Les Banlieusards

film sorti en 1989
Les Banlieusards
Titre original The 'Burbs
Réalisation Joe Dante
Scénario Dana Olsen
Musique Jerry Goldsmith
Acteurs principaux
Sociétés de production Imagine Entertainment
Pays d’origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre comédie
Durée 101 minutes
Sortie 1989


Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Les Banlieusards (The 'Burbs) est un film américain réalisé par Joe Dante, sorti en 1989.

SynopsisModifier

Un banlieusard, Ray Peterson (Tom Hanks), devient peu à peu persuadé que ses nouveaux voisins étrangers, les Klopek, sont de dangereux individus. À la suite de la disparition de leur voisin Walter Seznick, Ray s'allie à Art Weingartner (Ducommun) et Mark Rumsfield (Dern), deux de ses voisins, et concocte un plan d'infiltration de la propriété des Klopek lors de leur départ en voiture un après-midi.

Fiche techniqueModifier

  Sauf indication contraire ou complémentaire, les informations mentionnées dans cette section peuvent être confirmées par la base de données IMDb.

  États-Unis :
  France : inédit en salles ; sorti directement en VHS en 1990

DistributionModifier

Les résidents du Mayfield PlaceModifier

 

  • 667 : Walter Seznik (et le chien Queenie)
  • 668 : les Barkelows (non présents dans le film, mais le script y fait référence)
  • 669 : Werner, Reuben et Hans Klopek
  • 670 : Mark et Bonnie Rumsfield
  • 671 : Ray, Carol, et Dave Peterson (et le chien Vince)
  • 672 : Ricky Butler
  • 673 : Art et Suzette Weingartner

ProductionModifier

 
L'une des maisons de Colonial Street utilisée dans le film

Genèse et développementModifier

Dana Olsen écrit le scénario en s'inspirant de son enfance et de sa propre famille[1].

Distribution des rôlesModifier

Tom Hanks a longtemps hésité avant d'accepter ce rôle de Ray Peterson, car il incarne alors un père de famille pour la première fois à l'écran — l'acteur est cependant père depuis 1977 —[1].

Les Banlieusards est le dernier film cinéma des acteurs Gale Gordon et Brother Theodore.

TournageModifier

Le tournage s'est déroulé du 19 mai au à Los Angeles et dans les studios d'Universal à Universal City, en Californie[2]. Les scènes de rue sont tournées dans le décor Colonial Street du backlot des studios Universal, ensuite souvent modifiés mais ensuite dans des films ou des séries comme Desperate Housewives[1].

Le tournage tombe en plein durant une grève des scénaristes en 1988. Le scénariste Dana Olsen ne peut ainsi pas officiellement retravailler le script sur le plateau, bien qu'il apparaisse dans un petit rôle dans le film. Pour cette raison, Joe Dante encourage ses acteurs à improviser pour améliorer les dialogues[1].

Bande originaleModifier

  1. Main Title - 2:23
  2. Welcome to Mayfield Place - 2.20
  3. New Neighbours - 2:06
  4. Klopek House - 2:02
  5. Storytelling - 3:20
  6. Neighbourhood Watch - 2:01
  7. A Nightmare in the 'Burbs - 2:30
  8. Brownies? - 0:47
  9. The Assault - 2:36
  10. Ray Peterson, Neighbour from Hell - 1:43
  11. Runaway Ambulance - 2:24
  12. Vacation's End - 2:12
  13. End Titles - 4:10

Durée totale : 30:34

Édition deluxeModifier

Disponible chez Varèse Sarabande

  1. Night Work (Main Title) - 2:38
  2. The Window / Home Delivery - 2:22
  3. The Raven - 0:51
  4. Nocturnal Feeders - 0:27
  5. Good Neighbors - 2:06
  6. Let’s Go - 2:04
  7. Bad Karma - 0:38
  8. The Sentinel - 3:22
  9. My Neighborhood - 2:04
  10. The Garage - 4:24
  11. Spare Key - 1:19
  12. The Note - 1:00
  13. Devil Worship - 1:12
  14. The Dream - 2:34
  15. The Note #2 - 1:28
  16. This is Walter - 2:00
  17. Snooping Around - 0:50
  18. I’m O.K. - 1:02
  19. Ask Him - 1:24
  20. What’s in the Cellar? - 1:00
  21. The Wig - 2:23
  22. Hot Wires - 2:39
  23. Red Rover, Red Rover - 1:11
  24. No Beer - 3:07
  25. Home Furnace - 1:44
  26. No Lights - 0:48
  27. Walter’s Home - 1:58
  28. Something is Moving - 1:46
  29. There’s a Body - 1:04
  30. My Skull / The Gurney - 2:24
  31. The Trunk - 1:41
  32. Pack Your Bags - 2:15
  33. Square One (End Credits) - 4:14

ChansonsModifier

AccueilModifier

Le film reçoit des critiques globalement négatives. Sur l'agrégateur américain Rotten Tomatoes, il récolte 53% d'opinions favorables pour 38 critiques et une note moyenne de 5,9810[3]. Sur Metacritic, il obtient une note moyenne de 45100 pour 20 critiques[4].

Le débute à la première du box-office pour son premier week-end d'exploitation (17–20 février 1989) aux, Etats-film avec 11 101 197 $ récoltés. Les Banlieusards finit son exploitation avec 36 601 993 $ aux États-Unis et 49 101 993 $ dans le monde[5].

DistinctionsModifier

  • Nomination au Young Artist Award en 1990 du meilleur jeune acteur dans un film pour Cory Danziger.

Notes et référencesModifier

  1. a b c et d (en) Trivia sur l’Internet Movie Database
  2. (en) Locations sur l’Internet Movie Database
  3. (en) « The 'Burbs (1989) », sur Rotten Tomatoes, Fandango Media (consulté le 2 juin 2020)
  4. (en) « The 'Burbs Reviews », sur Metacritic, CBS Interactive (consulté le 2 juin 2020)
  5. (en) « The 'Burbs », sur Box Office Mojo (consulté le 2 juin 2020)

Liens externesModifier