Grand-duché de Saxe-Weimar-Eisenach

Grand-duché de Saxe-Weimar-Eisenach
(de) Großherzogtum Sachsen-Weimar-Eisenach

18091918

Drapeau Blason
Description de cette image, également commentée ci-après
Localisation de la Saxe-Weimar-Eisenach au sein de l'Empire allemand
Informations générales
Statut

Duché (1809-1815)
Grand-duché (1815-1918)
État successivement membre de :
Drapeau de la Confédération du Rhin Confédération du Rhin (1809-1813)
Drapeau de la Confédération germanique Confédération germanique (1815-1866)
Drapeau de la confédération de l'Allemagne du Nord Confédération de l'Allemagne du Nord (1867-1871)

Drapeau de l'Empire allemand Empire allemand (1871-1918)
Capitale Weimar
Langue(s) Allemand
Démographie
Population 417 149 hab. (1910)
Superficie
Superficie 3 610 km²

Entités suivantes :

Le duché puis grand-duché de Saxe-Weimar-Eisenach[1] (en allemand : (Groß)herzogtum Sachsen-Weimar-Eisenach) est un ancien État de l'Europe centrale, l'un des duchés saxons en Thuringe dont la capitale était Weimar. Successeur des duchés de Saxe-Weimar et de Saxe-Eisenach, il a été créé en 1809 par l'unification des deux pays en vertu du droit constitutionnel sous le règne de Charles-Auguste, de la branche ernestine des Wettin, qui reçoit le titre de grand-duc lors du congrès de Vienne en 1815.

Le grand-duché de Saxe-Weimar-Eisenach (en vert) en 1905.

Un État membre de la Confédération germanique, Saxe-Weimar-Eisenach rejoint la Confédération de l'Allemagne du Nord en 1867 et fit partie des vingt-cinq États fédérés de l'Empire allemand de sa création en 1871 à 1918. À partir de 1903, il s'autoproclame simplement grand-duché de Saxe (Großherzogtum Sachsen).

Situation géographiqueModifier

 
La Thuringe en 1910, Saxe-Weimar-Eisenach en vert foncé.

Lors de la fondation, l'État rassemblait :

HistoireModifier

L'histoire du grand-duché de Saxe-Weimar, dont les titulaires sont chefs de la branche ernestine de la maison de Wettin, commença en 1484, lors du partage que firent Ernest et Albert des États de leur père Frédéric le Bon.

Il fit partie de la Confédération du Rhin de 1806, mais son duc, s'étant associé en 1813 aux Alliés contre la France, reçut en récompense en 1815 un grand accroissement de territoire, avec le titre de grand-duc.

Dès 1809, le duc de Saxe-Weimar-Eisenach avait donné une constitution, dont les bases ont été élargies en 1816, 1850 et 1852.

Le grand-duché fut supprimé à la chute de l'empire en 1918 et fut intégré dans le land de Thuringe en 1920.

Liste des souverains de Saxe-Weimar-EisenachModifier

DucsModifier

Grands-ducsModifier

Structure administrativeModifier

L'État se composait de trois morceaux et de quelques enclaves :

Cinq circonscriptions administratives (Verwaltungsbezirke) ont été créées :

Arrondissement District Superficie
en km²
Population
(1910)
Villes Exclaves
Weimar I Weimar 971,6 111.694 Bad Berka, Blankenhain, Buttelstedt, Ilmenau, Kranichfeld, Magdala, Neumark, Remda, Tannroda et Weimar Bösleben et Ilmenau
II Apolda 796,3 125.138 Allstedt, Apolda, Bad Sulza, Bürgel, Buttstädt, Dornburg, Iéna, Lobeda et Rastenberg Allstedt, Klein Kröbitz et Oldisleben
Eisenach III Eisenach 570,9 77.112 Berka/Werra, Creuzburg, Eisenach et Ruhla Seebach
IV Dermbach 642,5 42.459 Geisa, Kaltennordheim, Ostheim vor der Rhön, Stadtlengsfeld et Vacha Ostheim vor der Rhön et Zillbach
Neustadt V Neustadt 628,7 60.746 Auma, Berga/Elster, Münchenbernsdorf, Neustadt an der Orla, Triptis et Weida Förthen, Rußdorf, Teichwolframsdorf et Thränitz

Voir aussiModifier

BibliographieModifier

Articles connexesModifier

Notes et référencesModifier

  1. Parfois aussi appelé grand-duché de Saxe-Weimar : en effet, au XIXe siècle, il y avait un royaume de Saxe, un grand-duché de Saxe (Saxe-Weimar), et trois duchés de Saxe (Saxe-Meiningen, Saxe-Altenbourg et Saxe-Cobourg-Gotha).