Ouvrir le menu principal

Les Anges de l'enfer (film, 1930)

film sorti en 1930
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Les Anges de l'enfer.
Les Anges de l'enfer
Description de l'image Poster - Hell's Angels (1930) 04.jpg.

Titre original Hell's Angels
Réalisation Howard Hughes
Scénario Harry Behn (en)
Howard Estabrook
Joseph Moncure March
Marshall Neilan
Acteurs principaux
Sociétés de production The Caddo Company
Pays d’origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre Drame de guerre
Durée 127 minutes
Sortie 1930

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Les Anges de l'Enfer (titre original : Hell's Angels) est un film américain réalisé et produit par Howard Hughes en 1930, mettant en vedette Ben Lyon, James Hall, et Jean Harlow. Écrit par Harry Behn et Howard Estabrook, le film fut lancé par United Artists.

À l'origine tourné en muet, Howard Hughes le retravailla entièrement pour créer la bande son. La majeur partie du film est en noir-et-blanc, mais une séquence est en couleur. C'est d'ailleurs pour Jean Harlow sa seule séquence de toute sa carrière jamais tournée en couleur.

Causant la mort de trois pilotes et d'un mécanicien, explosant régulièrement les budgets, connaissant des démélés judiciaires, le film alimenta la controverse pendant tout son tournage, ce qui contribua à sa notoriété mais aussi à de multiples reports de sa sortie. Les Anges de l'enfer fut l'un des plus gros succès du début du cinéma parlant, mais eut malgré tout du mal à atteindre la rentabilité et à couvrir son coût astronomique pour l'époque. On le considère comme l'un des tout premiers films d'action du cinéma parlant.

SynopsisModifier

 
Jean Harlow et Ben Lyon
 
Les Anges de l'Enfer en affiche sur la façade du cinéma Le Regent avec un biplan en premier plan.

Trois amis, deux frères américains et un Allemand, se sont rencontrés lors de leurs études. Mais quand éclate la Première Guerre mondiale, ils se retrouvent dans des camps opposés. Les deux frères s'engagent dans l'aviation : ils se battront dans les airs, mais aussi pour les faveurs d'une jeune Anglaise.

Quant à l'Allemand, il devra choisir entre suivre les ordres ou épargner l'Angleterre qu'il aime tant. Outre un ballet amoureux autour d'une belle Anglaise nymphomane, le film nous fait assister à deux longues séquences aériennes, la première impliquant un zeppelin missionné pour bombarder le centre de Londres, la seconde le bombardement d'un dépôt de munitions allemand par un avion capturé à l'ennemi et à la contre-attaque en escadrille de ce dernier.

Fiche techniqueModifier

DistributionModifier

MusiquesModifier

Autour du filmModifier

  • Certaines scènes du film furent tournées en couleur (Technicolor). Le tournage a été en partie effectué au Hollywood Center Studios.
  • La première partie du film de Martin Scorsese Aviator (2004), consacré à la vie d'Howard Hughes, évoque spectaculairement le tournage des Anges de l'enfer.
  • Le réalisateur Howard Hughes a subi un grave accident d'avion (fracture crânienne, lésions à la colonne vertébrale, et coma), en remplaçant lui-même un cascadeur qui jugeait la scène trop périlleuse[1].
  • Trois aviateurs et un mécanicien ont trouvé la mort pendant le tournage[2].
  • On dit à l'époque qu'Howard Hugues avait investit 4 millions de dollars (plus de 59 millions de dollars en 2018) dans le projet, budget énorme pour des États-Unis en pleine crise de 1929. Mais il s'avéra par la suite que ce ne fût qu'une rumeur lancée par Hugues lui-même pour contribuer à la publicité de son film. En réalité, le coût fût de l'ordre de 2,8 millions de dollars. Bien que représentant déjà une somme non négligeable, elle reste bien inférieure au coût bien réel du Ben-Hur de 1925, tourné 3 ans plus tôt et dont les coûts de production dépassèrent les 4 millions de dollars sans qu'on en parle autant.

Notes et référencesModifier

  1. http://www.dvdclassik.com/critique/hell-s-angels-hughes
  2. Farmer, James H. "Howard & Hell's Angels". Air Classics',' Volume 26, Number 12, December 1990. p. 20.

Liens externesModifier