Ouvrir le menu principal
Kazuo Hara
Naissance (74 ans)
Ube (Japon)
Nationalité Drapeau du Japon Japonais
Profession Réalisateur
Films notables A Dedicated Life
L'armée de l'empereur s'avance

Kazuo Hara (原一男, Hara Kazuo?), né le , est un réalisateur japonais de documentaires. Il s’intéresse particulièrement aux concepts d'individualisme, d’obéissance et de rapport aux autorités[1].

BiographieModifier

Kazuo Hara est le à Ube, dans la préfecture de Yamaguchi au Japon.

Il remporte le prix du meilleur réalisateur de la 12e édition des Hōchi Film Awards[2] et de la 9e édition du festival du film de Yokohama pour L'armée de l'empereur s'avance (en)[3]. Ce film lui vaut également de remporter le prix des nouveaux réalisateurs de la Directors Guild of Japan[4]. D'après Clément Rauger, « son approche est effectivement singulière et reconnaissable entre toutes puisque sa caméra ne se contente pas simplement de capter des paroles ou des faits mais participe, interagit avec ses sujets. Son approche du Japon se situe sans doute dans sa manière de tenir la caméra, minimisant son rôle afin de responsabiliser ses personnages, lesquels se réapproprient leur propre histoire. [5]»

FilmographieModifier

DocumentairesModifier

  • 1972 : Goodbye CP (さようならCP, Sayōnara CP?)[6].
  • 1974 : Extreme Private Eros: Love Song 1974 (極私的エロス 恋歌1974, Kyokushiteki Erosu: Renka 1974?)[6].
  • 1987 : L'armée de l'empereur s'avance (en) (ゆきゆきて、神軍, Yuki yuki shingun?)[7]
  • 1994 : A Dedicated Life (全身小説家, Zenshin shōsetsuka?)
  • 1999 : My Mishima (わたしの見島, Watashi no Mishima?)
  • 2018 : Sennan Abestos Disaster (ニッポン国VS泉南石綿村?)

FictionModifier

  • 2005 : The Many Faces of Chika (またの日の知華, Mata no hi no Chika?)[1]

Récompenses et distinctionsModifier

Notes et référencesModifier

  1. a et b M. Hale, The Hard Road of the Japanese Documentary Maker, The Asahi Shimbun (19 juillet 2018).
  2. (ja) « 報知映画賞ヒストリー », Cinema Hochi (consulté le 10 janvier 2010)
  3. (ja) « 第9回ヨコハマ映画祭 1987年日本映画個人賞 », Festival du film de Yokohama (consulté le 10 janvier 2010)
  4. (ja) « Nihon Eiga Kantoku Kyōkai Shinjinshō », Directors Guild of Japan (consulté le 11 décembre 2010)
  5. Clément Rauger, L'âge d'or du cinéma japonais, Carlotta, , p.22
  6. a et b « Filming at the Margins: The Documentaries of Hara Kazuo », Iris: A Journal of Theory on Image and Sound no. 16 (Spring 1993), with Kenneth Ruoff, 115-126. (consulté le 24 avril 2010)
  7. L'Armée de l'empereur s'avance : titre français lors de l'édition 1988 du Cinéma du réel
  8. « Cinéma du réel : Les Palmarès depuis 1979 », sur http://www.cinemadureel.org (consulté le 30 juillet 2018)

Voir aussiModifier