Laurent Justinien

Saint Laurent Justinien (en italien, Lorenzo Giustiniani) (né le à Venise et mort le dans la même ville) est un religieux catholique italien du XVe siècle, qui fut évêque de Castello et le premier patriarche de Venise. Considéré comme un grand réformateur, il a écrit d'importants ouvrages mystiques. Il est commémoré le selon le Martyrologe romain[1].

Laurent Justinien
Image dans Infobox.
Laurent Justinien, église Saint-Roch de Venise.
Fonctions
Patriarcat de Venise
-
Maffeo Contarini (d)
Évêque catholique
Castello
-
Francesco Malipiero (d)
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 74 ans)
VeniseVoir et modifier les données sur Wikidata
Sépulture
Activités
Famille
Fratrie
Autres informations
Religion
Ordre religieux
Étape de canonisation
Membre de
Chanoines réguliers du couvent augustin de Saint-Georges de l'île d'Alga (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Fête
Coat of Arms of the House of Giustinian.svg
Blason

BiographieModifier

Né le , jour de l'entrée triomphale du doge Contarini à Chioggia[2], Giovanni Giustiniani rejoignit à l'âge de 19 ans les chanoines séculiers[3] de Saint-Georges de l'île d'Alga où il prendra le nom de Lorenzo. Il en sera le supérieur général, ultérieurement.

Ordonné prêtre en 1406, il est nommé évêque de Castello le [4] par le Pape Eugène IV, ceci contre sa volonté.

Toute sa vie, il s'efforça de promouvoir la réforme de l'Église, tout en vivant dans une grande austérité. Il travaillait sans relâche à la pastorale, s'adonnait avec ferveur aux activités spirituelles, et déléguait les tâches administratives.

On lui doit de nombreux écrits, dont par exemple :

  • Divinum Incendium amoris
  • De Casto connubio

Quand Nicolas V déplaça le Patriarcat à Venise, Laurent fut nommé à ce poste le , qu'il occupa jusqu'à sa mort, le .

Il repose dans la Basilica San Pietro di Castello à Venise (ces restes sont dans le Maître-autel).

Il fut canonisé le par le Pape Alexandre VIII. Il est fêté le (ou le , selon les sources).

CitationsModifier

« Vaillants lutteurs, soldats du Roi éternel, regardez donc le côté, les mains, les pieds du Sauveur ; ils sont ouverts, ne craignez pas d'entrer. À l'intérieur l'étendue est immense, les délices inexprimables, les parfums embaument les sens de l'âme, le repos est absolu. Faites-en l'expérience ; voyez combien il est doux et suave, combien il est sûr d'habiter dans le côté de Jésus »
« Il faut éviter les affaires trop compliquées. Il y a toujours du démon dans les complications. »
« La véritable science tient dans ces deux propositions : Dieu est tout. Je ne suis rien ! »

IconographieModifier

Saint Laurent Justinien a été représenté par plusieurs peintres :


À noterModifier

Il existe actuellement plusieurs monastères Justiniens qui se réclament de Laurent Justinien, dont les Religieuses Justiniennes du monastère de l'Immaculée à Onil en Espagne.

Notes et référencesModifier

Voir aussiModifier

BibliographieModifier

  • Le petit livre des saints - Rosa Giorgi - Larousse - 2006 - page 524 (ISBN 2-03-582665-9)
  • Vie des Saints pour tous les jours de l'année - Abbé L. Jaud - Tours - Mame - 1950.
  • Magnificat numéro 278 de page 123

Articles connexesModifier

Liens externesModifier