Pèlerinage de Charlemagne

Voyage de Charlemagne à Jérusalem et à Constantinople

Le Pèlerinage de Charlemagne, aussi connu comme le Voyage de Charlemagne à Jérusalem et à Constantinople, est une chanson de geste écrite en alexandrins[1].

Le poème n'a pas de fond historique. Il parodie les procédés de La Chanson de Roland, preuve que celle-ci était à l'époque très connue. Sur le chemin vers Jérusalem, Charlemagne, sans armes mais avec ses « douze pairs », s'arrête à Constantinople où il est reçu par le roi de Constantinopole Hugon dans son palais enchanté. S'ensuivent banquets et vantardises des barons...

DateModifier

En l'état des recherches, on retient le milieu du XIIème siècle comme date probable de rédaction.[2]

ManuscritModifier

  • British Library, 16.E.VIII, fol. 131 r° - 144v°

Le seul manuscrit recueillant cette chanson de geste est aujourd'hui disparu (depuis 1879). Il aurait été volé par un jeune philologue allemand.[3]

EditionsModifier

  • Charlemagne, an Anglo-Norman Poem of the Twelfth Century now First Publisched with an Introduction and a Glossarial Index, by Francisque Michel, London : Pickering / Paris : Techener, 1836
  • Karls des Grossen Reise nach Jérusalem und Constantinopel, hsg. von Eduard Koschwitz, Heilbronn : Henninger, 1879
  • L'épopée pour rire : Le voyage de Charlemagne à Jérusalem et à Constantinople et Audigier, Alain Corbellari, Honoré Champion, Paris, 2017

Notes et référencesModifier

  1. Jacques Le Goff, La civilisation de l'Occident médiéval, Montréal, Flammarion, 2008 (1964), 366 p., p. 119
  2. Corbellari, Alain,, L'épopée pour rire : Le voyage de Charlemagne à Jérusalem et à Constantinople ; et, Audigier. (ISBN 978-2-7453-4700-8 et 2-7453-4700-4, OCLC 1005365504, lire en ligne), pp. 57-60
  3. Corbellari, Alain,, L'épopée pour rire : Le voyage de Charlemagne à Jérusalem et à Constantinople ; et, Audigier. (ISBN 978-2-7453-4700-8 et 2-7453-4700-4, OCLC 1005365504, lire en ligne), pp. 20-21

Voir aussiModifier

Articles connexesModifier

Liens externesModifier