Laurent Hotelin

graveur français

Laurent Éloi Hotelin né le à Vallant-Saint-Georges[1] où il est mort le est un graveur français.

Laurent Hotelin
Biographie
Naissance
Décès
Nationalité
Activités
Autres informations
Partenaire

Biographie modifier

Originaire de la Champagne, Hotelin se forme à la gravure auprès d'un certain Caillois, avant d'entrer en 1844 dans l'Atelier ABL, fondé en 1832 par John Andrew (1817-1870), Jean Best (1808-1879) et Isidore Leloir (1806-1851), spécialisé dans la production de gravures sur bois et installé rue Jacob (Paris). Il signe ses premières compositions en collectif pour le Musée des familles, Le Tour du monde, et surtout Le Magasin pittoresque auquel il restera fidèle[2]. Au début des années 1850, Hotelin passe associé de cet atelier, les compositions sont signés ABLHR, BLHR ou « Best, Hotelin et Cie », au gré des contrats passés avec des graveurs comme Isidore Régnier[3],[4]. Séparé de Best, Hotelin travaille ensuite avec des graveurs comme Octave Jahyer, Alexandre Hurel (à partir de 1862), Alfred Louis Sargent, etc. En 1871, il illustre l’Histoire de la guerre entre la France & la Prusse 1870-1871 signée par l'officier E. F. Rome, publiée à la Librairie nationale du Siècle J. Morey, contenant une centaine de gravures pleine page, et qui connaît plusieurs rééditions[5].

Hotelin présente des gravures au Salon de 1863 et 1879[6], interprétant Bida, Charlet, Albrecht Dürer, Eugène Delacroix, entre autres.

Peu après, il se retire dans sa ville natale, à Vallant-Saint-Georges, où il possède une maison. Il y meurt en septembre 1894[7],[8].

Notes et références modifier

  1. Archives départementales de l'Aube Acte de naissance, vue 176 /200
  2. « L'Atelier ABL et ses avatars », par Rémi Blachon, in: Nouvelles de l'estampe, 2000, 171, juil-sept, pp. 17-30.
  3. Thierry Gervais, L’Illustration photographique. Naissance du spectacle de l’information, 1843-1914, thèse de l'EHESS, soutenue en octobre 2007 — extrait en ligne sur ISSUU.
  4. Henri Beraldi, « Hotelin », dans Les graveurs du dix-neuvième siècle, vol. 8, L. Conquet, (lire en ligne), p. 126.
  5. Jean Adhémar (dir.), Inventaire du fonds français après 1800, tome X, Bibliothèque nationale, 1958, p. 458 et suiv. — sur Gallica.
  6. Fiche exposant Salon 1863, base salons du musée d'Orsay.
  7. Almanach de la Champagne et de la Brie, Troyes, Bouquot, janvier 1895, p. 51 — sur Gallica
  8. Archives départementales de l'Aube Acte de décès no 9 dressé le 02/09/1894, vue 174 / 210

Liens externes modifier

Sur les autres projets Wikimedia :