Sister Carrie: Remembering the Lives and Works of Five Indiana Authors (1994), Indianapolis, Indiana : Guild Press of Indiana, page 16.

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :