Le Crestois

hebdomadaire de la vallée de la Drôme

Le Crestois, Journal de la vallée
Image illustrative de l’article Le Crestois

Pays Drapeau de la France France
Zone de diffusion Vallée de la Drôme autour de la ville de Crest
Langue Français
Périodicité hebdomadaire
Format Tabloïd
Prix au numéro
Fondateur Joseph "Salem" Bruyère
Date de fondation
Éditeur Le Crestois (SCOP)
Ville d’édition Crest (Drôme)

Propriétaire Le Crestois (SCOP)
Directrice de publication Laure-Meriem Rouvier
Rédacteur en chef Clément Chassot
ISSN 1148-5442
OCLC 472871739
Site web le-crestois.fr

Le Crestois est un journal hebdomadaire local de la vallée de la Drôme, imprimé à Crest par l'entreprise éditrice jusqu'en .

Historique modifier

Il est publié depuis , à l'initiative de Joseph "Salem" Bruyère, pour des raisons idéologiques[1]. Durant cinq générations, il a appartenu sans discontinuer à la même famille[2], même si la transmission se faisant par les branches féminines, les patronymes ont pu changer. Le dernier membre de la famille à l'avoir dirigé est Jean-Baptiste Bourde, jusqu'en . Claude Bourde, décédé en , a notablement contribué à sauver un titre qui, lorsqu'il l'a repris en , était menacé de disparition. Le journal, au-delà de sa fonction naturelle de miroir de l'actualité, a par son implication dans la vie locale réussi à se maintenir et à prospérer. La personnalité et les préférences assez nettement affirmées[précision nécessaire] de l'hebdomadaire sous l'influence de Claude Bourde lui ont valu une fidélité particulière de son lectorat. Les tribunes parfois virulentes où s'expriment de simples citoyens sont fréquentes. En , le journal fête son 6000e numéro[3].

Au printemps 2020, une panne de la presse offset et des difficultés pour obtenir les pièces permettant de la réparer convainc la société d'utiliser son site vitrine pour proposer l'hebdomadaire en version numérique, gratuitement dans un premier temps[4].

En , alors que l'hebdomadaire centenaire risque de s'éteindre, depuis le placement de l'imprimerie en redressement judiciaire en , une partie des salariés obtient du tribunal de commerce de Romans-sur-Isère la possibilité de reprendre la gérance du titre sous forme de société coopérative de production à responsabilité limitée à capital variable[5].

Publication modifier

Sa parution est le vendredi. Le titre appartient à la SCOP Le Crestois dont la gérance est assurée par Laure-Meriem Rouvier, également directrice de publication. Le rédacteur en chef est Clément Chassot[6].

Le siège du journal se situe à Crest, dans la Drôme. Le journal possédait en outre une importante imprimerie qui a fortement contribué à l'équilibre de l'entreprise pendant plusieurs années. De ce fait la publication, d'une surface modeste (3000 exemplaires vendus environ)[7], a eu l'effectif relativement important d'une vingtaine de salariés durant cette période. Dès 2012, Le Crestois publie des livres de sa propre initiative, ainsi La Mémoire du Crestois en images. Par ailleurs, son imprimerie réalise des livres pour le compte de clients[8]. La chute de l'activité de l'imprimerie a conduit à la liquidation de celle-ci et à la reprise de l'édition de l'hebdomadaire, sous forme coopérative, par quelques salariés en . Désormais, le journal est imprimé à Vitrolles par la presse rotative de la Société Marseillaise de Presse, dont la forme juridique est également une SCOP.

Voir aussi modifier

Notes et références modifier

  1. « Le Crestois », sur Études drômoises, (consulté le ).
  2. Laurent Brunel, « L'hebdo drômois le Crestois passe en coopérative pour survivre et se reconstruire »  , sur PHRases, École supérieure de journalisme de Lille, (ISSN 2968-8485, consulté le ) : « Le propriétaire, Jean-Baptiste Bourde, est en effet conscient des difficultés de l’entreprise qui est dans la famille depuis le début, soit cinq générations. »
  3. dm, « Le Crestois : 6000e numéro pour l'hebdomadaire drômois », sur francetvinfo.fr, France 3 Auvergne-Rhône-Alpes, (consulté le ).
  4. Florence Gotschaux, « La relance éco : le journal Le Crestois passe à la version numérique pendant le confinement »  , sur France Bleu, (consulté le )
  5. L’équipe du FPL, « Le FPL participe à la relance du journal « Le Crestois » »  , sur Fonds pour une Presse Libre, (consulté le )
  6. « Journal Le Crestois - L'équipe », sur www.le-crestois.fr (consulté le )
  7. « Le Crestois - ACPM », sur ojd.com (consulté le ).
  8. « Livres//Micro-éditions », sur imprimerieducrestois.fr via Internet Archive (consulté le ).

Liens externes modifier