Ouvrir le menu principal

Kevin Durant

joueur de basket-ball américain
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Durant et Kevin Durand.

Kevin Durant
Image illustrative de l’article Kevin Durant
Kevin Durant en novembre 2017.
Fiche d’identité
Nom complet Kevin Wayne Durant
Nationalité Drapeau des États-Unis États-Unis
Naissance (31 ans)
Washington, D.C.
Taille 2,08 m (6 10)[1]
Poids 109 kg (240 lb)
Surnom KD, Durantula, The Slim Reaper, Green Room
Situation en club
Club actuel Drapeau : États-Unis Nets de Brooklyn
Numéro 7
Poste Ailier / Ailier fort
Carrière universitaire ou amateur
2006-2007 Longhorns du Texas
Draft de la NBA
Année 2007
Position 2e
Franchise SuperSonics de Seattle
Carrière professionnelle *
SaisonClubMoy. pts
2007-2008
2008-2009
2009-2010
2010-2011
2011-2012
2012-2013
2013-2014
2014-2015
2015-2016
2016-2017
2017-2018
2018-2019
2019-2020
SuperSonics de Seattle
Thunder d'Oklahoma City
Thunder d'Oklahoma City
Thunder d'Oklahoma City
Thunder d'Oklahoma City
Thunder d'Oklahoma City
Thunder d'Oklahoma City
Thunder d'Oklahoma City
Thunder d'Oklahoma City
Warriors de Golden State
Warriors de Golden State
Warriors de Golden State
Nets de Brooklyn
20,3
25,3
30,1
27,7
28,0
28,1
32,0
25,4
28,2
25,1
26,4
26,0
-
Sélection en équipe nationale **
2010-Drapeau : États-Unis États-Unis22,8

* Points marqués dans chaque club dans le cadre de la saison régulière du championnat national.
** Points marqués pour l’équipe nationale en match officiel.

Kevin Durant est un joueur américain de basket-ball né le [2] à Washington. Il évolue aux postes d'ailier et d'ailier fort.

Il étudie avec les Longhorns du Texas de l'université du Texas pendant un an, et obtient le titre de meilleur joueur universitaire en 2007. Il s'inscrit à la draft après son année en National Collegiate Athletic Association (NCAA) et est sélectionné en deuxième position par les SuperSonics de Seattle, franchise qui s'installe l'année suivante à Oklahoma City pour devenir le Thunder d'Oklahoma City. En 2010, Durant conduit l'équipe des États-Unis au titre mondial lors du championnat du monde disputé en Turquie, compétition dont il est nommé meilleur joueur. Deux ans plus tard, il devient champion olympique lors des Jeux olympiques de Londres. Il est nommé meilleur joueur de la NBA (MVP) lors de la saison 2013-2014.

En juillet 2016, Durant signe un contrat de 54,3 millions de dollars sur deux ans avec les Warriors de Golden State. Il est à nouveau champion olympique avec les États-Unis à Rio en 2016, avant de remporter le championnat NBA 2016-2017 en étant élu meilleur joueur de la finale remportée 4-1 face aux Cavaliers de Cleveland. Lors de la saison 2017-2018, Durant est de nouveau champion et MVP des Finales. En juillet 2019, en même temps que Kyrie Irving, il signe un contrat de 164 millions de dollars avec les Nets de Brooklyn pour une durée de quatre ans.

Carrière universitaireModifier

 
Kevin Durant en 2007.

Lors de sa dernière année de lycée, Kevin Durant est considéré comme le joueur ayant le plus de potentiel après Greg Oden. Il est nommé co-MVP du McDonald's All-American Game avec Chase Budinger.

Durant s'engage à jouer pour l'équipe universitaire des Longhorns de l'université du Texas à Austin. Dès ses débuts dans le championnat de la National Collegiate Athletic Association (NCAA), il s'impose comme l'un des meilleurs joueurs universitaires du pays et bat de nombreux records pour un joueur de première année. Il est titulaire pendant les 35 matches de la saison, marque 25,8 points en moyenne par rencontre et prend 11,1 rebonds pour 36 minutes par rencontre. Durant termine ainsi meilleur rebondeur et meilleur marqueur de la conférence Big 12. Il marque 47 % de ses tirs et 40 % de ses tirs à trois points ainsi que 82 % de ses lancers-francs. Durant réussit 20 double-doubles et marque plus de 30 points dans onze rencontres (record de la conférence Big 12).

En février 2007, Jerry Colangelo affirme que Durant sera convoqué au camp d'entraînement de l'équipe des États-Unis de basket-ball lors de l'été 2007[3].

Lors du tournoi universitaire NCAA 2007, les Texas Longhorns jouent 2 rencontres avant d'être éliminés. Durant marque 28,5 points et prend 8,5 rebonds en moyenne[4].

Il obtient le titre de meilleur joueur de basket-ball universitaire décerné par l'Associated Press en mars 2007[5]. Il reçoit aussi les titres de meilleur freshman de l'année et de joueur de l'année de la conférence universitaire Big 12.

Le , Durant est élu dans la All-American Team de l'Associated Press avec Greg Oden, Arron Afflalo, Alando Tucker et Acie Law IV. Oden et Durant sont les premiers freshmen à recevoir cette distinction depuis 1990 et les 3e et 4e depuis la création de la récompense.

En avril 2007, il reçoit le John R. Wooden Award et le Naismith College Player of the Year qui récompensent le meilleur joueur de basket-ball universitaire.

Le , Durant se déclare candidat à la Draft 2007 de la NBA du [6].

Carrière en NBAModifier

SuperSonics de Seattle (2007-2008)Modifier

Durant est choisi par les SuperSonics de Seattle en deuxième position de la Draft 2007 de la NBA. Dès sa première saison, il marque 20,3 points en moyenne par rencontre. Le dernier match de la saison il marque 42 points dans une victoire contre les Warriors de Golden State[7] et il réussit le panier de la victoire contre les Hawks d'Atlanta, le 16 novembre 2007, après 2 prolongations[8]. Le bilan de Seattle est médiocre (20v - 62d), et l'équipe ne participe pas aux playoffs mais Kevin Durant est élu Rookie of the Year[9] (meilleur débutant).

Thunder d'Oklahoma City (2008-2016)Modifier

Des débuts réussis (2008-2010)Modifier

 
Kevin Durant en janvier 2008.

Le , les SuperSonics annoncent officiellement le déménagement de l'équipe, depuis installée dans la ville d'Oklahoma City.

Lors de la saison 2008-2009, Durant continue sa progression en tournant à plus de 25 points et 6 rebonds de moyenne. Cette saison, il dépasse 3 fois la barre des 40 points[10]. Grâce à ses performances il est sélectionné dans l'équipe des sophomores lors du Rookie Challenge où il marque 46 points dans la victoire des sophomores sur les rookies (122-116) et établit un nouveau record (battant les 36 points d'Amar'e Stoudemire en 2004). Il est nommé meilleur joueur (MVP) du match[11]. Toujours au week-end du All-Star Game 2009, il remporte le H.O.R.S.E contre O. J. Mayo et Joe Johnson. Le club continue ses mauvais résultats (23v - 59d) et manque les playoffs malgré l'arrivée d'un rookie prometteur, Russell Westbrook.

Lors de la saison 2009-2010, Durant tourne, en moyenne, à plus de 30 points (record du club pour la moyenne de points sur une saison), 7 rebonds, presque 3 passes décisives, 1,4 interception et 1 contre. Ses très bonnes statistiques lui valent sa première sélection au All-Star Game en tant que remplaçant[12] où il marque 15 points[13]. Durant est désigné à trois reprises meilleur joueur de la semaine de la conférence Ouest, puis meilleur joueur du mois d'avril de cette même conférence[14]. À la fin de la saison, il obtient le titre de meilleur marqueur (c'est le plus jeune joueur à le remporter[15]) et est sélectionné dans la All-NBA First Team, l'équipe-type de la NBA en compagnie de LeBron James, Dwight Howard, Dwyane Wade et Kobe Bryant. Il est aussi deuxième dans l'élection du MVP[16]. Durant bat aussi le record du plus grand nombre de points marqués en une saison par un joueur de la franchise, record détenu depuis 1989 par Dale Ellis[17]. Sur le plan collectif, la saison est aussi une réussite. Le Thunder gagne 50 matchs et se qualifie pour les playoffs grâce au duo Durant-Westbrook. En playoffs le Thunder gagne deux matchs face au futur champion, les Lakers de Los Angeles mais il perd la série en six matchs. Il réussit un grand match dans la victoire de son équipe lors du match 3 en marquant 29 points et prenant 19 rebonds[18]. Durant termine la série avec 25 points et 7,7 rebonds de moyenne mais il ne dépasse pas les 35 % aux tirs.

L'ascension jusqu'à la finale (2010-2012)Modifier

 
Kevin Durant en mars 2011.

Le , Durant annonce sur son compte Twitter la signature d'une extension de cinq ans de son contrat avec le Thunder pour un montant avoisinant les 86 millions de dollars[19].

Lors de la saison 2010-2011, il est élu meilleur joueur du mois en décembre et en avril, et obtient deux titres de meilleur joueur de la semaine. Lors de sa deuxième participation au NBA All-Star Game, il inscrit 34 points, ajoutant également 3 rebonds, 2 passes, 2 interceptions et 2 contres lors d'une victoire 148 à 143 de l'équipe de l'Ouest, le titre de MVP étant attribué à Kobe Bryant. Avec 27,7 points, il termine la saison meilleur marqueur de la ligue. Il est également premier au classement des lancers-francs réussis (594) et tentés (840). Il est de nouveau désigné dans le premier cinq de la ligue. Après un bilan de 55 à 27 et un titre de la division Nord-Ouest, le Thunder remporte sa première série de playoffs sur le score de quatre à un face aux Nuggets de Denver puis se qualifie pour la finale de la conférence en s'imposant lors d'un septième match sur le score de 105 à 90 face aux Grizzlies de Memphis, rencontre où Durant inscrit 39 points, capte 9 rebonds, délivre 2 passes et réussit 3 contres[20]. Lors de cette finale de la conférence Ouest, le Thunder s'incline en cinq manches face au futur champion NBA, les Mavericks de Dallas.

Le , Durant dépasse pour la première fois de sa carrière la barre des cinquante points dans un match avec cinquante-et-un unités, lors de la victoire du Thunder d'Oklahoma City après prolongation face aux Nuggets de Denver. Lors de ce même match son coéquipier, le meneur Russell Westbrook, marque quarante points et Serge Ibaka réalise un triple-double avec 14 points, 12 rebonds et 11 contres.

Lors de la saison 2011-2012, Kevin Durant participe pour la troisième année consécutive au NBA All Star Game. Il est nommé meilleur joueur de la rencontre[21] et devient le seul joueur de l'histoire à inscrire plus de 30 points lors de deux éditions consécutives[22]. Il obtient son troisième titre consécutif de meilleur marqueur de la ligue. Seuls six autres joueurs ont réalisé la performance d'être trois fois ou plus meilleur marqueur : George Mikan, Neil Johnston, Wilt Chamberlain, Bob McAdoo, George Gervin et Michael Jordan. Le Thunder atteint les playoffs pour la troisième saison consécutive. Emmené par Kevin Durant et Russell Westbrook, le Thunder écarte les Mavericks de Dallas de Dirk Nowitzki (4-0), les Lakers de Los Angeles de Kobe Bryant (4-1) puis les Spurs de San Antonio (4-2) après avoir remonté un déficit de 2 matchs à 0 (Durant marque 36 points dans le match 4 et 34 dans le match 6). En finale NBA, le Thunder affronte le Heat de Miami. Kevin Durant et LeBron James sont alors considérés comme les deux meilleurs joueurs du monde. En finale, après s'être imposé sur le score de 105-94 lors du premier match, le Thunder perd les quatre matchs suivant face au Heat. Durant réalise une bonne finale (30,6 points de moyennes à 50,6 %[23]) mais ses principaux coéquipiers (Harden, Westbrook) sont passés à travers.[réf. nécessaire]

La recherche du titre (depuis 2012)Modifier

Saison 2012-2013Modifier
 
Kevin Durant en défense sur James Harden.

Au début de la saison NBA 2012-2013, l'effectif du Thunder est modifié car James Harden, joueur important de l'équipe a quitté l'équipe en signant un contrat avec les Rockets de Houston. Il débute cette nouvelle saison en devenant le deuxième plus jeune joueur, derrière LeBron James, à franchir la barrière symbolique des 10 000 points, à seulement 24 ans et 34 jours[24]. Le 18 janvier 2013, en inscrivant cinquante-deux points face aux Mavericks de Dallas, il établit son nouveau record de points en carrière[25], le précédent datant du mois de février de la saison précédente face aux Nuggets de Denver.

Après être devenu le premier joueur à réussir trente points ou plus lors de trois éditions successives du NBA All-Star Game[26], il établit un nouveau record de passes décisives en carrière avec onze lors d'une défaite 122 à 119 face aux Rockets de Houston[27]. Lors de cette même rencontre, son ancien coéquipier James Harden établit son record de points en carrière et Durant réalise également son deuxième triple-double avec 16 points, 12 rebonds et 11 passes décisives[28].

Au terme de cette saison 2012-2013, il devient le sixième joueur de la NBA à finir une saison avec plus de 50 % de réussite aux tirs, 40 % à trois points et 90 % aux lancers-francs (connue sous le terme 50/40/90 season) depuis que la statistique des tirs à trois points est officiellement reconnue par la NBA en 1980[29],[Notes 1]. Ses statistiques sont en hausse dans de nombreux domaines, il établit ses meilleures moyennes en carrière au niveau de la réussite aux tirs et aux lancers-francs ainsi qu'au nombre de passes décisives et de contres par match, le tout en tirant seulement 17,7 fois par match, à 24 ans il est le plus jeune de l'histoire à réussir pareille performance.

Le Thunder termine à la première place de la conférence Ouest. Au premier tour des playoffs NBA 2013, le Thunder, tête de série numéro 1 est opposé aux Rockets de Houston. Le Thunder remporte les deux premiers matches mais le meneur Russell Westbrook se blesse lors du second match et le Thunder peine à finir sa série qu'il remporte (4-2). Au tour suivant, l'équipe est battue par les Grizzlies de Memphis (4-1).

Saison de MVP (2013-2014)Modifier

Durant le mois de janvier de la 2013-2014, Durant inscrit en moyenne 35,9 points par match, marquant au moins 30 points dans 12 matchs consécutifs[30]. Il bat même son record personnel en marquant 54 points (à 19 sur 28 au tir) dans une victoire face aux Warriors de Golden State le 17 janvier[31]. Preuve de sa régularité au plus haut niveau dans le domaine offensif, en avril Durant surpasse le record de Michael Jordan pour le nombre de matchs consécutifs avec au moins 25 points, avec 41 matches. Durant reste toutefois derrière Wilt Chamberlain, le détenteur du record avec 80[32]. Le Thunder termine l’année avec 59 victoires et Durant est élu Most Valuable Player[33] avec des moyennes de 32 points, 7,4 rebonds et 5,5 passes décisives par match. Pour commencer le premier tour des playoffs, il peine face au jeu physique des Grizzlies de Memphis, ne réussissant que 24 % de ses tirs dans le match 4. Après six matchs, le Thunder est mené 3-2 dans la série et The Oklahoman, journal de l'Oklahoma, surnomme Durant « Mr. Unreliable ». Dans le 6e match, il marque 36 points et le Thunder bat les Grizzlies au bout des sept matchs. Après avoir battu les Clippers de Los Angeles au tour suivant, le Thunder échoue en six matchs en série de conférence face aux Spurs de San Antonio.

Dernières saisons avec le Thunder (2014-2016)Modifier

Avant le début de la saison 2014-2015, il se fracture le pied droit et manque les 17 premiers matchs de la saison et fait ses débuts, le 2 décembre, contre les Pélicans de La Nouvelle-Orléans. Il se blesse à plusieurs reprises et arrête sa saison sur blessure le 27 mars[34]. En 27 matchs, il obtient des moyennes de 25,4 points, 6,6 rebonds et 4,1 passes décisives par match.

Pour commencer la saison 2015-2016, Durant et Russell Westbrook deviennent les premiers coéquipiers à marquer au moins 40 points en un match depuis 1996[35]. Le 11 avril, Durant marque 34 points contre les Lakers, établissant un record de la NBA pour le nombre de matchs consécutifs avec au moins 20 points : il réalise cette prouesse dans 64 matchs[36]. Les statistiques de Durant sur la saison régulière sont de 28,2 points, 8,2 rebonds, 5 passes décisives et 1,2 contre par match. Le Thunder finit la saison avec 55 victoires et la troisième tête de série à l'Ouest. Dans le deuxième match du premier tour des playoffs contre les Mavericks de Dallas, il marque 21 points mais ne convertit que 7 tirs sur 33 au cours de sa pire performance au tir d'après-saison, à la fois en pourcentage et en nombre de ratés, de sa carrière[37]. Après avoir battu Dallas, Oklahoma City affronte les Spurs au deuxième tour, accusant un retard de 2-1 pour commencer la série, ils remportent toutefois la série en six matches. Ils affrontent ensuite les Warriors du Golden State (73 victoires en saison régulière) et après avoir mené 3 à 1, le Thunder est battu en sept matches. Durant inscrit 27 points dans le septième match.

Warriors de Golden State (2016-2019)Modifier

Le 4 juillet 2016, après avoir annoncé son départ d'OKC via le site The Players' Tribune, il signe aux Warriors de Golden State un contrat de 54 300 000 $ sur deux ans[38]. Cette décision étant motivée par la volonté de sortir de la « zone de confort » dans laquelle il s'était installé[39]. Néanmoins, Kevin Durant essuie son lot de critiques pour avoir rejoint l'équipe affichant le meilleur bilan en saison régulière de l'histoire de la ligue (73-9). Les Warriors avaient éliminé le Thunder lors des playoffs quelques semaines auparavant. Il fait donc un choix décisif pour sa carrière en rejoignant les Warriors du Golden State. [réf. nécessaire][40]

Les Warriors remportent le titre lors de la saison 2016-2017 en battant en finale les Cavaliers de Cleveland 4-1. Durant est élu meilleur joueur de la finale. Après que Durant ait décliné par avance une invitation du président américain Donald Trump aux champions NBA à venir à la Maison-Blanche[41] et que Stephen Curry ait hésité sur l'attitude qu'il adopterait devant cette invitation, Trump annule l'invitation[42].

Les Warriors remportent le titre lors de la saison 2017-2018 en battant en finale les Cavaliers 4-0. Durant est élu meilleur de la finale. Il s'agit du deuxième joueur à avoir obtenu au moins 4 fois le titre de meilleur scoreur en saison régulière et avoir 2 titres de MVP des Finales tout comme Michael Jordan.[réf. nécessaire]

Lors de la saison 2018-2019 Kevin Durant a participé à 78 matchs pour 26 points de moyenne, grand artisan de la première place des Warriors de Golden State à l'ouest. Il débute les playoffs le 14 avril face à des Clippers accrocheurs, Kevin Durant marque 35 points de moyenne à 57 % de réussite au tir, dont 45 et 50 points pour finir la série[43]. Puis, face aux Rockets, il maintient son niveau avec 33,2 points de moyenne et 41 % de réussite à trois points. Au cours du cinquième match de la série, il se fait une déchirure au mollet[44]. Les Warriors de Golden State s'imposent 4-2 pour rejoindre les finales de conférence Ouest. Indisponible pour les finales de conférence contre les Trail Blazers de Portland, les Warriors de Golden State s'imposent tout de même 4-0 pour rejoindre les Raptors de Toronto en finales NBA 2019. Toujours en convalescence pour le début des Finales, Kevin Durant revient pour le match 5 mais après un seul quart-temps, dans lequel il a déjà inscrit 11 points, il se blesse gravement au tout début du second quart-temps sur une action de dribble[45] et se rompt le tendon d'Achille[46]. Les Warriors s'inclinent 4-2 et l'indisponibilité de Durant est estimée à plusieurs mois. Le 26 juin 2019, Kevin Durant choisit de décliner son option et devient agent libre au 30 juin 2019[47].

Brooklyn Nets (depuis 2019)Modifier

Le 1er juillet 2019, débute la free agency, Kevin Durant décide de quitter les Warriors de Golden State pour rejoindre Kyrie Irving aux Nets de Brooklyn moyennant un contrat de 164 millions de dollars sur quatre ans[48]. Son numéro 35 est par ailleurs retiré par les Warriors de Golden State[49]. Le 8 juillet 2019, il annonce qu'il abandonne le numéro 35 pour porter le numéro 7.

Carrière en équipe nationaleModifier

 
Avec l'équipe américaine en 2010.

En septembre 2010, lors du mondial de basket-ball en Turquie, il s'impose comme le leader de l'équipe des États-Unis. Il marque 38 points lors de la demi-finale contre la Lituanie[50] et bat le record de points inscrits en un match par un joueur américain[51]. Avec 22,8 points de moyenne par match depuis le début du tournoi, il établit la moyenne de points la plus élevée pour un joueur américain dans une compétition internationale (record précédent établi par Luther Burden en 1974 avec 20,2 points par rencontre). Son équipe remporte le championnat du monde et Durant obtient le titre de MVP[52].

Le 12 août 2012, il devient champion olympique avec l’équipe des États-Unis en battant l’Espagne en finale (107 à 100). Il est le meilleur marqueur de l'équipe américaine avec 19,5 points en moyenne par match à 48,5 % aux tirs dont 52 % à 3 points. Il marque 30 points en finale face à l'Espagne.

Durant participe à la préparation de l'équipe nationale pour la coupe du monde 2014 mais début août, il choisit de déclarer forfait se déclarant « physiquement et mentalement vidé »[53],[54].

Style de jeuModifier

Durant est un ailier particulièrement grand pour son poste : il est mesuré à 2,06 m mais il déclare en 2016 avoir menti sur sa taille et mesurer 2,11 m ou 2,13 m. En 2019, une mesure par son nouveau club le porte à 2,08 m[55].

Il est doté d'un tir à mi distance et à trois points très efficace, sa moyenne en carrière est de 38 %, il est également extrêmement fort dans ses pénétrations et dans ses provocations de faute et met en moyenne 7 lancers francs par match. Il s'avère être également un bon rebondeur, passeur et excellent dribbleur. Depuis la saison 2016-2017, il s'améliore en défense avec une moyenne en saison 1,6 contres par matchs.

StatistiquesModifier

UniversitairesModifier

Statistiques en saison universitaire de Kevin Durant[56]

Saison Équipe Match. 5 Dép Min. % Tirs % 3pts % LF Rbds/m Pass./m BV/m Ctrs/m Pts/m
2006-2007 Texas 35 35 35,9 47,2 40,4 81,6 11,14 1,31 1,89 1,91 25,80
Total 35 35 35,9 47,2 40,4 81,6 11,14 1,31 1,89 1,91 25,80

ProfessionnellesModifier

Saison régulièreModifier

Légende :

Champion NBA MVP de la saison Leader de la ligue Recrue/rookie de la saison

gras = ses meilleures performances

Statistiques en saison régulière de Kevin Durant au 13 juin 2019[56]

Saison Équipe Match. 5 Dép Min. % Tirs % 3pts % LF Rbds/m Pass./m BV/m Ctrs/m Pts/m
2007-2008 SuperSonics 80 80 34,6 43,0 28,8 87,3 4,35 2,40 0,97 0,94 20,30
2008-2009 Thunder 74 74 39,0 47,6 42,2 86,3 6,51 2,77 1,30 0,72 25,28
2009-2010 Thunder 82 82 39,5 47,6 36,5 90,0 7,60 2,82 1,37 1,02 30,15
2010-2011 Thunder 78 78 38,9 46,2 35,0 88,0 6,83 2,74 1,13 0,97 27,71
2011-2012* Thunder 66 66 38,6 49,6 38,7 86,0 7,98 3,50 1,33 1,17 28,03
2012-2013 Thunder 81 81 38,5 51,0 41,6 90,5 7,90 4,62 1,43 1,30 28,15
2013-2014 Thunder 81 81 38,5 50,3 39,1 87,3 7,38 5,49 1,27 0,73 32,01
2014-2015 Thunder 27 27 33,8 51,0 40,3 85,4 6,59 4,07 0,89 0,93 25,41
2015-2016 Thunder 72 72 35,8 50,5 38,8 89,8 8,18 5,01 0,96 1,18 28,18
2016-2017 Warriors 62 62 33,4 53,7 37,5 87,5 8,27 4,85 1,08 1,60 25,08
2017-2018 Warriors 68 68 34,2 51,6 41,9 88,9 6,80 5,40 0,70 1,80 26,40
2018-2019 Warriors 78 78 34,6 52,1 35,3 88,5 6,40 5,49 0,70 1,10 26,00
Total 771 771 37,1 49,0 38,4 88,2 7,16 3,90 1,20 1,10 27,10
All-Star Game 9 7 27,1 52,4 31,2 87,5 6,10 3,90 1,80 0,30 24,30

Notes : * Cette saison a été réduite de 82 à 66 matchs.

PlayoffsModifier

Légende :

Champion NBA Titre MVP des finales NBA
Saison Équipe Match. 5 Dép Min. % Tirs % 3pts % LF Rbds/m Pass./m BV/m Ctrs/m Pts/m
2010 Thunder d'Oklahoma City 6 6 38,5 35,0 28,6 87,1 7,7 2,3 0,5 1,3 25,0
2011 Thunder d'Oklahoma City 17 17 42,5 44,9 33,9 83,8 8,2 2,8 0,9 1,1 28,6
2012 Thunder d'Oklahoma City 20 20 41,9 51,7 37,3 86,4 7,4 3,7 1,5 1,2 28,5
2013 Thunder d'Oklahoma City 11 11 44,1 45,5 31,4 83,0 9 6,3 1,3 1,1 30,8
2014 Thunder d'Oklahoma City 19 19 42,9 46,0 34,4 81,0 8,9 3,9 1,0 1,3 29,6
2016 Thunder d'Oklahoma City 18 18 40,3 43,0 28,2 89,0 7,1 3,3 1,0 1,0 28,4
2017 Warriors de Golden State 15 15 35,5 55,6 44,2 89,3 7,9 4,3 0,8 1,3 28,5
2018 Warriors de Golden State 21 21 38,4 48,7 34,1 90,1 7,8 4,7 0,7 1,2 29,0
2019 Warriors de Golden State 12 12 36,8 51,4 43,8 90,3 4,9 4,5 1,1 1,0 34,2
Carrière 138 138 40,5 47,4 35,0 86,4 7,7 4,0 1,0 1,2 29,2

Mise à jour le 13 juin 2019

Records personnelsModifier

Records en matchModifier

Les records personnels de Kevin Durant, officiellement recensés par la NBA sont les suivants[57] :

 
Kevin Durant en mars 2011.
Type de statistique Saison régulière Playoffs
Record Adversaire Date Record Adversaire Date
Points 54[31] Warriors de Golden State 50 @ Clippers de Los Angeles 26 avril 2019
Paniers marqués 19 Nuggets de Denver
Warriors de Golden State

17 janvier 2014
15 plusieurs fois
Paniers tentés 34 @ Lakers de Los Angeles
@ Jazz de l'Utah

33 Mavericks de Dallas 18 avril 2016
Paniers à 3 points réussis 7 5 fois 6 plusieurs fois
Paniers à 3 points tentés 15 @ Suns de Phoenix 14 @ Clippers de Los Angeles
Lancers francs réussis 24 @ Clippers de Los Angeles 18 @ Mavericks de Dallas
Lancers francs tentés 26 @ Clippers de Los Angeles 23 janvier 2009 19 @ Mavericks de Dallas 17 mai 2011
Rebonds offensifs 4 10 fois 4 Spurs de San Antonio
Rebonds défensifs 17 @ Pelicans de La Nouvelle-Orléans

Raptors de Toronto

28 octobre 2016

28 décembre 2016

17 Lakers de Los Angeles
Rebonds totaux 18 @ Timberwolves du Minnesota 26 janvier 2011 19 Lakers de Los Angeles 22 avril 2010
Passes décisives 12[27] 3 fois 9 3 fois
Interceptions 5 4 fois 4 @ Grizzlies de Memphis

Warriors de Golden State

9 mai 2011

24 mai 2016

Contres 7 @ Pelicans de La Nouvelle-Orléans 20 octobre 2017 5 @ Grizzlies de Memphis

Cavaliers de Cleveland

24 avril 2014

4 juin 2017

Balles perdues 11 @ Spurs de San Antonio 9 Mavericks de Dallas
Minutes jouées 54 @ Magic d'Orlando 57 @ Grizzlies de Memphis 9 mai 2011

En carrièreModifier

  • Plus grand nombre de points inscrits lors du Rookie Challenge game : 46.[réf. nécessaire]
  • Plus grand nombre de points inscrits lors du NBA All-Star Weekend : 46.[réf. nécessaire]
  • Meilleur marqueur NBA en 2010 avec 30,1 points par match[59], 2011 avec 27,7 points par match[60], 2012 avec 28,0 points par match[61] et en 2014 avec 32,0 points inscrits par match[62].
  • Joueur ayant inscrit le plus grand nombre de points sur une saison en 2009-2010 (2 472)[59], 2010-2011 (2 147)[60], 2011-2012 (1 850)[61], 2012-2013 (2 280)[63] et en 2013-2014 (2 593)[62].
  • Joueur ayant le meilleur pourcentage de réussite aux lancers-francs en 2012-2013 avec 90,53 % à 679/750[63].
  • Joueur ayant réussi le plus de lancers-francs sur une saison en 2009-2010 (756)[59], 2010-2011 (593)[60], 2011-2012 (431)[61] et en 2012-2013 (679)[63].
  • Joueur ayant tenté le plus de lancers-francs sur une saison en 2009-2010 (840)[59].
  • Joueur ayant passé le plus de minutes sur le terrain sur une saison en 2009-2010 (3 239 minutes jouées)[59] et en 2011-2012 (2 546)[61].
  • Joueur ayant tenté le plus de tirs sur une saison en 2009-2010 (1 668)[59].
  • Joueur ayant réussi le plus de tirs sur une saison en 2009-2010 (794)[59] et en 2011-2012 (643)[61].
  • Détenteur avec Russell Westbrook du record du nombre de matchs où deux joueurs d'une même équipe ont marqué plus de 40 points chacun : 3[64].

Il détient également un record avec l'équipe des États-Unis :

En franchiseModifier

  • Matchs consécutifs à 30 points ou plus : 12, (du 7 au 29 janvier 2014)[66].
  • Matchs consécutifs à 25 points ou plus : 41 (du 7 janvier au 6 avril 2014)[32].
  • Plus grand nombre de matchs à 30 points ou plus en une saison : 48 (2009-2010)[réf. nécessaire].
  • Plus grand nombre de points inscrits en une saison : 2 593 (2013-2014)[67].

SalairesModifier

Année Équipe Salaire
2007-2008 SuperSonics 4 171 200 $
2008-2009 Thunder 4 484 040 $
2009-2010 Thunder 4 796 880 $
2010-2011 Thunder 6 053 663 $
2011-2012 Thunder 15 506 632 $
2012-2013 Thunder 16 669 630 $
2013-2014 Thunder 17 832 627 $
2014-2015* Thunder 18 995 624 $
2015-2016 Thunder 20 158 622 $
2016-2017 Warriors 26 540 100 $
2017-2018 Warriors 25 000 000 $
2018-2019 Warriors 30 000 000 $
Total Gains 190 209 018 $

Note : * Pour la saison 2014-2015, le salaire moyen d'un joueur évoluant en NBA est de 4 500 000 $[68].

PalmarèsModifier

Sélection nationaleModifier

En franchiseModifier

Distinctions personnellesModifier

Kevin Durant est distingué avant son entrée en National Basketball Association (NBA).

Kevin Durant obtient des distinctions durant sa carrière en NBA.

Les distinctions de Kevin Durant dans le cadre des NBA All-Star Game sont :

Kevin Durant obtient des distinctions alors qu'il évolue avec sa sélection nationale.

En dehors du terrainModifier

Il est l'une des figures de proue de l'écurie Nike qui lui fabrique régulièrement des modèles de chaussures personnalisées. Il apparaît également sur la jaquette de NBA 2K13 avec Blake Griffin et Derrick Rose[82] et seul sur celle de NBA 2K15.

Il joue son propre rôle dans le film Thunderstruck sorti en 2012 .

Dans une interview donnée à Bob Fitzgerald pour KNBR, Kevin Durant déclare « mener les gens en bateau pour plaisanter » car il est trop souvent questionné sur sa taille et déclare ne pas mesurer 2,06 m comme le dit la NBA mais en réalité 2,10 m sans chaussures et 2,13 m avec chaussures[83].

Vie privéeModifier

Ses parents sont Wanda Durant et Wayne Pratt. Sa grand-mère est Barbara Davis. Il a une sœur, Brianna et deux frères, Tony et Rayvonne[84].

Kevin Durant a demandé Monica Wright, une joueuse professionnelle de basket-ball, en mariage en juillet 2013 et celle-ci a accepté[85],[86].

Il est chrétien évangélique et s'est fait baptiser par le pasteur pentecôtiste Carl Lentz de Hillsong Church New York, après une nouvelle naissance[87].

Voir aussiModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externesModifier

Notes et référencesModifier

Notes et référencesModifier

  1. Les cinq autres joueurs à réaliser une 50/40/90 season sont Larry Bird par deux fois, Mark Price, Reggie Miller, Steve Nash à quatre reprises, Dirk Nowitzki et José Manuel Calderón.

RéférencesModifier

  1. https://www.nba.com/players/kevin/durant/201142
  2. (en) « K. Durant Profile », sur NBADraft.net (consulté le 20 septembre 2010)
  3. (en) « Dantley given Hall of Fame support », Rocky Mountain News,
  4. (en) « Résultats de la post-saison 2006-2007 des Texas Longhorns », sur texassports.com
  5. (en) « UT's Durant racking up awards », sur http://www.dallasnews.com, (consulté le 20 septembre 2010)
  6. (en) « Longhorns Durant declares eligibility for NBA Draft », sur USA Today, (consulté le 13 septembre 2010)
  7. (en) « Seattle SuperSonics at Golden State Warriors Box Score, April 16, 2008 », sur basketball-reference, (consulté le 2 septembre 2012)
  8. (en) « Seattle SuperSonics at Atlanta Hawks Play-By-Play, November 16, 2007 », sur basketball-reference, (consulté le 2 septembre 2012)
  9. (en) « Sonics Kevin Durant named NBA rookie of the year », sur Seattle Times, (consulté le 20 septembre 2010)
  10. (en) « Kevin Durant 2008-09 Game Log », sur www.basketball-reference.com (consulté le 7 septembre 2012)
  11. (en) « Durant's Rookie Challenge-best 46 points drive Sophs to 122-116 win », sur USA Today, (consulté le 20 septembre 2010)
  12. Fabrice Auclert, « All-Star game : les listes des remplaçants dévoilées », sur www.basketusa.com, (consulté le 2 septembre 2012)
  13. Jonathan Demay, « All-Star game : au terme d’un match à suspense, Dwyane Wade offre la victoire à l’Est », sur www.basketusa.com, (consulté le 2 septembre 2012)
  14. (en) « Bulls' Rose, OKC's Durant named Players of Month for April », sur nba.com, (consulté le 29 juin 2012)
  15. « Kevin Durant pour le titre de meilleur marqueur », sur www.basketusa.com, (consulté le 2 septembre 2012)
  16. « LeBron MVP, Durant deuxième », sur Lequipe.fr, (consulté le 3 mai 2010)
  17. « Durant dans l’histoire… Orlando assure… », sur www.basketusa.com, (consulté le 8 avril 2010)
  18. « Los Angeles Lakers at Oklahoma City Thunder Box Score, April 22, 2010 », sur basketball-reference, (consulté le 2 septembre 2012)
  19. (en) « Durant, Thunder agree on extension », sur sports.espn.go.com, (consulté le 29 juin 2012)
  20. (en) « Memphis Grizzlies at Oklahoma City Thunder Box Score, May 15, 2011 », sur basketball-reference.com (consulté le 29 juin 2012)
  21. a b et c « 2012 NBA All-Star Game Box Score West 152, East 149 », sur basketball-reference.com (consulté le 29 février 2012)
  22. « Les records du All-Star game 2012 », sur basketusa.com, (consulté le 29 juin 2012)
  23. http://www.nba.com/playoffs/2012/finals/
  24. a et b « Kevin Durant franchit le cap des 10 000 points », sur basketusa.com,
  25. « Durant seul au monde », sur lequipe.fr, L’Équipe,
  26. (en) Andrew Kennedy, « NBA All-Star Game 2013: Kevin Durant sets record as West wins 143-138 », sur thunderousintentions.com,
  27. a et b (en) Nick Gallo, « Game in review », sur nba.com,
  28. (en) « James Harden's career-high 46 points fuel Rockets past Thunder », sur espn.go.com,
  29. (en) Bobby Bonett, « Kevin Durant accomplishes rare 50/40/90 season », sur ydr.com,
  30. (en) « Kevin Durant's 30-point streak ends at 12 in Thunder's rout of Nets », ESPN,
  31. a et b (en) « Notebook: Thunder 127, Warriors 121 », NBA,
  32. a et b Jonathan Demay, « Points marqués : les plus grandes séries de l’histoire de la NBA », Basket USA,
  33. a et b (en) « Thunder's Durant wins first MVP award », Associated Press,
  34. (en) « Kevin Durant Injury Update », NBA,
  35. (en) Daniel Kramer, « Kevin Durant and Russell Westbrook Combine for 91 Points in 2OT Win vs. Magic », Bleacher Report,
  36. (en) « Lakers vs Thunder », NBA
  37. (en) « Dallas beats Oklahoma City 85-84, ties series 1-1 », NBA,
  38. Jeremy Le Bescont, « Kevin Durant quitte Oklahoma City et rejoint les Warriors ! », sur basketusa.com, (consulté le 4 juillet 2016)
  39. (en) Kevin Durant, « My Next Chapter », Player's Tribune,
  40. « NBA: Pourquoi Durant se fait flinguer après sa signature à Golden State », sur www.20minutes.fr (consulté le 13 juin 2019)
  41. (en) Chris Haynes, « Kevin Durant on President Trump: 'I don't agree with what he agrees with' », espn.com, (consulté le 1er octobre 2017)
  42. Dimitri Kucharczyk, « Steve Kerr s’adresse à Donald Trump », basketusa.com, (consulté le 25 septembre 2017)
  43. « Playoffs 2019 : le meilleur de Kevin Durant », sur Basket USA (consulté le 13 juin 2019)
  44. « NBA : Kevin Durant (Golden State) touché au mollet », sur L'Équipe (consulté le 13 juin 2019)
  45. Dimitri Kucharczyk, « Les images de la nouvelle blessure de Kevin Durant », basketusa.com, (consulté le 1er juillet 2019)
  46. Fabrice Auclert, « Kevin Durant blessé au tendon d’Achille ! », basketusa.com, (consulté le 1er juillet 2019)
  47. Fabrice Auclert, « Kevin Durant décide de tester le marché ! », basketusa.com, (consulté le 1er juillet 2019)
  48. « NBA : même blessé, Kevin Durant quitte les Golden State Warriors et rejoint les Nets de Brooklyn », lemonde.fr, (consulté le 1er juillet 2019)
  49. « Les Warriors annoncent que le n°35 de Kevin Durant ne sera plus porté à Golden State », basketusa.com, (consulté le 2 juillet 2019)
  50. (en) « Boxscore USA-Lithuania », sur turkey2010.fiba.com (consulté le 22 septembre 2010)
  51. (en) « Durant's 38 points carry US to title game », sur www.washingtonpost.com, (consulté le 22 septembre 2010)
  52. a b et c (en) « USA - Durant named tournament MVP », sur turkey2010.fiba.com, (consulté le 12 septembre 2010)
  53. Damien Da Silva, « Team USA : Kevin Durant forfait ! », sur basketsession.com, (consulté le 8 août 2014)
  54. (en) « Kevin Durant leaves Team USA », ESPN,
  55. En 2016, Kevin Durant déclare mesurer 2,11 m mais la NBA le mesure toujours à 2,06 m. cf. (en) « Kevin Durant reveals true height on KNBR interview with Fitz », sur http://www.knbr.com/ (consulté le 14 décembre 2016) ou Emmanuel Laurin, « Kevin Durant a toujours menti sur sa taille… », Basket USA,
  56. a et b « Kevin Durant », sur basketball-reference.com, (consulté le 27 avril 2012)
  57. (en) « Kevin Durant : Career Stats and Totals », sur nba.com (consulté le 25 mai 2014)
  58. (en) « Statistiques de Kevin Durant », ESPN
  59. a b c d e f et g (en) « 2009-10 NBA Leaders », sur basketball-reference.com (consulté le 8 décembre 2011)
  60. a b et c (en) « 2010-11 NBA Leaders », sur basketball-reference.com (consulté le 8 décembre 2011)
  61. a b c d et e (en) « 2011-12 NBA Leaders », sur basketball-reference.com (consulté le 14 mai 2012)
  62. a et b (en) « 2013-14 NBA Leaders », sur basketball-reference.com (consulté le 18 avril 2014)
  63. a b et c (en) « 2012-13 NBA Leaders », sur basketball-reference.com
  64. « Monstres : le duo Russell Westbrook - Kevin Durant dans l'histoire », sur basketsession.com (consulté le 31 octobre 2015)
  65. (en) « USA Men's World Championship Records », sur usabasketball.com (consulté le 14 mai 2012)
  66. Gaétan Scherrer, « James a-t-il relancé la course au MVP ? », sur francetvsport.fr, (consulté le 5 avril 2016)
  67. (en) « Oklahoma City Thunder Season Leaders », sur basketball-reference.com
  68. « Salaires moyens NBA 2014-15 », sur basketusa.com (consulté le 19 janvier 2015)
  69. (en) « Durant captures Wooden award in runaway », sur usatoday.com, (consulté le 8 décembre 2011)
  70. (en) « Men's Basketball All-Americans », sur hickoksports.com (consulté le 8 décembre 2011)
  71. (en) « NCAA College Basketball AP All-America Teams », sur basketball-reference.com (consulté le 8 décembre 2011)
  72. (en) « USBWA MEN'S ALL-AMERICANS », sur sportswriters.net (consulté le 22 novembre 2011)
  73. (en) « All-America - Division I (2000's) », sur nabc.org (consulté le 8 décembre 2011)
  74. « Officiel: Kevin Durant MVP, le détail des votes », sur basket-infos.com (consulté le 6 mai 2014)
  75. (en) « NBA & ABA All-Rookie Teams », sur basketball-reference.com (consulté le 17 avril 2013)
  76. (en) « All-NBA & All-ABA Teams », sur basketball-reference.com (consulté le 9 juin 2014)
  77. (en) « NBA Rookies of the Month », sur basketball-reference.com (consulté le 8 décembre 2011)
  78. (en) « NBA Players of the Month », sur basketball-reference.com (consulté le 18 avril 2014)
  79. (en) « NBA Players of the Week », sur basketball-reference.com (consulté le 18 avril 2014)
  80. (en) « 2010 NBA All-Star Game Box Score », sur basketball-reference.com (consulté le 8 décembre 2011)
  81. (en) « 2011 NBA All-Star Game Box Score », sur basketball-reference.com (consulté le 8 décembre 2011)
  82. « La jaquette de NBA 2k13 dévoilée », sur basketusa.com,
  83. Josh L et er, « Kevin Durant reveals true height on KNBR interview with Fitz », sur KNBR-AM, (consulté le 14 décembre 2016)
  84. (en) « Kevin Durant », sur usab.com,
  85. (en) Tim Leighton, « Lynx's Monica Wright, Oklahoma Thunder's Kevin Durant to marry », St. Paul Pioneer Press,
  86. (en) Sean Highkin, « Kevin Durant gets engaged to WNBA’s Monica Wright », USA Today,
  87. TAFFY BRODESSER-AKNER, Magazine gq.com, Inside Hillsong, the Church of Choice for Justin Bieber and Kevin Durant, USA, 17 décembre 2015