Ouvrir le menu principal

Les Fiancés - Le Ménage Sisley

peinture d'Auguste Renoir
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Les Fiancés (homonymie).
Les Fiancés - Le Ménage Sisley
Sisley et madame-par Renoir-1868.jpg
Artiste
Date
Type
Technique
Dimensions (H × L)
105 × 75 cm
Collection
Localisation
Inscription
RenoirVoir et modifier les données sur Wikidata

Les Fiancés (dit Le Ménage Sisley), est un tableau de Pierre-Auguste Renoir vers 1868. Le titre est inexact, car Alfred Sisley n'est probablement pas représenté avec son amie Eugénie Lescouezec mais avec Lise Tréhot, la petite amie et modèle de Renoir. L’œuvre fait partie de la collection du musée Wallraf-Richartz de Cologne.

Sommaire

ContexteModifier

Renoir et Sisley se sont connus probablement en 1864 dans l'atelier de Charles Gleyre, leur professeur, et ils sont ensuite restés amis. Renoir a peint le portrait de Sisley à plusieurs reprises, probablement durant l'été 1868. Une lettre de Renoir à Frédéric Bazille en septembre 1869 fournit des renseignements importants sur l'identité de la femme au côté de Sisley. Il écrit : « J'ai exposé Lise et Sisley chez Carpentier. Je vais tâcher de lui coller pour une centaine de francs et ma femme blanche, je vais la mettre à l'hôtel des ventes, je la vendrai ce que je la vendrai, ça m'est égal »[1],[2]. La peinture de Lise et Sisley fait probablement référence à des Fiancés, tandis que la femme blanche fait sans doute référence à Lise (Femme à l'ombrelle), un portrait présenté au salon en 1868, mais resté invendu.

Le fiancé est Sisley, qui à cette époque était un homme riche, impeccablement vêtu d'un costume noir sobre avec un pantalon gris, qui à côté de la splendeur de la robe en soie rouge rayé d'or de Lise s'individualise. À son oreille, elle porte la boucle d'oreille qui a également été signalée dans Lise (Femme à l'ombrelle). Sisley propose à Lise son bras, qu'elle prend amoureusement. Cette pose est une impression quelque peu artificielle, ce qui est probablement dû au fait que la scène a été mise en scène par Renoir dans son atelier. La différence d'exposition entre le fond et le couple est une indication. Ce fond, un parc ou un jardin le soleil, est peint selon le style impressionniste, tandis que les deux modèles, fidèles à la tradition réaliste, sont soigneusement affichés.

Les Fiancés ressemble à En été, la Bohémienne, un autre portrait de Lise Threhot que Renoir a peint pendant l'été 1868. Il montre le même contraste entre le premier plan et le fond, et le même schéma dans les vêtements à rayures.

InfluenceModifier

Pablo Picasso qui admirait Renoir au point d'acheter un de ses tableaux[3] réalisa trois études au crayon Le Ménage Sisley s'inspirant directement du tableau[4].

OrigineModifier

La localisation de la peinture dans les premières décennies après sa création est peu connu.

  • 1906: Le marchand d'art Bernheim-Jeune achète l'œuvre à Paris au marchand d'art allemand Paul Cassirer.
  • 19 juin 1906 : vendu à Alexandre Berthier, 4e prince de Wagram, fils d'un membre de la famille de banquiers Rothschild à Paris pour 22 500 francs.
  • 1912 : acquis pour 10 643 mark par le musée Wallraf-Richartz.

ImagesModifier

RéférencesModifier

  1. Anne Distel, Les Collectionneurs des impressionnistes: amateurs et marchands, 1989, p. 53
  2. John House (de), Pierre-Auguste Renoir: La Promenade, Getty Publications, 1997 p. 17
  3. (en) Michael C. FitzGerald, Making Modernism: Picasso and the Creation of the Market for Twentieth-century Art, University of California Press, 1996 (ISBN 0520206533 et 9780520206533), p. 97
  4. Anne Baldassari, Picasso et les maîtres, Galeries nationales du Grand Palais (France), Musée du Louvre - 2008, « De plus, il réalise trois études au crayon intitulées Le Ménage Sisley (Paris, musée Picasso, MP 868 ; Berlin, Neue Nationalgalerie, Sammlung Heinz Berggruen), citation directe du tableau de Renoir Le Couple Sisley »

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :