Lac Alakol

lac du Kazakhstan

Le lac Alaköl (en kazakh : Алакөл) ou Ala-koul[2] est situé dans les oblys du Kazakhstan-Oriental et d'Almaty au Kazakhstan.

Lac Alaköl
Image illustrative de l’article Lac Alakol
Vue du lac Alaköl, photo de la NASA (le nord est en haut et à droite de la photo), Le lac Sasykköl apparaît de couleur claire en haut de la photo.
Administration
Pays Drapeau du Kazakhstan Kazakhstan
Subdivision Kazakhstan-Oriental, Almaty
Géographie
Coordonnées 46° 08′ 42″ N, 81° 44′ 03″ E
Type endoréique salé
Superficie 2 650 km2
Longueur 52 kmVoir et modifier les données sur Wikidata
Largeur 104 kmVoir et modifier les données sur Wikidata
Altitude 347 m
Profondeur
 · Maximale

45 m
Volume 58,6 km3
Hydrographie
Bassin versant 68 700 km2[1]
Alimentation Emin et Uryzhar (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Durée de rétention 25,2 annéesVoir et modifier les données sur Wikidata
Géolocalisation sur la carte : Chine
(Voir situation sur carte : Chine)
Lac Alaköl
Géolocalisation sur la carte : Kazakhstan
(Voir situation sur carte : Kazakhstan)
Lac Alaköl

Le bassin endoréique Balkhach-Alakol est centré sur le Lac Alakol, le lac Sasykköl et le lac Balkach.

GéographieModifier

C'est un lac endoréique salé. Il est situé à 347 m d'altitude et à 180 km à l'est du lac Balkhach (46° 32′ 27″ N, 74° 52′ 44″ E) à proximité de la frontière avec la région autonome ouïghoure du Xinjiang de Chine. Une zone marécageuse le fait communiquer avec le lac Sasykköl (46° 35′ 00″ N, 81° 00′ 00″ E) situé au nord-est et à quelques mètres plus haut en altitude.

Protection environnementale et conventions internationalesModifier

Les îles du lac sont d'importants sites de nidification et de nourrissage pour des oiseaux aquatiques. On y trouve en particulier la rare mouette relique[3], le pélican dalmate et la spatule eurasienne.

Réserve de biosphèreModifier

Le Conseil international de coordination du programme de l'Unesco sur l'homme et la biosphère, réuni à Paris du 27 au , a décidé d'intégrer Alakol au réseau mondial des réserves de biosphère[4],[5].

Site RamsarModifier

Le lac Alakol, avec le lac Sasykkol, a été désigné site Ramsar depuis le [6].

Zone importante pour la conservation des oiseauxModifier

Les îles situées dans le lac Alako constituent une zone importante pour la conservation des oiseaux depuis 2014[5].

Liens externesModifier

Voir aussiModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et référencesModifier

  1. (en) « Lake Alakol », sur Encyclopædia Britannica Online (consulté le )
  2. René Grousset, L'empire des steppes. Attila, Gengis-khan, Tamerlan, Paris, Payot, (1re éd. 1938), 620 (.pdf) p. (présentation en ligne, lire en ligne), « Expéditions de Tamerlan au Mogholistan et en Ouigourie. », p. 529
  3. (en) « Relict Gull », sur Bird of Kazakhstan
  4. (en) « Alakol Biosphere Reserve, Kazakhstan », sur UNESCO, (consulté le )
  5. a et b G. Rocamora, « Les Zones Importantes pour la Conservation des Oiseaux en France », Colonial Waterbirds, vol. 19, no 1,‎ , p. 158 (ISSN 0738-6028, DOI 10.2307/1521835, lire en ligne, consulté le )
  6. « Alakol-Sasykkol Lakes System | Ramsar Sites Information Service », sur rsis.ramsar.org (consulté le )