La fiamma

opéra d'Ottorino Respighi

La fiamma
Genre opéra
Nbre d'actes 3 actes
Musique Ottorino Respighi
Livret Claudio Guastalla
Langue
originale
Italien
Sources
littéraires
Anne Pedersdotter, pièce de Hans Wiers-Jenssen (en) de 1908
Dates de
composition
-
Création
Teatro dell'Opera à Rome

La fiamma P 175 (la flamme) est un opéra en 3 actes d'Ottorino Respighi sur un livret de Claudio Guastalla, basé sur la pièce de Hans Wiers-Jenssen (en) de 1908 Anne Pedersdotter. L'intrigue est basée sur l'histoire d'Anne Pedersdotter (en), une norvégienne qui fut accusée de sorcellerie et brûlée sur le bûcher en 1590. Cependant, Respighi et Guastalla ont situé l'intrigue de l'opéra au VIIe siècle à Ravenne.

L'œuvre fut écrite entre le et le . La partition parut chez Ricordi à Milan.

Le mélodrame met en scène l'amour illicite de Silvana, la fille d'une sorcière, pour son beau-fils Donello. Lorsque son mari Basilio meurt d'une crise cardiaque, Silvana est accusée d'avoir causé la mort par sa sorcellerie et est condamnée à mort. La fiamma connut un succès considérable lors de la création le au Teatro dell'Opera à Rome lors d'une représentation dirigée par Respighi lui-même. La mise en scène était d'Alessandro Sanine avec des décors de Nicola Benois.

IntrigueModifier

Lieu de l'action : Ravenne
Époque: VIIe siècle

Acte 1Modifier

La jeune Silvana est la fille d'une sorcière et il se dit qu'elle a des pouvoirs magiques. Elle est malheureusement mariée à l'exarque Basilio, et le mariage est détesté par la mère de Basilio, Eudossia, qui rend la vie impossible à Silvana.

Acte 2Modifier

Donello, fils du premier mariage de Basilio, revient de Byzance après un long voyage. Entre Donello et Silvana naît un amour irrésistible.

Acte 3Modifier

Eudossia découvre l'amour entre Donello et Silvana. Basilio affronte Silvana et elle réagit avec véhémence, en défendant ses sentiments pour Donello et en accusant Basilio de lui voler sa jeunesse. Au cours de la violente querelle, Basilio meurt et Silvana est accusée de l'avoir assassiné et d'avoir utilisé la sorcellerie.

Le procès a lieu dans la Basilique de San Vitale. Silvana se défend d'être une sorcière et dit qu'elle n'agissait que par amour. Donello tente de prendre sur lui les charges et Silvana est sur le point d'être acquittée, mais Eudossia intervient et confirme les accusations. La colère d'Eudossia l'emporte et même Donello est persuadé que Silvana est une sorcière. Silvana n'a plus de forces pour se défendre et reste seule et abattue, tandis que l'évêque la maudit et le public fuit horrifié.

RôlesModifier

Rôles Voix Création, le 23 janvier 1934
(Chef d'orchestre: Respighi)
Silvana soprano Giuseppina Cobelli
Donello ténor Angelo Minghetti
Basilio baryton Carlo Tagliabue
Eudossia mezzo-soprano Aurora Buades d'Alessio
Monica soprano Laura Pasini
Agata soprano Matilde Arbuffo
Lucilla mezzo-soprano Giuseppina Sani
Sabina mezzo-soprano Giorgina Tremari
Zoe mezzo-soprano Anna Maria Mariani
Agnese di Cervia mezzo-soprano Angelica Cravcenco
Exorciste basse Augusto Romani
Un évêque basse Pierantonio Prodi
Une mère soprano Anna Maria Martucci
Un religieux ténor Adelio Zagonara
Un ouvrier ténor Augusto Prot
Chœur (s,a,t,b)

InstrumentationModifier

Instrumentation de La fiamma
Cordes
premiers violons,
seconds violons,
altos,
violoncelles,
contrebasses,
harpe
Bois
1 piccolo
2 flûtes,
2 hautbois,
1 cor anglais
2 clarinettes,
1 clarinette basse,
2 bassons,
1 contre-basson
Cuivres
4 cors,
3 trompettes,
3 trombones ténor,
1 tuba
Percussions
timbales, grosse caisse,
tam-tam


DiscographieModifier

1955: Francesco Molinari-Pradelli, Orchestre et Chœur de la RAI de Milan, G. O. P.[1]

King/Silvana: Mara Coleva
Donello: Giacinto Prandelli
Basilio: Carlo Tagliabue

Eudossia: Lucia Danieli
Agnese: Maria Teresa Mandalari

1985: Lamberto Gardelli, Chœur de la Radio et Télévision Hongroise et Orchestre de la Philharmonie nationale hongroise, Hungaroton[1],[2]

King/Silvana: Ilona Tokody
Donello: Péter Kelen
Basilio: Sándor Sólyom-Nagy

Eudossia: Klára Takács
Agnese: Tamara Takács

1997: Gianluigi Gelmetti, Teatro dell'Opera di Roma Orchestre et Chœur, CD Agorà (enregistrement live)[1]

King/Silvana: Nelly Miricioiu
Donello: Gabriel Sadè
Basilio: David Pittman-Jennings

Eudossia: Mariana Pentcheva
Agnese: Cinzia de Mola

Liens externesModifier

RéférencesModifier

  1. a b et c « Ottorino Respighi - La Fiamma - Discography », operaclass (consulté le 27 février 2015)
  2. MusicWeb International