Lammi

ancienne municipalité finlandaise, maintenant quartier d'Hämeenlinna

Lammi
Ancienne municipalité de Finlande
Blason de Lammi
Héraldique
Administration
Pays Drapeau de la Finlande Finlande
Région Kanta-Häme
Langue(s) parlée(s) finnois
Démographie
Population 5 582 hab. (2007[1])
Densité 9,1 hab./km2
Géographie
Coordonnées 61° 04′ 41″ nord, 25° 00′ 36″ est
Altitude Min. 83 m
Max. 170 m
Superficie 61 076 ha = 610,76 km2
· dont terre 537 km2 (87,92 %)
· dont eau 73,76 km2 (12,08 %)
Rang superficie (154e / 336)
Rang population (189e / 336)
Histoire
Province historique Häme
Province Finlande méridionale
Fondation 1374
Fusionnée dans Hämeenlinna ()
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Finlande
Voir sur la carte administrative de Finlande
City locator 14.svg
Lammi
Géolocalisation sur la carte : Finlande
Voir sur la carte topographique de Finlande
City locator 14.svg
Lammi
Liens
Site web http://www.lammi.fi

Lammi (Lampis en suédois) est une ancienne municipalité du Sud de la Finlande, dans la région du Kanta-Häme. Elle est integrée à la ville d'Hämeenlinna au .

HistoireModifier

La première mention du lieu date de 1374. L'église de pierre est construite dans les années 1490 et est aujourd'hui la principale curiosité touristique de la paroisse.

Les manoirs les plus remarquables de Lammi sont le manoir de Porkkala, le manoir Vanhakartano et le manoir de Mommila. Le manoir Vanhakartano appartient à la famille Ehrnrooth depuis 1868. Le manoir de Mommila appartenait au conseiller agricole Alfred Kordelin de 1903 jusqu'à sa mort violente en 1917.

Alfred Kordelin a construit une église sur les terres du manoir en 1904, qui appartient maintenant à la paroisse d'Hausjärvi[2].

Le parc de la couronne d'Evo, d'une superficie de 73 km2, est créé dans le cadre du grand remembrement et en 1862 on y fonde l'institut forestier d'Evo.

L'institut forme des forestiers jusqu'en 1908, date à laquelle les formations supérieures d'enseignement forestier sont transférées à l'Université d'Helsinki.

Institut forestier d'EvoModifier

Lammi abrite l'institut forestier d'Evo qui fait partie de l'Université des sciences appliquées HAMK. L'institut forestier d'Evo comprend le centre Evokeskus géré par le Metsähallitus, qui a commencé ses activités au début des années 2000.

Depuis 1953, la station biologique de Lammi de l'Université d'Helsinki, est installée dans le secteur de l'ancien presbytère de Lammi[3].

GéographieModifier

Le paysage est typique du Häme, avec une alternance de champs cultivés et de forêts dans un paysage vallonné, et un grand nombre de lacs de dimensions généralement réduites. Les plus grands lacs sont le Pääjärvi au sud en partie du côté d'Hämeenkoski, Ormajärvi du côté nord-ouest du village et le Kuohijärvi au nord-ouest en partie à Luopioinen (maintenant Pälkäne).

Le Salpausselkä intérieur traverse la partie sud de Lammi et de là, la crête part vers le nord-ouest via Tuulos et Hauho en direction de Tampere.

Dans la partie sud de Lammi, il y a des forêts sur les pentes des eskers, où le noyer, le tilleul et l'érable poussent à l'état sauvage.

Le bourg de Lammi proprement dit concentre plus des 2/3 de la population totale. A proximité de ce centre, se trouve la zone protégée de l'Untulanharju.

TransportsModifier

Le bourg est situé pratiquement à équidistance de Lahti (40 km) et de Hämeenlinna (37 km). La capitale Helsinki n'est qu'à 120 km au sud.

La gare routière est située au centre de Lammi. Des services de bus longue distance desservent Lahti, Tampere, Hämeenlinna, Turku, Helsinki et Padasjoki.

Les gares ferroviaires plus proches, situées à environ 32 km de la gare de Lammi, sont Turenki à Janakkala et Kärkölä.

Les aéroports les plus proches, situés à environ 100 km, sont l'aéroport de Tampere-Pirkkala et l'aéroport d'Helsinki-Vantaa.

La nationale 12 reliant Tampere et Lahti et la route principale 53 reliant Tuulos et Padasjoki traversent Lammi et se croisent du côté de Tuulos. Des routes régionales relient le village de Lammi à Janakkala, Hausjärvi, Asikkala et Padasjoki.

PersonnalitésModifier

C'est la commune de naissance d'Heli Rantanen, médaillée d'or au lancer du javelot des Jeux olympiques d'Atlanta 1996.

BibliographieModifier

  • Virmala A. ja Ruotsalainen, B. Lammin pitäjän historia 1, Ruotsin vallan loppuun. Lammin kunta, 1972, lisäpainos 1989. (ISBN 951-95061-0-1).
  • Pänkäläinen, Martti. Lammin pitäjän historia 2, vuodet 1808–1917. Lammin kunta, 2001. (ISBN 951-95061-6-0).
  • Koskue, Kaisu: Lammin pitäjän historia 3, vuodet 1917–1995. Lammin kunta, 2000. (ISBN 951-95061-7-9).

GalerieModifier

RéférencesModifier

  1. Office du recensement
  2. (fi) Hannu Tarmio, Pentti Papunen, Kalevi Korpela (ed.), Suomenmaa 4: maantieteellis-yhteiskunnallinen tieto- ja hakuteos, Porvoo-Helsinki:, WSOY,, , p. 289 –297
  3. (fi) « LAMMIN BIOLOGINEN ASEMA », sur helsinki.fi (consulté le 31 janvier 2021)

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :