Ouvrir le menu principal

Les Usses
Illustration
La vallée des Usses vue du Pont de la Caille, Haute-Savoie.
Caractéristiques
Longueur 46,1 km [1]
Bassin 220 km2
Bassin collecteur le Rhône
Débit moyen 3,31 m3/s (Musièges (Pont des Douattes)) [2]
Régime pluvial
Cours
Source entre les lieux-dits le Vernay dessous et les Vagny à l'est du Salève
· Localisation Arbusigny
· Altitude 880 m
· Coordonnées 46° 05′ 02″ N, 6° 11′ 36″ E
Confluence le Rhône
· Localisation en amont du barrage de Seyssel sur Seyssel
· Altitude 264 m
· Coordonnées 45° 58′ 20″ N, 5° 50′ 02″ E
Géographie
Pays traversés Drapeau de la France France
Département Haute-Savoie
Régions traversées Auvergne-Rhône-Alpes

Sources : SANDRE:« V11-0400 », Géoportail, Banque Hydro

Les Usses est une rivière française de l'avant-pays savoyard, qui coule dans le département de la Haute-Savoie, en région Auvergne-Rhône-Alpes et un affluent gauche direct du Rhône. Elles sont particulièrement connues pour être traversées par le pont de la Caille.

Sommaire

GéographieModifier

De 46,1 km de longueur[1], les Usses prennent leur source à l'est du Salève, en Haute-Savoie. Dénommées Grandes Usses en amont du confluent avec les Petites Usses à Sallenôves, elles se jettent dans le Rhône en amont de Seyssel.

Communes traverséesModifier

 
Pont des Douattes sur les Usses à Musièges, sur la route nationale 508.

Les Usses traversent vingt-trois communes :

Bassin versantModifier

Organisme gestionnaireModifier

AffluentsModifier

HydrologieModifier

Les Usses à MusiègesModifier

Le module des Usses a été calculé durant une période de 31 ans à Musièges au lieu-dit "Pont des Douattes" [2],[3]. Il se monte à 3,31 m3/s pour une surface de bassin de 181 km2[2], soit 80 % de la totalité du bassin.

Débit moyen mensuel (en m3/s)
Station hydrologique : V1114010 Les Usses à Musièges (Pont des Douattes) pour un bassin versant de 182 km2 et à 350 m d'altitude[2]
(le 08-04-2013 sur 109 ans de 1905 à 2013)
 

La rivière présente des fluctuations saisonnières de débit, avec des hautes eaux d'automne-hiver portant le débit mensuel moyen au niveau de 4,75 à 5,58 m3/s de novembre à mars inclus (avec un maximum en février), suivies d'une baisse progressive aboutissant aux basses eaux d'été (avec un minimum de 0,23 m3/s en août)[2].

Étiage ou basses eauxModifier

À l'étiage, le VCN3 peut chuter jusque 0,166 m3/s, en cas de période décennale sèche[2].

CruesModifier

Les crues peuvent être importantes. En effet, le QIX 2 et le QIX 5 valent respectivement 67,3 et 115 m3/s. Le QIX 10 est de 146 m3/s, les QIX 20 et le QIX 50 n'ont pas été calculés[2].

Le débit instantané maximal enregistré à Musièges est de 220 m3/s, tandis que le débit journalier maximal était de 90 m3/s[2].

Lame d'eau et débit spécifiqueModifier

La lame d'eau écoulée dans le bassin versant de la rivière est de 583 millimètres annuellement, ce qui est modéré pour la région, quoique largement supérieur à la moyenne de la France, presque deux fois la moyenne, tous bassins confondus. Le débit spécifique (Qsp) se monte ainsi à 18,4 litres par seconde et par kilomètre carré de bassin[2].

Voir aussiModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et référencesModifier