Leblebi
Image illustrative de l’article Leblebi
Pois chiches grillés.

Autre(s) nom(s) Nokhodchi (persan)
Lieu d’origine Empire ottoman
Ingrédients Pois chiches

Le leblebi (en arabe : لبلابي, en turc : leblebi, en arménien : Խրթխրթան սիսեռ et en persan : نخودچی) est un amuse-gueule dont l'appellation vient du turc, signifiant « pois chiches grillés ». C'est un mets très consommé en Tunisie, en Algérie, en Iran et en Turquie.

OrigineModifier

Les origines du lablabi remontent à 1 000-1 300 ans. Il a été très apprécié dans l'Empire ottoman[réf. nécessaire].

VariantesModifier

En Algérie, le lablabi désigne les pois chiches grillés vendus par un marchand ambulant[1], le lablabidji, dont le nom est composé du mot lablabi qui signifie « pois chiche » en turc, et du suffixe dji, qui désignait une profession à l'époque ottomane.

Le leblebi est aussi un plat traditionnel tunisien. Il est fait avec du pain rassis, des pois chiches, du cumin, de l'harissa, de l'huile d'olive, du sel, du poivre et souvent avec du citron, des œufs, du vinaigre, des olives… C'est un plat très aimé en Tunisie.

Le lablabi est aussi une pâtisserie algérienne faite à base de farine de pois chiche, originaire de Constantine et d'Alger.

RéférencesModifier

  1. Sid Ahmed Dendane, L’Algérie vue de l’intérieur, Éditions Publibook (ISBN 978-2-7483-3678-8, lire en ligne).

Sur les autres projets Wikimedia :