Ouvrir le menu principal

Wikipédia β

Programme sur l'homme et la biosphère

Logo MAB.

Le Programme sur l'homme et la biosphère (ou Programme MAB pour Man and Biosphere[1]) est l’un des quatre programmes de l’Unesco dans le domaine des sciences exactes et naturelles[2], avec le Programme hydrologique international (PHI)[3], le Programme international des sciences fondamentales (PISF)[4], et le Programme international de géosciences (PICG)[5].

Le programme MAB, initié en 1968 et créé officiellement en 1971, vise à établir une base scientifique pour améliorer les relations homme-nature au niveau mondial[6].

Parce qu’il touche à des enjeux à la croisée des domaines scientifiques, écologiques, sociétaux et du développement, le programme MAB rassemble plusieurs disciplines (sciences exactes et naturelles, sciences sociales, économie et éducation) destinées à améliorer les environnements humains et préserver les écosystèmes naturels[6].

Le programme MAB encourage notamment les approches novatrices pour un développement économique respectueux des valeurs sociales, culturelles et écologiques. Il vise à parvenir à un équilibre durable entre les nécessités parfois conflictuelles de conserver la diversité biologique, de promouvoir le développement économique, et de sauvegarder les valeurs culturelles qui y sont associées. Les réserves de biosphère sont des sites où cet objectif est testé, affiné, appliqué et vulgarisé[7].

Ce programme s'exprime dans chaque pays à travers des comités nationaux et au niveau mondial avec le réseau mondial des réserves de biosphère[8].

Le lancement du site du « MAB a 40 ans » a été l’occasion de rendre hommage à Michel Batisse qui a joué un rôle central dans la création, le lancement et le développement du Programme MAB et du réseau mondial des réserves de Biosphère[9].

Sommaire

Notes et référencesModifier

Voir aussiModifier