Kongolo (territoire)

Territoire de Kongolo
Kongolo (territoire)
Chemin de fer Kongolo-Kindu (vers 1910)
Administration
Pays Drapeau de la république démocratique du Congo République démocratique du Congo
Province Tanganyika
Nombre
de députés
4
Démographie
Population 610 629 hab. (2016)
Densité 46 hab./km2
Langue nationale Swahili
Hemba
Géographie
Coordonnées 5° 24′ sud, 27° 00′ est
Superficie 13 408 km2
Localisation
Géolocalisation sur la carte : République démocratique du Congo
Voir sur la carte administrative de République démocratique du Congo
City locator 14.svg
Territoire de Kongolo
Géolocalisation sur la carte : République démocratique du Congo
Voir sur la carte topographique de République démocratique du Congo
City locator 14.svg
Territoire de Kongolo
Sources
Communes et Territoires - Villes - Provinces

Le territoire de Kongolo est une entité administrative déconcentrée de la province du Tanganyika en République démocratique du Congo. Le fleuve Congo traverse le territoire et des chutes surnommées les Portes d'Enfer marquent la fin de la navigabilité du cours d'eau. La ville de Kongolo accueille également le dernier pont sur le fleuve avant le pont Matadi, à quelque 2 000 kilomètres de là vers l'aval[1].

HistoireModifier

Le territoire est fortement touché par le conflit communautaire Bantou-Twa (en) entre 2016 et 2018. En , l'UNICEF indique que 2 890 enfants déscolarisés ont finalement pu recevoir des cours de récupération[2].

PopulationModifier

D'après le rapport annuel 2016 de la province, le territoire compte 610 629 habitants[1]. Le territoire est habité par les Basonge, les Bahemba, les Baluba, les Bakusu et les Bayazi[3]. L'éthnie Yazi est autochtone dans le territoire mais est minoritaire. La langue partagée par toute la population est le Swahili mais plus de la moitié des habitants parlent le Hemba[1].

ClimatModifier

Dans le territoire, la saison sèche est froide et dure trois mois. Les pluies ne dépassent alors pas 50 mm par mois[3].


ÉconomieModifier

Le territoire compte deux gares[1]. L'aérodrome de Kongolo, selon liste des codes AITA des aéroports/K, a pour code KOO.

SubdivisionsModifier

 
Casques-bleus béninois de la MONUSCO dans la localité de Keba avec le chef coutumier de la chefferie de Yambula.

Le territoire compte deux secteurs, Baluba et Basonge, et huit chefferies, Bayatshi, Bena Mambwe, Bena Muhona, Bena Mwembo, Bena Nkuvu, Lubunda, Munono et Yambula[4].

ÉvêchéModifier

RéférencesModifier

Voir aussiModifier