Katrin Apel

biatlète allemande

Katrin Apel
Image illustrative de l’article Katrin Apel
Katrin Apel en 2012.
Contexte général
Sport ski de fond (jusqu'en 1993) puis Biathlon
Période active 1994-2007 (biathlon)
Site officiel www.katrin-apel.de
Biographie
Nationalité sportive Drapeau : Allemagne Allemande
Nationalité Allemagne et République démocratique allemande
Naissance (48 ans)
Lieu de naissance Erfurt (Drapeau de l'Allemagne de l'Est Allemagne de l'Est)
Taille 1,72 m
Poids de forme 62 kg
Club WSV Oberhof
Palmarès
Compétition Or Arg. Bro.
Jeux olympiques d'hiver 2 1 1
Championnats du monde 4 5 1
Championnats d'Europe 0 0 1
Coupe du monde (épreuves individuelles) 4 5 9

Katrin Apel, née le à Erfurt, est une biathlète allemande active au niveau international de 1994 à 2007. Lors des Jeux olympiques de Nagano en 1998, elle est médaillée de bronze en sprint puis d'or en relais. En 2002, elle est de nouveau championne olympique en relais à Salt Lake City avant de remporter ses trois premières victoires en Coupe du monde. Elle est aussi triple championne du monde de relais.

BiographieModifier

Avant de se diriger vers le biathlon en 1995, Apel commence sa carrière sportive dans le ski de fond, remportant une médaille de bronze aux Championnats du monde junior 1993 sur le cinq kilomètres classique. Elle prend part aussi à quelques courses de la Coupe du monde. Du fait de sa non-qualification pour les Jeux olympiques de 1994, elle décide de sa rediriger vers le biathlon[1].

En 1995-1996, elle effectue sa première saison officielle dans l'élite du biathlon. Elle est sélectionnée pour ses premiers championnats du monde et y remporte deux titres, sur le relais et la course par équipes. De retour sur la Coupe du monde, elle prend la troisième place de l'individuel de Pokljuka, son premier podium individuel. En 1997, elle conserve son titre de championne du monde avec Simone Greiner-Petter-Memm, Petra Behle et Uschi Disl, soit la même équipe qu'en 1996.

En 1998, elle renoue avec le podium en individuel puisqu'elle décroche la médaille de bronze sur le sprint, accompagnant sa compatriote Disl sur la boite. Elle fait partie de l'équipe allemande de relais remportant le titre olympique. Lors des Championnats du monde en 1999, elle gagne son troisième et dernier titre sur le relais. Lors de cette saison, elle rentre dans le top dix du classement général de la Coupe du monde avec le huitième rang et deux podiums individuels. En 2000, elle décroche enfin sa première médaille individuelle en mondial avec l'argent sur le sprint derrière Liv Grete Poirée, en plus d'un autre médaille d'argent sur le relais. Aux Jeux olympiques d'hiver de 2002, elle prend au mieux la septième place sur la poursuite individuellement, mais remporte de nouveau l'or sur le relais avec Uschi Disl, Andrea Henkel et Kati Wilhelm. Alors toujours sans podium individuel cette saison, en accumulant ses trois premières victoires à son palmarès en Coupe du monde avec un doublé sprint / poursuite à Lahti et sur le sprint de l'étape renommée d'Holmenkollen, ce qui la propulse au cinquième rang mondial, son meilleur classement. En 2003, elle ne parvient pas à égaler ses dernières saisons et ne monte sur aucun podium. En revanche, en 2004, elle retrouve sa place dans le top 3 à Brezno, puis prend la médaille d'argent de la mass start et la celle de bronze du relais aux Championnats du monde disputés à Oberhof, le lieu de son club local. En 2005, elle ajoute une quatrième victoire à son total en Coupe du monde en gagnant le sprint de Khanty-Mansiïsk. Elle continue à obtenir des podiums jusqu'en 2006 et les Jeux olympiques de Turin, où elle collecte sa troisième médaille avec l'argent sur le relais.

En 2007, pour la première fois, elle n'est pas sélectionnée pour les Championnats du monde et décide de prendre sa retraite sportive, elle qui souffre des épaules[2].

PalmarèsModifier

Jeux olympiquesModifier

Résultats de Katrin Apel aux Jeux olympiques d'hiver
Édition \ Épreuve Individuel Sprint Poursuite Départ en masse Relais
JO 1998
  Nagano
       
JO 2002
  Salt Lake City
18e 12e 7e  
JO 2006
  Turin
22e 11e  

Légende :

  •   : première place, médaille d'or
  •   : deuxième place, médaille d'argent
  •   : troisième place, médaille de bronze
  • — : pas de participation à l'épreuve
  •   : épreuve inexistante ou non olympique

Championnats du mondeModifier

Mondiaux \ Épreuve individuel Sprint Poursuite Départ en masse Relais Relais mixte Course par équipes
1996
  Ruhpolding
31e          
1997
  Osrblie
42e 25e  
1998
  Pokljuka   Hochfilzen
JO Nagano 13e JO Nagano
1999
  Kontiolahti   Oslo
35e 19e 22e 9e    
2000
  Oslo
6e   4e 5e  
2001
  Pokljuka
31e 4e 8e 15e  
2002
  Oslo
JO Salt Lake City 7e JO Salt Lake City
2003
  Khanty-Mansiïsk
36e 18e 28e
2004
  Oberhof
13e 17e    
2005
  Hochfilzen
33e 31e 7e 16e  

Légende :
  : première place, médaille d'or
  : deuxième place, médaille d'argent
  : troisième place, médaille de bronze
  : épreuve inexistante ou absente du programme
— : pas de participation à cette épreuve

Coupe du mondeModifier

  • Meilleur classement général : 5e en 2002.
  • 18 podiums individuels[3] : 4 victoires, 5 deuxièmes places et 9 troisièmes places.
  • 18 victoires en relais.

Détail des victoires individuellesModifier

Saison / Épreuve Individuel Sprint Poursuite Mass start Total
2001-2002   Lahti
  Oslo-Holmenkollen
  Lahti 3
2004-2005   Khanty-Mansiïsk 1
Total 0 3 1 0 4

Classements annuelsModifier

Année Classement général final
1996 33e
1997 26e
1998 12e
1999 8e
2000 10e
2001 12e
2002 5e
2003 20e
2004 7e
2005 8e
2006 8e
2007 19e

Championnats d'EuropeModifier

  •   Médaille de bronze du sprint en 1995.

Championnats du monde junior de ski de fondModifier

  • Médaille d'argent du relais en 1990.
  • Médaille de bronze du cinq kilomètres classique en 1993.

Notes et référencesModifier

  1. (en) Profil olympique de Katrin Apel sur sports-reference.com
  2. (de) Katrin Apel macht Schluss, sur n-tv.de, le 26 février 2007
  3. Les podiums individuels obtenus lors des Championnats du monde et des Jeux olympiques sont compris par l'Union internationale de biathlon dans les statistiques de Coupe du monde

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :