Kavalan (langue)

langue formosane de l'Est

Kavalan
kbaran [kɨβaˈɾan]
Pays Taïwan
Région Côte orientale
Nombre de locuteurs 100[1]
Classification par famille
Codes de langue
ISO 639-3 ckv
IETF ckv

Le kavalan (ou kebalan, kbalan) est une langue austronésienne de la branche des langues formosanes parlée à Taïwan.

Les Kavalan et leur langueModifier

La langue n'est plus parlée dans la vie quotidienne que par moins d'une centaine de Kavalan, qui résident, pour la plupart, dans des villages le long de la côte orientale de Taïwan, dans le comté de Hualien[1].

ClassificationModifier

Le kavalan est classé par Blust (1999) et Li (2001, 2004) dans une branche formosane orientale (en) des langues austronésiennes, avec l'amis et deux langues proches, le siraya et le basay[2].

PhonologieModifier

Les tableaux présentent l'inventaire des phonèmes du kalavan[3].

VoyellesModifier

Antérieure Centrale Postérieure
Fermée i [i] u [u]
Moyenne e [ə]
Ouverte a [a]

ConsonnesModifier

Bilabiales Alvéolaires Rétrofl. Palatal. Vélaires Uvulaires Glottales
Centrales Latérales
Occlusives p [p] t [t] k [k] q [q] ʔ [ʔ]
Fricative Sourde s [s] ʁ [ʁ] h [h]
Sonore b [β] z [z]
Affriquée
Nasale m [m] n [n] ŋ [ŋ]
Liquide r [ɾ] l [ɬ]
Semi-voyelle w [w] y [j]

Notes et référencesModifier

  1. a et b Lee, 2009, p. 130.
  2. Cité par Lee, 2009, p. 130.
  3. Lee, 2009, p. 131.

SourcesModifier

  • (en) Lee, Amy Pei-Jung, Kavalan Reduplication, Oceanic Linguistics, 48:1, pp. 130-147, 2009
  • (zh) Zeng Siqi, A Brief Introduction of Kavalan Language, Minzu Yuwen, 12:5, 2003.

Liens externesModifier