Ouvrir le menu principal

La Forge à Marly-le-Roi

peinture d'Alfred Sisley
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Forge.
La Forge à Marly-le-Roi
Alfred sisley, la fucina a marly-le-roi, 1875.JPG
Artiste
Date
1875
Type
Huile sur toile
Dimensions (H × L)
55 × 73 cm
Mouvement
Collection
N° d’inventaire
RF 1689Voir et modifier les données sur Wikidata
Localisation
Commentaire
répertorié D. 183

La Forge à Marly-le-Roi est une peinture impressionniste d'Alfred Sisley datant de 1875. Dans la collection de François Depeaux jusqu'à sa vente en 1906 par la Galerie Georges Petit à Étienne Moreau-Nélaton qui le légua à la France la même année, le tableau est exposé au musée d'Orsay depuis 1986[1].

DescriptionModifier

Le tableau a été peint au bas de la Grande Rue de Marly-le-Roi, jouxtant l'hôtel de Toulouse, au numéro 48, où se trouvait une forge, transformée de nos jours en garage d'habitation particulière au-dessus duquel se trouve un fer à cheval rappelant l'activité d'un maréchal-ferrant [2].

Principalement paysagiste comme Monet, une toile de Sisley intimiste sur les activités humaines est rare[3]. Parmi ses quelques 800 toiles répertoriés, Sylvie Gache-Patin ne dénombre que trois vues d'intérieur, La Leçon (1871), L'Intérieur de ferme à Moret (1880), et celle-ci, qui témoigne de l'intérêt de l'artiste pour les gens simples alors qu'il vivait à Marly[4].

L'éclairage de la scène vient de la vitre, dont certains carreaux sont obturés, et de la forge rougeoyante[3]. Pour l'historien d'art Jean-Jacques Lévêque, « le traitement du clair-obscur y est exceptionnel dans l'œuvre d'un artiste si éperdu de lumière, et si apte à la capter. »[4].

Notes et référencesModifier

  1. Site du Musée d'Orsay - La forge à Marly-le-Roi
  2. Marie-Amynthe Denis, De Renoir à Vuillard: Marly-le-Roi, Louveciennes, leurs environs, Musée-promenade de Marly-le-Roi-Louveciennes, 1984, p. 118 : « cette forge a été transformée en garage particulier ; au-dessus de la porte un fer à cheval et dans le mur à droite deux anneaux semblent perpétuer le souvenir de ce maréchal-ferrant marlésien »
  3. a et b Anthony Lacoudre, Ici est né l'impressionnisme: guide de randonnées en Yvelines, (préface Claude Bonin-Pissarro), Éd. du Valhermeil, 2003 (ISBN 2913328415 et 9782913328419), p. 119-120
  4. a et b Jean-Jacques Lévêque, Les années impressionnistes: 1870-1889, www.acr-edition.com, 1990, (ISBN 2867700426), p. 277

Liens externesModifier