Ouvrir le menu principal

Karl Müller (bryologiste)

botaniste allemand (1818-1899)
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Müller et Karl Müller.
Karl Müller
Biographie
Naissance
Décès
Abréviation en botanique
Müll.Hal.Voir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation
Activités
Autres informations
Membre de

Karl Müller, ou Karl Johann August Müller, est un bryologiste[1] allemand, né le à Allstedt et mort le à Halle.

Sommaire

BiographieModifier

Il assemble une collection de plus de 10 000 spécimens de mousses. Parmi ses travaux, il faut signaler Synopsis muscorum frondosorum (deux volumes, 1849-1851), Genera muscorum frondosorum (1901) et Antäus oder dir Natur im Spiegel der Menschheit (1902).

Sa vie et son œuvreModifier

Il était issu d'un milieu modeste. Son père était le maître maroquinier Christian Müller et sa mère l’épouse de celui-ci, Louise Hoblitz.

Il fit un apprentissage de pharmacien et exerça comme pharmacien pendant plusieurs années. En 1842 il travailla à la pharmacie d'Ernst Hampe et se passionna pour la bryologie. En 1843, il s'installa à Halle (Saale) où il étudia la botanique sous la direction de Diederich Franz Leonhard von Schlechtendal. En 1847, il commença à publier son Synopsis Muscorum Frondosorum omnium omnium hucusque cognitorum. Il rejetait les idées de Darwin[1]. En 1880, il devint membre de la Léopoldina[2].

Outre ses recherches, Müller écrivit pour la Botanische Zeitung et, de 1852 à 1896, il fut avec Otto Eduard Vincenz Ule rédacteur en chef de l'hebdomadaire Die Natur[1].

Il se maria deux fois. Sa première femme était Henriette Hauff. En 1864, il épousa Hedwig Mathilde Sorge. De son premier mariage il eut un fils et deux filles de son second.

RéférencesModifier

  1. a b et c Frahm, Eggers: Lexikon deutschsprachiger Bryologen, Vol. 1, p. 333
  2. Modèle:Leopoldina

Liens externesModifier