Ouvrir le menu principal
Konrad Jacobs
Konrad Jacobs2.jpg
Konrad Jacobs vers 1971.
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 86 ans)
BambergVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités
Autres informations
A travaillé pour
Directeur de thèse
Wilhelm Maak (d)Voir et modifier les données sur Wikidata

Konrad Jacobs (1928-2015) est un mathématicien allemand spécialiste de théorie des probabilités, de combinatoire, de théorie de l'information, et des systèmes dynamiques.

Sommaire

BiographieModifier

Jacobs a fait ses études secondaires à Munich, a étudié les mathématiques et la physique à Munich et à Hambourg de 1947 à 1954, et a obtenu son diplôme en 1954 à l'université Louis-et-Maximilien de Munich sous la direction de Wilhelm Maak (de). De 1956 à 1958, il a été assistant à Munich, où il a été habilité en 1957. En 1959, il est devenu professeur de statistiques à Göttingen. En 1965, il a été nommé à l'université Friedrich-Alexander d'Erlangen-Nuremberg, président du département de statistique qui venait d'être créé ; il y a travaillé avec Heinz Bauer (de) (qui y enseignait la théorie de la mesure et des probabilités). Il est devenu particulièrement connu pour son travail sur la théorie ergodique, au sujet de laquelle il a écrit un livre édité par Springer. Jacobs a également écrit une série de livres de vulgarisation des mathématiques.

Parmi ses doctorants, il y a Volker Strassen, Ulrich Krengel (de) et Manfred Denker (de). Beaucoup d'entre eux sont devenus professeurs.

 
Konrad Jacobs (à gauche) avec Ulrich Krengel en 1987.

Jacobs a également travaillé dans la photographie et possédait une grande collection de portraits de mathématiciens du monde entier et de diverses époques. En 2005, il a fait don de sa collection complète à l'Institut de recherches mathématiques d'Oberwolfach .

PublicationsModifier

En tant qu'auteurModifier

  • (de) Neuere Methoden und Ergebnisse der Ergodentheorie, Springer, Berlin, 1960 (Ergebnisse der Mathematik und ihrer Grenzgebiete/Neue Folge, vol. 29).
  • (de) (avec Dieter Jungnickel (de)) Einführung in die Kombinatorik, 2e éd., De Gruyter, Berlin, 2004 (ISBN 3-11-016727-1).
  • (en) Measure and Integral, Academic Press, New York, 1978 (ISBN 0-12-378550-2) (Probability and Mathematical Statistics).
  • (en) Discrete Stochastics, Birkhäuser, Basel, 1992 (ISBN 3-7643-2591-7) (Basler Lehrbücher, vol. 3).
  • (de) Resultate. Ideen und Entwicklungen in der Mathematik, Vieweg, Braunschweig, 1987/90 (paru d'après une conférence pour philosophes).
  1. Proben mathematischen Denkens, 1987 (ISBN 3-528-08980-6).
  2. Der Aufbau der Mathematik, 1990 (ISBN 3-528-08981-4).
  • (en) Invitation to Mathematics, Princeton University Press, 1992 (ISBN 0-691-02528-2) (traduction du premier volume de Resultate)
  • (de) « Neuere Ergebnisse der Mathematik », Naturwissenschaften, vol. 69, 1982, p. 21-28.

Comme rédacteur en chefModifier

(de) Selecta Mathematica, Springer, Berlin 1969/79 :

  1. Heidelberger Taschenbücher, vol. 48, 1969, DOI:10.1007/978-3-642-95113-8 : K. Jacobs, « Maschinenerzeugte 0-1-Folgen. Rot und Schwarz » ; E. S. Andersen (de), « Das Äquivalenzprinzip » ; G. Baxter (en), « Die kombinatorischen Arcsingesetze » ; J. Imhof., « Der Heiratssatz ».
  2. Heidelberger Taschenbücher, vol. 67, 1970 : Heinz-Dieter Ebbinghaus (de), entre autres Turing-Maschinen und berechenbare Funktionen ; K. Jacobs, Turing-Maschinen und zufällige 0-1 Folgen ; Hans Hermes (en), Entscheidungsproblem und Dominospiele ; Ebbinghaus, Entscheidbarkeit.
  3. Heidelberger Taschenbücher, vol. 71, 1971 : Nicolaas Govert de Bruijn, « Pólyas Abzähl-Theorie: Muster für Graphen und chemische Verbindungen » ; Gerhard Ringel, « Das Kartenfärbungsproblem » ; Anatole Beck (en) et M. N. Bleicher, « Einlagerung konvexer Mengen in eine ähnliche Menge » ; K. Jacobs, « Extremalpunkte konvexer Mengen » ; H. R. Müller, « Trochoidenhüllbahnen und Rotationskolbenmaschinen » (sur la géométrie du moteur Wankel).
  4. Heidelberger Taschenbücher, vol. 98, 1972 (ISBN 3-540-05782-X) : K. Jacobs, « Einige Grundbegriffe der topologischen Dynamik », « Poincaŕes Wiederkehrsatz », « Gleichverteilung mod 1 », « Markov-Prozesse mit endlichvielen Zuständen » ; Joachim Rosenmüller (de), « Konjunkturschwankungen ».
  5. Heidelberger Taschenbücher, vol. 201, 1979 (ISBN 3-540-09407-5) : Anatole Beck, « Ein Paradoxon. Der Hase und die Schildkröte » ; Hermann Boerner (de), « Variationsrechnung à la Caratheodory und das Zermelosche Navigationsproblem » ; Michael Keane (de), « Geodätische Strömungen » ; Helmut Rüßmann (de), « Konvergente Reihenentwicklungen in der Störungstheorie der Himmelsmechanik » (sur la théorie KAM).

Quelques publications disponibles en ligneModifier

Liens externesModifier