Laurent Giovachini

Laurent Giovachini, né le à Pontivy (Morbihan), est ingénieur général de l'armement. Il est directeur général adjoint de Sopra Steria et président de la Fédération Syntec.

BiographieModifier

Laurent Giovachini est né le à Pontivy (Morbihan)[1]. Il est le fils de Joseph Giovachini, ingénieur, et de Marie-Christine Pascal. Il épouse en 1983 Madeleine Métivier, ingénieur, directeur d’organisme professionnel, avec qui il a 4 enfants : Anne-Claire, Séréna, Thomas et Louis.

Après des études secondaires au lycée Louis-Le-Grand à Paris, Laurent Giovachini est diplômé de l'École polytechnique, promotion 1980, et de l'ENSTA Paris1.

À sa sortie de l'ENSTA en 1985, il rejoint la délégation générale pour l'Armement (DGA) comme chargé d'études à la direction des armements terrestres (1985-1989) et occupe ensuite les postes d'adjoint au chef du bureau recherche, missiles, espaces et de chef du bureau plans-budget à la mission plans programme budget (1989-1991).

En 1991, il est nommé conseiller technique au cabinet du ministre de la Défense Pierre Joxe[2].

Il retourne à la DGA en 1993, comme directeur des programmes de missiles de croisière (1993-1996). Il rejoint en 1996 la direction des constructions navales en tant que secrétaire général, avant d'être nommé au cabinet du Premier ministre Lionel Jospin en 1997[3] comme conseiller technique pour la défense et les questions industrielles. Il y côtoie Florence Parly, alors conseillère au budget[4].

Il est nommé en 1999 directeur adjoint du cabinet civil et militaire du ministre de la Défense Alain Richard[5] et remplacé par Isabelle Kocher au cabinet du premier ministre[6].

Il est ensuite directeur de la coopération et des affaires industrielles (2001-2005), puis directeur des systèmes d'armes à la DGA (2005-2008)[7].Il est nommé adjoint au délégué général pour l'armement, en 2006.  

Il rejoint le cabinet de conseil international AlixPartners en 2009 en tant que Senior Director puis devient président-directeur général de CS Systèmes d'Information en 2011[7].

Il rejoint Sopra en 2013, qui fusionne avec Steria pour former le groupe Sopra Steria. Il en est directeur général adjoint depuis 2015.

Laurent Giovachini est également administrateur de Défense conseil international depuis 2012. Il en assure la présidence par intérim du 1er octobre au .

En 2016, il remplace Jean-Paul Herteman au poste de vice-président du Conseil général de l'armement[8], fonction qu’il exerce jusqu’en mars 2020.

En 2018, Laurent Giovachini est élu président de la Fédération Syntec. Il rejoint à cette occasion le bureau[9] et le conseil exécutif du MEDEF. Depuis 2019, il préside le comité « Souveraineté et sécurité économiques des entreprises » nouvellement créé au sein du MEDEF[10].

Il est nommé en mars 2020 président du conseil d'administration de l'ENSTA Paris et administrateur de l'Institut polytechnique de Paris[11],[12],[13],[14].

DistinctionsModifier

OuvragesModifier

  • L'Armement français au XXe siècle : Une politique à l'épreuve de l'histoire, Ellipses-Marketing, coll. « Les Cahiers de l'armement », , 203 p. (ISBN 978-2-7298-4864-4).

RéférencesModifier

  1. « Laurent Giovachini - Who's Who », sur www.whoswho.fr (consulté le 11 mars 2019)
  2. « Laurent Giovachini - Nomination », sur L'AGEFI, (consulté le 11 mars 2019)
  3. « Laurent Giovachini L'ex-numéro 2 de la DGA rebondit chez AlixPartners », sur lesechos.fr (consulté le 11 mars 2019)
  4. Arrêté du 9 juin 1997 relatif à la composition du cabinet du Premier ministre (lire en ligne)
  5. Arrêté du 8 juillet 1999 portant nomination au cabinet du ministre (lire en ligne)
  6. Arrêté du 12 juillet 1999 relatif à la composition du cabinet du Premier ministre (lire en ligne)
  7. a et b Maurice Nocturne, « Monsieur Laurent Giovachini nommé PDG de CS SI », sur CS fr (consulté le 11 mars 2019)
  8. CAIA, « La Confédération Amicale des Ingénieurs de l'Armement », sur www.caia.net (consulté le 11 mars 2019)
  9. « Renouvellement de la gouvernance du conseil exécutif », sur www.medef.com (consulté le 11 mars 2019)
  10. « Souveraineté, le nouveau credo du Medef », sur L'Opinion, (consulté le 11 mars 2019)
  11. Arrêté du 9 mars 2020 portant nomination au conseil d'administration de l'Ecole nationale supérieure de techniques avancées.
  12. Arrêté du 10 mars 2020 portant intérim des fonctions de président du conseil d'administration de l'Ecole nationale supérieure de techniques avancées.
  13. Arrêté du 17 mars 2020 portant nomination au conseil d'administration de l'Institut polytechnique de Paris.
  14. Décret du 23 avril 2020 portant nomination du président du conseil d'administration de l'Ecole nationale supérieure de techniques avancées - M. GIOVACHINI (Laurent).
  15. Décret du 31 octobre 2005 portant promotion et nomination

Liens externesModifier