Karl Menger

mathématicien autrichien
Karl Menger
Karl Menger 1970 Shimer College Wiki.jpg
Karl Menger
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 83 ans)
ChicagoVoir et modifier les données sur Wikidata
Sépulture
Nationalité
Formation
Bundesgymnasium Döbling (d) (-)
Université de Vienne (-)Voir et modifier les données sur Wikidata
Activités
Père
Autres informations
A travaillé pour
Dir. de thèse
Distinction
Prix Richard Lieben (d) ()Voir et modifier les données sur Wikidata
Œuvres principales
Éponge de Menger, distance geometry (d), théorème de Menger, Menger space (d), Menger curvature (d)Voir et modifier les données sur Wikidata

Karl Menger (Vienne, Autriche, - Highland Park, Illinois, États-Unis, ) est un mathématicien ayant travaillé dans le domaine de la géométrie (courbes, dimension), avec des contributions à la théorie des jeux et aux sciences sociales[1]. On lui doit notamment l’éponge de Menger[2], et le théorème de Menger en théorie des graphes[3].

BiographieModifier

Karl Menger est l’élève du mathématicien autrichien Hans Hahn à l’université de Vienne, où il soutient sa thèse en 1924[1],[4].

Membre du Cercle de Vienne et professeur de l’Université de Vienne de 1927 à 1936, il quitte en 1937 l’Autriche pour les États-Unis, où il devient professeur à l'université Notre-Dame, puis à l’Illinois Institute of Technology.

Il est le fils de l'économiste Carl Menger[1],[4].

 
L’« éponge de Sierpinsky-Menger » est un ensemble autosimilaire de dimension supérieure à 2.

Contributions aux mathématiquesModifier

Sa contribution populaire la plus célèbre est l'éponge de Menger (appelée à tort éponge de Sierpinski ), version tridimensionnelle du tapis de Sierpinski. Elle est également liée à l'ensemble de Cantor .

Avec Arthur Cayley, Menger est considéré comme l'un des fondateurs de la géométrie des distances ; en ayant notamment formalisé les définitions des notions d'angle et de courbure en termes de grandeurs physiques directement mesurables, à savoir des rapports de valeurs de distances. Les expressions mathématiques caractéristiques apparaissant dans ces définitions sont les déterminants de Cayley-Menger.

RéférencesModifier

  1. a b et c (en) Seymour Kass, « Karl Menger » [PDF], sur American Mathematical Society (consulté le ).
  2. (en) Kenneth Chang, « The Mystery of the Menger Sponge », sur The New York Times, (consulté le ).
  3. (en) T. Böhme, F. Göring et J. Harant, « Menger's Theorem », Journal of Graph Theory, vol. 31, no 1,‎ , p. 35 (lire en ligne)
  4. a et b (en) Greg Fasshauer, « About Karl Menger », sur Illinois Institute of Technology (consulté le ).

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :