Knut IV

roi de Danemark

Knut III de Danemark le Saint (en français, Canut III), né vers 1040 et mort le , fut roi de Danemark de 1080 à 1086.

Knut IV de Danemark
Christian-albrecht-von-benzon, the death of Canute the Holy.jpg
Fonction
Roi de Danemark
-
Titre de noblesse
Roi
Biographie
Naissance
Décès
Sépulture
Activité
Famille
Père
Mère
Frilla (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Fratrie
Conjoint
Environ Adèle de Flandre (environ depuis )Voir et modifier les données sur Wikidata
Enfants
Charles Ier de Flandre
Cécilia de Danemark
Ingegerd Knutsdotter of Denmark (en)
Caecilia of Denmark (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
Étape de canonisation
Fête

BiographieModifier

Knut est le fils de Sven II. Sous le règne de son frère, il envisage d'attaquer l'Angleterre et noue une alliance avec Robert le Frison comte de Flandre, lui aussi brouillé avec les rois anglais. Il succède, en 1080, à son frère Harald III de Danemark, fait régner l'ordre dans ses États, repousse les Prussiens, extermine les pirates, pousse jusqu'en Courlande mais il ménage l'Église qu'il comble de dons, celle de Lund (Suède) en particulier et impose la dîme à ses sujets réticents.

En 1085, en accord avec le roi Olaf Kyrre de Norvège et son beau-père Robert le Frison, il prépare un débarquement sur les côtes d'Angleterre. Pour ce faire il exige pour la flotte qu'il constitue dans le Limfjord le service armé du leding ce qui entraine une révolte en 1086, dans le nord du Jutland. Knut est tué avec son frère Benedikt et dix-sept hommes de sa Hird le 10 juillet dans l'église Saint-Alban d'Odense, où il s'était réfugié. Sa veuve retourne en Flandre avec son fils Charles auprès de son père qui libère le demi-frère ennemi de Knut, Olaf, qu'il retenait en prison.

Knut est inhumé à Odense et l'on parla bientôt de miracles. Ses restes furent mis dans une châsse le Vendredi saint 1101 pour la vénération des fidèles.

Pour l'Église catholique romaine et selon le martyrologe romain, il est fêté le 10 juillet[1],[2], date anniversaire de sa mort. D'autres sources l'indiquent fêté le 19 janvier[3],[4].

Union et postéritéModifier

De son union en 1080 avec Adèle de Flandre fille du comte Robert Ier de Flandre dit le Frison il eut :

Article connexeModifier

Cathédrale Saint-Knud d'Odense

SourceModifier

RéférencesModifier

  1. Voir saint Knud le Saint sur Nominis
  2. (it)Santi Beati e Testimoni
  3. Voir saint Canut roi, martyr
  4. « Vodeus », sur Vodeus, Mémoire vivante de l'audiovisuel chrétien (consulté le 25 septembre 2020).