Laure (Škurla)

Le métropolite Laure (Skurla) de New York (, Ladomirová - , New York) est le cinquième Primat de l'Église orthodoxe russe hors frontières.

Laure Škurla
Metropolitan Laurus.jpg
Le métropolite Laure dans la résidence du patriarche de Moscou et de toutes les Russies à Peredelkino (Moscou), le 28 février 2008.
Fonctions
Primat de l’Église orthodoxe russe hors frontière (d)
-
Vitaly Oustinoff (en)
Archevêque métropolitain
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 80 ans)
Jordanville (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Sépulture
Monastère Sainte-Trinité (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités
Statut
Autres informations
Religion
Consécrateur
Philaret (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Distinction
Ordre de Saint-Serge de Radonège, 1re classe (d)Voir et modifier les données sur Wikidata

BiographieModifier

Le métropolite Laure (Vassily Mikhailovich Skurla) est né le dans le village de Ladomirová, en Tchécoslovaquie, de Mikhail Ivanovitch et Elena Mikhaïlovna Skurla. Sa pieuse famille est d'obédience orthodoxe russe dans une région de l'ancienne Autriche-Hongrie fortement influencée par l'Église catholique romaine.

Quand il a cinq ans, Vassily commence à servir aux offices à l'autel de l'église Saint-Job au monastère Potchaev à Ladomirová, qui est l'église paroissiale de la population orthodoxe locale. À l'âge de huit ans, le jeune Vassily se propose à l'abbé du monastère, l'archimandrite Seraphim, qui accepte de le prendre comme novice. En 1939, à onze ans, son père lui donne la permission de rejoindre le monastère et il commence dès lors à participer activement à la vie du monastère bien qu'il continue ses études secondaires. Il reste dans ce monastère pendant l'occupation nazie, ceci jusqu'à l'approche de l'Armée rouge en 1944.

Les soviétiques approchant, la communauté fuit le monastère, d'abord à Bratislava, puis en Allemagne et en Suisse. Là à Genève, à seize ans, Vassily devient novice. En 1946, après la guerre, la communauté émigre aux États-Unis et rejoint le monastère de la Sainte-Trinité à Jordanville.

À Jordanville, près de New York, Vassily entre au Séminaire du Monastère Orthodoxe de la Sainte Trinité, dont il est diplômé en 1947 alors qu'il est encore novice. En , il est tonsuré moine rassophore sous le nom monastique de Laure, puis il est fait moine à part entière en 1949. Il sera ordonné diacre en 1949, puis Prêtre en 1954. Il devient ensuite Higoumène en 1959.Il sera fait Archimandrite en 1966.

Enfin, en 1967, l'Archimandrite Laure est choisi à l'épiscopat et consacré Évêque de Manhattan, et devient en même temps secrétaire du Saint Synode des Évêques de l’Église russe hors-frontières. En 1976, il est choisi comme supérieur du Monastère de la Sainte Trinité, et reçoit le titre d'Évêque de Syracuse et du Monastère par le Saint Synode. Les années suivantes, l’Évêque Laure fait de nombreux pèlerinages dans le monde Orthodoxe, y compris en Terre Sainte et au Mont Athos. Il est élevé au rang d'Archevêque en 1981.

En , après la conspiration qui évinça le Métropolite Vitaly, l'Archevêque Laure est choisi par le Saint Synode comme nouveau Métropolite et Premier hiérarque de l'Église russe hors-frontières[1],[2].

Entre le et le , le Métropolite Laure préside le quatrième concile de l'Église russe hors-frontières qui aboutit par l'approbation de la normalisation des relations avec le Patriarcat de Moscou. Et le ,jour de l'Ascension du Seigneur, le Métropolite Laure signera le rétablissement de l'acte de communion canonique avec le Patriarcat de Moscou lors d'une Liturgie dans la Cathédrale du Christ-Sauveur à Moscou, avec le Patriarche Alexis II.

Le Métropolite Laure est décédé le , jour du Triomphe de l'Orthodoxie, à l'âge de 80 ans[3].

RéférencesModifier

Liens externesModifier