Kati Wilhelm

biatlète allemande

Kati Wilhelm
Image illustrative de l’article Kati Wilhelm
Kati Wilhelm en 2006.
Contexte général
Sport Biathlon
Période active 2000-2010
Site officiel www.kati-wilhelm.de
Biographie
Nationalité sportive Drapeau : Allemagne allemande
Nationalité Allemagne et République démocratique allemande
Naissance (44 ans)
Lieu de naissance Schmalkalden
Taille 1,73 m
Poids de forme 60 kg
Surnom Rotkäppchen
Club SCM Zella-Mehlis
Palmarès
Compétition Or Arg. Bro.
Jeux olympiques d'hiver 3 3 1
Championnats du monde 5 4 4
Coupe du monde (globes) 7 6 3
Coupe du monde
(épreuves indiv.)
21 29 19

Kati Wilhelm, née le à Schmalkalden, est une biathlète allemande. Elle remporte trois titres olympiques, lors du sprint et du relais lors de l'édition de Salt Lake City en 2002 et la poursuite lors des jeux de Turin en 2006. Elle remporte une fois le globe de cristal récompensant la première du classement général de la coupe du monde lors de la saison 2005-2006.

BiographieModifier

Après avoir d'abord pratiqué le ski de fond[1], discipline dont elle a disputé les Jeux olympiques d'hiver de 1998 à Nagano[2], elle décide en 1999 d'essayer le biathlon. Elle remporte dès l'année 2000 sa première victoire en Coupe du monde.

Puis, l'année suivante, elle remporte son premier titre mondial.

Lors des Jeux olympiques d'hiver de 2002 de Salt Lake City, elle remporte deux médailles d'or, le sprint et le relais, et la médaille d'argent de la poursuite.

 
Kati Wilhelm aux Jeux de Turin

Elle devient l'une des meilleures biathlètes mondiales, terminant la saison 2004-2005 à la deuxième place du classement général de la coupe du monde. Lors de la saison suivante, elle est en tête du classement lorsque se présentent les Jeux olympiques d'hiver de 2006 à Turin.

Elle est tout d'abord porte drapeau de la délégation allemande lors de la cérémonie d'ouverture[3]. À la suite du sprint qu'elle termine à la septième place, elle s'élance sur l'épreuve de poursuite à 18 secondes de la Française Florence Baverel-Robert. Elle termine cette épreuve avec plus d'une minute sur la deuxième, sa compatriote Martina Glagow[4]. Cette médaille d'or fait d'elle la première biathlète à remporter trois médailles d'or aux jeux. Deux nouvelles médailles, en argent avec le relais puis sur la mass-start[5], complètent son palmarès.

Elle termine la saison en remportant le classement général de la Coupe du monde, remportant également les petits globes pour le sprint et la poursuite. En 2006-2007, elle gagne une seule course à Poklujka, mais est toujours deuxième du classement général de la Coupe du monde. Aux Championnats du monde à Antholz, elle prend la médaille de bronze de la mass start et l'or au relais, sa première dans la discipline qu'elle gagne de nouveau en 2008.

Aux Championnats du monde 2009, elle remporte les titres du sprint et de l'individuel et les médailles d'argent de la poursuite et du relais. Elle porte définitivement son total de victoires individuelles à 21.

Aux Jeux olympiques d'hiver de 2010, Wilhelm décroche sa sixième médaille en trois éditions des Jeux avec celle de bronze au relais. Au mieux, individuellement, elle est quatrième. En , elle décide de mettre à terme sa carrière sportive[6].

Elle devient ensuite commentatrice de biathlon sur la chaîne allemande ARD[7].

PalmarèsModifier

Jeux olympiquesModifier

Édition Épreuves
Individuel Sprint Poursuite Départ en masse Relais
Salt Lake City 2002        
Turin 2006 16e 7e      
Vancouver 2010 4e 30e 12e 25e  

Légende :

  • — : épreuve non disputée par Kati Wilhelm

Championnats du mondeModifier

Édition Épreuves
Individuel Sprint Poursuite Départ en masse Relais Mixte
Pokljuka 2001   7e 5e    
Khanty-Mansiïsk 2003 37e 38e 22e  
Oberhof 2004 26e 15e 10e  
Hochfilzen 2005 27e 28e 13e 5e    
Pokljuka 2006 Jeux olympiques de Turin 4e
Anterselva 2007 Abandon 7e 9e    
Östersund 2008 33e 21e 13e 8e  
Pyeongchang 2009       30e  

Légende :
  •   : L'épreuve du relais mixte est disputée pour la première fois à Khanty-Mansiïsk en 2005 (championnat du monde). En 2006, année olympique, elle est la seule discipline octroyant un titre mondial.
  • — : épreuve non disputée par Kati Wilhelm

Coupe du mondeModifier

  • Meilleur classement général : vainqueur en 2006.
  • 6 petits globes de cristal : 2 en sprint (2005 et 2006), 3 en poursuite (2006, 2007 et 2009) et 1 pour le départ groupé (2007).
  • selon l'Union internationale de biathlon, qui inclut les Jeux olympiques et les Championnats du monde :

69 podiums individuels : 21 victoires, 29 deuxièmes places et 19 troisièmes places.

Classements en Coupe du mondeModifier

Saison Classement général final Individuel Sprint Poursuite Mass start
2000-2001 8e 27e 9e 9e 6e
2001-2002 8e 55e 6e 8e 6e
2002-2003 13e 38e 9e 15e 10e
2003-2004 8e 23e 7e 7e 20e
2004-2005 2e 11e 1re 4e 3e
2005-2006 1re 10e 1re 1re 2e
2006-2007 2e 9e 2e 1re 1re
2007-2008 4e 21e 3e 3e 4e
2008-2009 2e 4e 4e 1re 2e
2009-2010 7e 4e 5e 11e 7e

Statistiques en Coupe du mondeModifier

Résultats en coupe du monde
Résultat Épreuves individuelles Relais Total
Individuel Sprint Poursuite Départ en masse Total Relais Relais mixte Total
1re place 1 11 6 3 21 16 37
2e place 2 9 13 5 29 15 44
3e place 2 9 4 4 19 6 25

VictoiresModifier

Édition / Épreuve Individuel Sprint Poursuite Mass start Total
Coupe du monde de biathlon 2000-2001 Pokljuka (Ch. du monde) Lake Placid 2
Coupe du monde de biathlon 2001-2002 Salt Lake City (Jeux olympiques) 1
Coupe du monde de biathlon 2002-2003 Oestersund Oestersund Lahti 3
Coupe du monde de biathlon 2004-2005 Antholz-Anterselva
Torino - Cesana San Sicario
Khanty-Mansiysk 3
Coupe du monde de biathlon 2005-2006 Hochfilzen
Oberhof
Antholz-Anterselva
Antholz-Anterselva
Torino - Cesana San Sicario (Jeux olympiques)
Oslo Holmenkollen
6
Coupe du monde de biathlon 2006-2007 Pokljuka 1
Coupe du monde de biathlon 2007-2008 Antholz-Anterselva Oslo Holmenkollen 2
Coupe du monde de biathlon 2008-2009 Pyeong Chang (Ch. du monde) Pyeong Chang (Ch. du monde) Oberhof 3
Total 1 11 6 3 21

Notes et référencesModifier

  1. (en) « Olympic champion Wilhelm to retire », sur sports.espn.go.com,
  2. (en) Profil olympique de Kati Wilhelm sur sports-reference.com
  3. « Kati Wilhelm porte-drapeau de l'Allemagne », sur sport.fr,
  4. « Kati Wilhelm intouchable », sur archives.lesoir.be,
  5. David Fioux, « Le sacre d'Olofsson », sur eurosport.fr,
  6. « Kati Wilhelm à la retraite », sur biathlon-news.fr,
  7. « Magdalena Neuner wird zweite ARD-Expertin neben Kati Wilhelm », sur morgenpost.de,

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :