Ouvrir le menu principal

Katharina Focke

personnalité politique allemande
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Focke.

Katharina Focke
Illustration.
Katharina Focke en 1976.
Fonctions
Ministre fédérale de la Jeunesse, de la Famille et de la Santé d'Allemagne

(3 ans, 11 mois et 29 jours)
Chancelier Willy Brandt
Helmut Schmidt
Prédécesseur Käte Strobel
Successeur Antje Huber
Biographie
Nom de naissance Elsbeth Charlotte Katharina
Friedlaender
Date de naissance
Lieu de naissance Bonn (Allemagne)
Date de décès (à 93 ans)
Lieu de décès Cologne (Allemagne)
Parti politique SPD

Katharina Focke
Ministres fédéraux de la Santé d'Allemagne

Elsbeth Charlotte Katharina Focke, née Friedlaender à Bonn le et morte le [1] à Cologne, est une femme politique allemande membre du Parti social-démocrate d'Allemagne (SPD).

Elle a été secrétaire d'État parlementaire à la chancellerie fédérale de 1969 à 1972, sous le premier mandat de Willy Brandt, avant d'occuper le poste de ministre fédérale de la Jeunesse, de la Famille et de la Santé dans la coalition sociale-libérale fédérale au cours des quatre années suivantes. Elle fut ensuite députée européenne pendant dix ans à partir de 1979.

Éléments personnelsModifier

Jeunesse européenneModifier

Fille d'un chargé de relations publiques, Ernst Friedlaender, et d'un médecin, Franziska Schulz, elle quitte l'Allemagne pour la Suisse en 1931, et rejoint le Liechtenstein trois ans plus tard. Elle passe son Abitur en 1946 à Davos, puis entreprend d'étudier les sciences économiques à Davos, avant de suivre des études supérieures d'enseignante d'allemand, d'histoire et d'anglais à Hambourg.

Études américaines et carrièreModifier

En 1952, elle part dans l'Oklahoma pour y suivre un cursus de sciences politiques, et obtient un doctorat en 1954. Elle devient, en 1961, directrice générale de l'institut de formation en politique européenne de Cologne pour une durée de huit ans.

Carrière politiqueModifier

Les débutsModifier

Elle adhère au Parti social-démocrate d'Allemagne (SPD) en 1964, et est élue deux ans plus tard députée régionale au Landtag de Rhénanie-du-Nord-Westphalie. Elle le quitte en 1969, à la suite de son élection au Bundestag dans la circonscription Cologne II avec 50,9 % des voix. Le 22 octobre suivant, elle se voit désignée secrétaire d'État parlementaire à la chancellerie fédérale sous la direction de Willy Brandt.

Ministre fédéraleModifier

Réélue députée fédérale de Rhénanie-du-Nord-Westphalie avec 54,7 % des voix en 1972, Katharina Focke est choisie comme ministre fédérale de la Jeunesse, de la Famille et de la Santé le 15 décembre par Brandt. À la suite de la démission de ce dernier le , Helmut Schmidt est investi chancelier le 16 mai et la maintient à son poste.

Fin de carrièreModifier

Elle conserve son siège aux législatives de 1976 en obtenant 47,7 % des suffrages, mais quitte peu de temps après le cabinet fédéral. En 1979, elle est élue députée européenne et siège dix ans au Parlement européen, où elle a présidé de 1984 à 1987 la commission du Développement et de la Coopération. Puis elle s'est retirée de la vie politique.

Notes et référencesModifier

Voir aussiModifier

Articles connexesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externesModifier